AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
          

Partagez | 
 

 L'histoire de Kleryana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jenifael
Gardienne du forum
avatar

▌Date d'inscription : 22/09/2009
▌Messages : 1811
▌Age : 30



Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: L'histoire de Kleryana   Sam 26 Sep - 23:30


Histoire de
Kleryana






    Depuis la nuit des temps, contes, légendes et mythes rythment la vie des hommes, mais aussi des êtres connus et encore inconnus. Ces histoires enchantent, font rêver et apportent bonheur et paix aux familles, force de combat aux guerriers et fertilité des sols pour les paysans. Les seigneurs quant à eux, aiment entendre ces histoires racontées par des bardes lors des banquets. Chaque histoires sont plus envoûtantes les unes que les autres, et forgent les croyances des humains. On aime, on écoute, on rêve au coin du feu, bercé par les mots qui dessinent notre imagination… Et toutes ces légendes ont parfois une part de vérité…


    On raconte que dans un royaume mystérieux de Kleryana, il y aurait des lieux sacrés, remplis d’énergie et de pouvoir, sorte de reliques terrestres qui procureraient force, courage, honneur mais surtout pouvoir. Ces lieux sont sources d’énergie qui remplissent le corps et l’esprit de façon surprenante. Il y a des siècles, huit druides représentant chacun la force de l’eau, du feu, de l’air, de la terre, du bois, de la pierre, du métal et de l’esprit, enfermèrent ces forces séparément afin de les conserver, mais surtout afin que ces éléments ne soient pas réunis. On dit que si une seule personne réunirait ces éléments, il deviendrait l’être le plus puissant au monde. Si un être, quel qu’il soit, arriverait à se rendre à chaque endroit, son corps et son esprit deviendraient si puissants, que même une armée ne pourrait en venir à bout. L’eau, le feu, l’air et la terre lui apporteraient d’immenses pouvoirs magiques que les mages les plus puissants n’arriveraient à vaincre. Le bois lui apporterait énergie vivifiante, la pierre lui donnerait une force et une résistance incroyable, le métal lui procurerait une arme ancestrale. L’esprit, l’élément le plus puissant, celui qui se trouve au centre, engendrerait l’immortalité. Cet être ne pourrait être vaincu et arriverait à soumettre des peuples entiers sous sa bannière.


    Ces lieux ont longtemps été gardés secret. Les druides n’ont jamais divulgué leurs emplacements, mis à part une élite, appelée Protecteurs. Il en existerait huit, autant que les druides, autant que les lieux. Ces personnes possèdent des pouvoirs impressionnants ainsi qu’une grande force. Cependant, ils vivent leur mission secrètement, veillant à ce que rien ne soit divulgué et que les lieux restent dans le plus grand des secrets. À leur mort, pour les humains, ils désignent leur premier enfant, s’il est digne de confiance pour qu’il veille à son tour sur les reliques. Jamais, et ce depuis plus d’un siècle, la chaîne ne fut brisée et les lieux trouvés.
    Jusqu’à nos jours…


    Depuis plus d’un siècle, d’étranges créatures appelées Urulóki, Serpent de feu en elfique s’y intéressent fortement, dirigées par un puissant empereur venu des terres lointaines dont tout le monde a oublié le nom. Cet empereur au cœur sombre serait malade, au point de voir sa fin proche. Son intérêt pour ces reliques lui assure qu’il pourrait guérir de son mal et devenir l’empereur suprême, régnant sur les terres pitoyables de Kleryana et marcher sur ces infects humains et autres créatures.


    Arzhael II, roi de Kleryana, vieux roi imbu de sa personne, rempli d’orgueil, soutenu par ses seigneurs, roi d’un peuple dont la moitié meurt de faim et qui ne peut payer toutes les taxes, préférant rester caché dans son château à Elbereth tout en fermant les yeux sur les problèmes de son royaume. Son statut lui permet de faire appel à des hommes et des femmes, possédant de nombreux pouvoirs magiques et sachant se battre dans le but de former une élite capable de faire reculer cette sombre armée. Seuls quelques uns ont répondu à cet appel, encore effrayés et découragés par ce roi tyran. Le peuple a plutôt confiance en son jeune prince, Hadrian, fils d’Arzhael qui n’a pas peur de prendre les armes et de défendre son peuple face aux Urulóki, et qui sera le futur roi de Kleryana. Mais un murmure raconte qu’un deuxième fils, aurait dû être héritier du trône avant que son père le renie et le bannisse…


    Le royaume de Kleryana peut-il faire face aux attaques du Royaume Sombre ?



Dernière édition par Jenifael le Mar 4 Oct - 6:09, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kleryana.forumactif.org
Jenifael
Gardienne du forum
avatar

▌Date d'inscription : 22/09/2009
▌Messages : 1811
▌Age : 30



Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: Re: L'histoire de Kleryana   Dim 3 Jan - 9:20


Chapitre2




An 1258, Hiver, Deuxième mois, mois de la Nuit.

Alors que la neige tombe délicatement sur les terres de Kleryana, des événements se préparent dans l'ombre et d'autres à la lumière. Nous somme dans le mois de la Nuit, le deuxième mois qui compose la saison de l'hiver. Les champs, recouverts de neige ne sont pas cultivés et les animaux hibernent, rendant ainsi la chasse difficile. Le peuple vit donc sur ses réserves de nourriture, le peu qu'il lui reste après les impôts payés au roi.

Par une belle journée ensoleillée, Arzhael II a nommé la princesse elfe Jenifael, Premier Chevalier de son fils Hadrian, héritier du trône. Même s'ils vont fêter leur union dans quelques mois, le roi a suggéré cette protection à son fils, connaissant les grands pouvoirs de l'elfe, qui pourrait être fort utiles. Hadrian, fou amoureux de sa fiancée a d'abord refusé cette idée, pris de peur que sa promise se fasse blesser, ou pire tuer. Mais le contrat n'étant que temporaire jusqu'à leur mariage, il a fini par accepter. Jenifael se retrouve donc Chevalier dans l'armée royale. Le roi doit voir dans cet arrangement, la naissance d’un lien avec les elfes, qui pourraient certainement l’aider dans sa conquête du nord.

Cependant, la cérémonie fut quelque peu interrompue par un meurtre d'un noble ainsi qu'un mot adressé au roi lui-même :

Vous qui avez cherché à écraser les minorités
Vous qui avez envoyé votre propre sang, semer le trouble et la destruction au nom du royaume
Vous qui avez menti à votre peuple, et masqué l'incident d'Hecara
Soyez averti, que le Loup d'Hecara, vous observe, et se délectera de votre sang...

Le Loup d'Hecara... Vieille légende depuis une décennie dans cette ville maudite des dieux, et capitale des assassins, voleurs, meurtriers et autres. Cet homme est leur chef, leur meneur. Grand orateur, il a su amener à lui une caste d'hommes et de femmes qui ne veulent qu'une chose: renverser Arzhael. Mais le Loup d'Hécara, c'est aussi Slorak Vi Kleryana, premier fils du roi, qui a refusé à sa succession du trône lors d'un conflit violent avec son père. Banni de ces terres, condamné à mort, Slorak s'est fait une réputation d'assassin et à rallier la ville d'Hécara à sa cause, ses habitants étant rejetés par le souverain.

Est-ce pour cela que le roi veut protéger Hadrian ? Le peuple a peur qu'il lance une nouvelle campagne pour enrôler de force les plus jeunes afin de renflouer les rangs de l'armée royale. Il se pourrait qu'il tente coûte que coûte de lancer une offensive contre Hécara afin de remettre la cité sous son autorité, mais aussi punir son propre fils.

Quiconque aidera et protégera Slorak, sera condamné à la pendaison.

La répression sera forte, violente et il y aura sûrement des innocents qui seront tués afin de conserver une autorité royale proche de la dictature.

Il se peut que les jours qui viennent, aussi sombres soient-ils, puissent être aussi la naissance d'une nouvelle époque. Les clans se forment, les groupes apparaissent: ceux qui soutiendront le roi, en lui fournissant armée, argent, nourriture et ceux qui rejoindront Hécara au prix de leur vie, épuisés par tant d'autorité et de répression.

Le peuple osera-t-il se soulever ? Slorak a-t-il une chance de se lever contre son père ? Et vous, qu'allez-vous choisir ?


L'histoire de Kleryana n'est pas totalement écrite, et il reste encore beaucoup de pages blanches à compléter...

__________________________________


Gardienne du forum


Dernière édition par Jenifael le Jeu 24 Fév - 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kleryana.forumactif.org
Jenifael
Gardienne du forum
avatar

▌Date d'inscription : 22/09/2009
▌Messages : 1811
▌Age : 30



Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: Re: L'histoire de Kleryana   Sam 19 Fév - 9:29


Chapitre3




An 1258, Printemps, Premier Mois, Mois des Fleurs.

Une nouvelle aube se lève sur les terres de Kleryana, tandis que les doux rayons du soleil de printemps réchauffent le cœur du peuple. Slorak Vi Kleryana, fils aîné et héritier légitime a assassiné son père, le roi Arzhael II. Cependant, le trône a rapidement été accordé à son jeune frère Hadrian, mettant le Loup d’Hécara en fuite dans sa cité.

Nouveau roi, mais tout aussi orgueilleux que son père, Hadrian a lancé une violente offensive contre la cité des assassins. L’armée royale s’est mise en marche afin de réprimer le soulèvement à sa source, certaine d’y arriver. Cette offensive a fait beaucoup de dégâts, dans les deux camps. Le grand général royal, Lord Waldstein a trouvé la mort, tandis que la ville doit reconstruire pas mal de ruines. Mais Slorak est vainqueur, prêt à marcher sur Elbereth.

Entre temps, la reine Jenifael a été tuée par un assassin oriental, un Hashishiyyin, qui aurait agi selon l’ordre du Loup d’Hecara. Son époux, Hadrian entra dans une rage sans nom et ordonna l’exécution du meurtrier, tout en l’utilisant comme appât pour se venger de son frère. Le piège a bien fonctionné, mais les rôles se sont inversés car Slorak a repris la couronne, mettant son frère en fuite.

Le roi légitime est sur le trône, et doit dorénavant faire face aux craintes laissées en place par son père et son frère. Slorak doit réaliser un grand travail pour que le peuple ait confiance en lui et qu’il reconstruise ce royaume.
Et rien n’est simple. Il semblerait que l’empereur du Royaume Sombre se soit lancé dans la quête des reliques afin d’éradiquer le peuple de Kleryana. Le danger est de plus en plus grand, et le nouveau roi va devoir faire face pour protéger son royaume. De plus, la région d’Isowen semble se soulever contre lui, ayant à sa tête un noble particulièrement rancunier.

Le peuple de Kleryana sera-t-il prêt à temps en cas de guerre ? Connaîtra-t-il enfin la paix ?

__________________________________


Gardienne du forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kleryana.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire de Kleryana   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'histoire de Kleryana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom of Kleryana  :: Le premier livre :: le monde du forum :: + La table des Lois + :: Contexte-
Sauter vers: