AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
          

Partagez | 
 

 Le mariage princier [pv Hadrian dès le 17 aout]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jenifael
Gardienne du forum
avatar

▌Date d'inscription : 22/09/2009
▌Messages : 1811
▌Age : 30



Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: Le mariage princier [pv Hadrian dès le 17 aout]   Mer 4 Aoû - 8:59

Le mariage princier
[pv Hadrian dès le 17 aout]




    Le regard vide, l'esprit tourmenté, Jeni attendait dans l'antichambre juste à côté de la salle de cérémonie. Une servante s'occupait de lui accrocher les dernières pinces dans ses longs cheveux. L'elfe avait quitté son armure de chevalier, à tout jamais, pour revêtir une somptueuse robe en soie et velours bleue et blanche. Une robe de princesse, mais surtout de future reine; un déguisement à ses yeux, rien de plus. Elle pensait à tout ce dont elle n'avait pas réussi à faire, à son peuple toujours esclave du roi, à ses projets qui ne verraient jamais le jour, mais surtout à sa propre mort. Cette pensée l'a hantait plus que tout, sachant qu'elle y arriverait inexorablement et que chaque jour l'a mènerait à la potence. Son esprit dévia sur Slorak, celui qu'elle aimait mais qu'elle ne pourrait jamais atteindre. De plus, ne l'avait-il pas repoussé à Gloredhel ? Cette pensée lui brisa le coeur, mais l'amplifia également d'amertume.
    La servante venait de finir son travail, les yeux de Jeni quittèrent leur sentiment de mélancolie pour laisser place son son habituelle arrogance. La colère s'empara de son être, tiraillé entre la tristesse et la haine. Mais avant tout, elle était prisonnière et cela, jusqu'à son dernier souffle. L'elfe se leva, et se dirigea machinalement vers la salle de cérémonie. Son père l'attendait devant la porte, dans son habit de cérémonie. Il avait le teint livide, mais faisait son possible pour le cacher à sa fille. Le seigneur Aerandir ne devait montrer aucune trace d'inquiétude; il avait lui aussi un couteau sous la gorge. Il lui tendit son bras, qu'elle prit avec délicatesse. Une autre servant lui donna un petit bouquet de fleur assorti à sa robe. Jeni l'accueilli avec un sourire et se laissa guider par son père.

    En d'autres circonstances, la journée aurait pu être magnifique, tel que l'occasion le veut. Cependant, rien n'accordait à Jeni le moindre sentiment de bonheur.

    La cérémonie fut courte, le roi ayant volontairement supprimé quelques inutilités. Les nobles présents, ceux qui avaient eu le droit d'assister au mariage avaient été trié sur le volet. Ceux en qui le roi avait le plus confiance; il y avait donc très peu de monde. Seul Aerandir représentait le peuple des elfes. Jeni avait écouté le discours d'Arzhael sans vraiment l'entendre, perdue dans ses sombres pensées, le regard vide de toutes émotions. Peu avant d'échanger les voeux, elle ressentit une présence qu'elle aurait pu connaître. Ses yeux furent attirés vers la foule, mais elle ne trouva pas celui qu'elle aurait voulu, celui qui aurait pu la sauver. L'assassin n'était pas là et à la vue de sa froideur à Gloredhel, elle ne s'attendait plu à ce qu'il vienne. L'elfe avait beau sonder le royaume, elle ne trouva aucune trace de Slorak. Peut-être avait-il quitté Kleryana.
    Un léger soupir s'échappa de ses lèvres, puis elle récita les voeux qui avaient été rédigés pour elle; un mélange de promesse d'amour et de fidélité. A cet instant, la solitude s'empara de son coeur et elle refoula les larmes qui voulaient sortir au grand jour. Lorsqu'elle leva la tête, elle pouvait voir le regard réjoui d'Hadrian. Ce sourire embauma un peu son coeur, mais ne réussi pas à guérir complètement sa peine.

    Le roi prononça la phrase fatidique qui liait Jeni à Hadrian pour l'éternité. Elle tenta d'afficher un sourire de bonheur afin de cacher sa tristesse. La foule n'y vit que du feu et applaudit à s'en rompre les poignets. L'elfe était officiellement princesse de Kleryana et future reine. Hadrian, son époux l'a prit dans ses bras, et l'embrassa avec beaucoup d'amour sous les yeux manipulateurs du roi.

__________________________________


Gardienne du forum


Dernière édition par Jenifael le Mar 17 Aoû - 8:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kleryana.forumactif.org

▌Date d'inscription : 10/12/2009
▌Messages : 39
▌Age : 30



Feuille de personnage
Niveau: 2
Expérience :
91/118  (91/118)

MessageSujet: Re: Le mariage princier [pv Hadrian dès le 17 aout]   Mer 4 Aoû - 11:46


Je n'avais pas relevé les dernières remarques de mon frère, et avais ordonné à mes hommes de finir le travail. Un mouchoir pour nettoyer ma tenue, et je décidais de ne plus faire attention à l'assassin. J'avais gagné et les portes du royaume s'ouvraient à moi. J'allais avoir tout ce dont j'avais voulu, et sans l'ombre de Slorak.
D'un pas rapide, je me dirigeais vers la salle de cérémonie que je traversais avec hâte. Rapidement, je saluais les quelques personnes que je connaissais le plus, les autres attendraient le banquet. Je rejoignis mon père près du trône où sera célébré le mariage. Il me regardait, attendant une réponse, un élément de ce qu'il s'était passé. Je lui fis un signe de tête afin qu'il comprenne mes agissements: " Il ne nous gênera plus, père. " Il répondit par un sourire sincère, et je savais que j'avais gagné la confiance et l'honneur du roi. Slorak ne serait plus dans les parages d'ici peu de temps et le royaume m'appartiendra.
Le silence se fit dans la salle et tous se tournèrent vers la porte pour voir entrer Jeni. Je ne pu qu'admettre à quel point elle était belle. Belle comme au premier jour où je l'avais rencontré et combien je m'étais juré de l'aimer. Elle était ce que je voulais, ce que j'espérais et je voyais l'avenir en elle. La simple idée que mon frère puisse poser les yeux sur elle me dégouta. Mais encore une fois, il avait perdu.

La cérémonie fut courte car je savais que mon père voulait rapidement scellé ce mariage. Je jurais amour et fidélité, conscient que cela ne serait pas aussi simple que cela pouvait le paraître. Mais j'aimais réellement Jeni et je me jurai de tout faire pour la protéger des anti-royalistes. Le roi nous déclara époux. C'en était presque trop simple. Je serrai Jeni dans mes bras, l'étreignant avec le plus d'amour que je pouvais lui transmettre. A cet instant, je savais que le royaume de Kleryana m'appartenait...

La suite des festivités se déroula dans la salle de cérémonie où nous étions. Rapidement, des domestiques apportèrent tréteaux et planches pour faire de grandes tables afin de célébrer ce banquet. Les meilleurs mets furent apporté pendant que les troubadours divertissaient tout ce beau monde. C'était le mariage idéal et pourtant je ne pouvais que constater le regard vide de Jeni. Je savais qu'elle pensait à lui, même lorsqu'elle parlait avec ses invités. Mon comportement m'étonna en premier; je m'avançais vers elle et passa mon bras sur sa taille. Je l'attirais vers moi et approchais ma bouche de son oreille afin de l'a mettre en garde une bonne fois pour toutes: "Je sais ce que tu as fais pour lui, ainsi que ce que tu ressens, mais sache que Slorak est en ce moment même dans la prison d'Elbereth. Mes hommes s'occupent de lui pour soustraire les informations dont j'ai besoin, puis il sera condamné à mort publiquement afin que tout le royaume voit la puissance du roi. Je te préviens Jeni, si tu tente quoi que cela soit pour le sauver ou quelques stupidités de ce genre, je te tuerai de mes propres mains. Je compte bien faire de toi ma reine, alors ne me déçois pas." Je lutterai contre cet amour qui entravait ma route. Je déposais un tendre baiser dans son cou et me dirigeais vers des amis de longues dates, laissant ma tendre épouse aux prises de son questionnement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▌Date d'inscription : 20/07/2010
▌Messages : 14


Feuille de personnage
Niveau: 2
Expérience :
74/118  (74/118)

MessageSujet: Re: Le mariage princier [pv Hadrian dès le 17 aout]   Jeu 5 Aoû - 0:36

En sa qualité de premier Chevalier Bismarck jubilait de voir que le monde était sur le point de changer. Il tenait sa revanche sur tout ceux qui, au gré des années, n'eurent aucune considération pour lui. Dans sa tenue de premier chevalier du royaume, il exultait au milieu des nobles, qui le toisaient avec un respect mêlé a une forme de crainte, qu'inspirait l'homme. Dans les jours qui allaient suivre, cette homme entrerait dans l'histoire en marchant sur Hecara, a la tête de l'armée Royale. avec la capture du Loup Noir, plus personne ne pouvaient se mettre en travers de sa route. Son uniforme était d'un blanc intégral. Un pantalon droit, qui tombait sur des bottes d'un blanc éclatant. Une veste blanche, orné de fines bordures doré, laissait apparaitre, une chemise bleu turquoise, décoré par de fins motifs blancs, représentant des chevaux cabrés de part et d'autre des boutons arborant la couleur de la neige. Sa veste était cintrée par un ceinturon de cuir noir, auquel une épée de cérémonie trônait fièrement. ses cheveux d'azur retombaient en cascade sur ses épaules. Affichant un sourire vindicateur, le chevalier déambulant, allant de courtisane en courtisane. A la veille de l'épisode le plus brillant de sa carrière militaire, il n'avait rien de mieux a faire. Il s'approcha de la princesse elfe et d'un air terrible, il siffla tel le fait le serpent.

Ma très chère princesse, voyez qu'a présent, il n'y a plus rien qui puisse se mettre en travers de ma route. je vous avez bien dit que je serais le premier chevalier du royaume.Un rire moqueur, mais discret, glissa du fond de ses entrailles. Et dire que votre petite protégé n 'est pas la pour assister a cette journée magique. Il montra du doigt le roi assis sur son trône a coté de son fils. Il ne manque plus que la brebis galeuse, et la famille est au complet. Quel dommage que le fils prodige soit en ce moment même entrain de se faire torturer par les soins de nos bourreaux. Demain, le monde se réveillera sur un royaume ou l'homme de votre vie ne sera plus, et ou sa cité ne sera plus qu'un tas de cendre.

Il recula légèrement, affichant un sourire moqueur, et tout en passant a côté de la princesse, il cracha une dernière fois son venin.

Tachez de vos amouracher de notre bon prince, ou je ne donne pas cher de cotre peau...Prenez exemple sur moi. J'ai réussi la ou vous avez échoué...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le mariage princier [pv Hadrian dès le 17 aout]   Jeu 5 Aoû - 3:59

"Le mariage princier" ces mots avaient tant été prononcés en l'espace de deux jours, Edelas pris son dégout et sa haine et l'enferma le temps d'une journée. Elle était dans la salle, regardant cette pièce de théâtre plus ridicule que touchante, elle observa chaque personnes de la foule, l'amusement prit une place dans son esprit.

*C'est ridicule, une elfe qui se marie d'accord, mais pas avec le fils de ce roi, elle est complètement stupide. Je me demande vraiment où tout cela va nous mener. Et regardez moi ces hypocrites, tous vêtues de leurs plus belle tenues, un signe de richesse et de pureté, presque tous de blanc, ils ne le mérites pas, jamais.*

L'elfe portait sa tenue habituelle, sans sa cape, ne porta que sa longue robe blanche et ses épaulières, affichant avec fierté les deux croix de l'église sur le haut de ses manches, elle se tenait bien droite, son bâton en main gauche, le tenant debout devant elle, le regard posé sur le roi et les deux mariés. Mais une chose n'était pas pareil qu'à son habitude, elle portait à ce qui semblait être sa ceinture la dague que le loup noir lui avait confié, entièrement cachée par un fourreau noir, même le pommeau était couvert.
Elle aurai pu en être heureuse, être fière que son peuple aille un lien avec le roi, mais rien de tout cela ne lui venait en tête, elle ne comprenait pas pourquoi tout le monde lui offrait le royaume sur un plateau d'or et d'argent, plus elle regardait la scène qu'elle avait sous les yeux, plus elle devenait haineuse et dégoutée, l'on pourrait presque croire à de la jalousie de la part d'une guérisseuse comme elle, c'était étonnant.

Edelas fini par poser le regard sur un chevalier, encore plus ridicule que le reste à ses yeux, sa place près des mariés signalait que ce n'était pas un citoyen, son allure amusait fortement l'elfe, qui en ria intérieurement pendant de longues minutes, le seul moment de gaité de sa journée. La demoiselle regarda la salle, presque étonnée de ne pas apercevoir le chevalier Stryder, voilà un homme qui aurait eu droit au respect de l'elfe.

*Un humain pareil pas présent ici...je ne comprend pas. Lui aurait rehaussé le niveau de déchet vivant présent ici. *

La femme regarda un long moment Jenifael, un regard de méprise et de honte, pour Edelas, elle n'était pas elfe, elle n'était plus rien, elle posa en suite son regarde sur le roi et son fils, soupirant et se retourna, allant se mettre dans le fond de la salle, observant toujours dans un silence, sans applaudissement ni sourire, la guérisseuse garda se visage d'ange déchu, pâle et sans expression, offrant comme présence une aura de froideur et de vide. A partir d'aujourd'hui, elle avait choisi son camp, sa place, là où au moins elle se sentirait bien et où les règles lui accorderaient plus que dépit et dégout, Edelas ne pensait plus, ne laissait plus rien transparaitre, mais c'était certain, elle ne sera jamais pour ce roi.

Jamais pour lui..
Revenir en haut Aller en bas
Jenifael
Gardienne du forum
avatar

▌Date d'inscription : 22/09/2009
▌Messages : 1811
▌Age : 30



Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: Re: Le mariage princier [pv Hadrian dès le 17 aout]   Dim 8 Aoû - 9:01


    L'étreinte d'Hadrian sonnait faux. Tellement faux qu'avec ses mots, Jenifael comprit quelque chose qu'elle redoutait encore plus que ce mariage: ainsi, il savait tout. Cette situation n'allait absolument pas dans le sens de la nouvelle princesse de Kleryana. Elle ferma les yeux alors que son époux déversait ses consignes les plus glaciales. Sa prison était définitivement close et elle ne pourrait plus s'en échapper. La prononciation du prénom de son frère accéléra les battements de coeur de Jenifael, mais son sang se glaça lorsqu'elle apprit que l'assassin se trouvait à Elbereth, prisonnier, comme elle. Elle tourna la tête vers Hadrian qui lui lança un regard froid. Jenifael réprima ses larmes, ne voulant pas accorder au prince cette faveur de vulnérabilité. Incapable de bouger, elle ne pu répondre, ni émettre le moindre son. A cet instant, l'elfe n'avait plus rien du grand chevalier qu'elle avait été jadis et avait l'impression que son monde s'effritait un peu plus à chaque instant. Tout lui échappait des mains, même sa propre liberté. Elle tourna la tête dans l'espoir de voir un visage qui aurait pu l'aider, mais Lord Waldstein apparut, comme pour la décourager une fois de plus. Jenifael porta autant de fierté qu'elle pu dans son regard, afin de tenir face à cet homme repoussant. S'il se montrait trop arrogant, elle n'hésiterait pas à le remettre en place une fois de plus, même s'il était alors le Premier Chevalier du royaume.

    Bien entendu, il déversa encore plus son venin, étoffant sa réussite devant le roi. Jenifael n'était pas dupe et savait parfaitement que cet homme était manipulateur et qu'il cachait quelque chose. Elle regarda droit dans les yeux, lui montrant qu'elle n'avait pas peur de ce qu'il savait. Elle répliqua sans attendre :

    _ Je n'ai pas échoué Sir, puisque là encore, vous me devez le respect le plus total. N'ayez crainte concernant Hadrian, je l'aime et craignez le jour où je serai reine de ce royaume.

    Elle n'attendit pas plus longtemps et tourna les talons, voulant s'éloigner le plus possible de cet odieux personnage. La gorge serrée, l'elfe gardait fière allure, saluant les hautes dignités sur son passage. En réalité, elle détestait ce qu'elle était devenue.

    _ Du calme Princesse, il n'est pas encore temps de mettre fin à tout cela.


    La voix de Nessa dans son esprit l'a fit sursauter. Jenifael s'arrêta et fit mine de saluer un noble de la tête pour converser tranquillement.

    _ Nessa, sort moi de là !

    _ Du calme ma jolie, j'ai mieux encore. J'ai envoyé un mercenaire, Maël Theirmall qui va s'occuper de l'assassin.

    _ Theirmall ? N'est-ce pas celui de la contrée d'Arzyalev ?

    _ Exactement princesse, et crois-moi, il arrive à point nommé.


    La sorcière cessa tout contact télépathique, laissant Jenifael dans le doute. L'elfe ne comprenait pas vraiment les intentions de son mentor. Encore une fois, elle ne montrait pas où elle se situait, et la jeune princesse ne connaissait pas quel était son camp et ce dont elle était certaine, était que Nessa détestait la famille royale. Alors, que pouvait-elle donc faire à Slorak ? Jenifael frissonna à l'idée que l'assassin se trouvait non loin d'elle, prisonnier et aux mains des meilleurs bourreaux du royaume. Comment pouvait-elle agir ? Il n'en était rien pour cette journée, car n'importa quelle porte était plus que bien gardée par les gardes royaux et Jenifael savait qu'ils ne la laisseraient jamais passer. De plus, elle sentait la présence de quelques espions au service du roi ou d'Hadrian; ses moindres faits et gestes étaient donc surveillés et aucune évasion ne serait possible. Une question vint à son esprit à ce moment; si Slorak était non loin du palais, comment se faisait-il qu'elle n'arrivait pas à ressentir sa présence ? Elle baissa la tête pour regarder sa bague; son dragon aux yeux de rubis ne ressentait aucune présence. Pourquoi ? Les Dragons d'Hilsîn ont été conçus d'une part pour savoir où se trouvait les autres bijoux sacrés. Jenifael déglutit avec difficultés rien qu'à l'idée de ce qu'il allait arriver à Slorak. Cela ne devait pas se produire, Kleryana ne pouvait pas sombrer entre les mains d'Hadrian.

    L'elfe promena son regard inquiet dans l'assemblée dans l'espoir de voir celui qui pourrait l'épauler en toutes circonstances. Mais où était-il ? Se sentant tellement seule, la princesse utilisa son pouvoir de télépathie pour savoir où se trouvait le chevalier. Elle ne le localisa pas, mais espérait qu'il pouvait l'entendre et venir l'a soutenir:

    _ Dalken ?

__________________________________


Gardienne du forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kleryana.forumactif.org
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le mariage princier [pv Hadrian dès le 17 aout]   Dim 8 Aoû - 9:42

Edelas secoua la tête, ne supportant pas ce décor et s'avança jusqu'à arriver au milieu de la foule, à mi-chemin entre la sortie et le roi, elle regarda autour d'elle cherchant un regard qui la calma, un regard haineux, quelqu'un du même avis qu'elle, mais rien, personnes, tout le monde semblait heureux, peur ou stupidité ?

*Je ne peux pas..*

L'elfe partie en éclat de rire ne se retenant plus, ne se cachant plus, riant aux éclats, comme si la folie venait d'enter en elle, son bâton en main, son regard noir et glacial posé sur les mariés elle resta droite et fière, gardant son honneur, voyant l'une des siennes salir tout ce qu'elle supportait de son peuple. La demoiselle, arrêta doucement de rire et prit la parole, d'une voix plus que puissante, profonde et droite, ne flanchant pas sous le regard assassin de la foule et des gardes.

-Tu es la honte de notre peuple ! Comment peux-tu épouser ce déchet ?! Regarde toi dans une glace après ce que tu viens de faire ! Si tu y arrive tu es encore plus pourrie que le roi lui même, roi qui vole, qui ment, qui n'ai pas digne d'être roi !

La guérisseuse tourna une fois sur elle même regardant chaque personnes de la foule, proche d'elle, dégoutée.

-Vous devriez tous arrêter de vous mentir, arrêter de vous voiler ! Vous n'êtes que des pions, des inutiles et vous suivez, les yeux fermés !? Ce n'est plus de la stupidité mais de la folie ! Regardez ce soit disant roi, se fils de catin ! Un monstre, voilà ce que c'est..une erreur..

L'elfe tourna le visage vers le roi et sourit, un sourire digne d'un démon, elle tendit son bâton en direction de ce dernier et rit un peu.

-Ahahah..vous savez très bien que vous ne méritez pas votre place, votre fils ici présent n'est pas mieux que vous, j'espère qu'il finira empoisonner par sa femme qui un jour ouvrira peut-être les yeux. J'espère que vous vous trouverez à genoux, la gueule dans la boue, face à un vrai roi, un jour vous comprendrez ce que c'est de traiter les gens ainsi, un jour vous regretterez ! Ce jour là je serais l'une des premières à vous marcher dessus, vous enfonçant encore plus dans votre bêtises, vous trois n'avez aucun droit, aucun mérite !


Edelas sourit et tendit les bras en croix, comme prête à être maitrisée, le regard toujours posé sur ce "mariage princier" et hurler d'une voix plus que violente.

-MORT AU ROI ET A SON RÈGNE !
Revenir en haut Aller en bas

▌Date d'inscription : 20/07/2010
▌Messages : 14


Feuille de personnage
Niveau: 2
Expérience :
74/118  (74/118)

MessageSujet: Re: Le mariage princier [pv Hadrian dès le 17 aout]   Lun 9 Aoû - 10:22

Silence garce !

Le dos de la main du premier chevalier s'abattit violemment sur la joue de la femme; D'un revers de la main droite, il l'avait projeté au sol. Sa bague de chevalier, avait ouvert la pommette de l'elfe, créant une plaie béante qui déjà, saignait. Rapidement, elle fut maitrisé. Les gardes l'encerclèrent et Bismarck, immobilisa ses bras dans son dos, et posa son genoux sur sa nuque. Son nez fit écrasé a même le sol. L'elfe fut dépossédé de ses bien. Sa dague et tout ses effets furent saisit. La bouche du chevalier s'approcha de l'oreille de l'elfe.

Tu finiras pendue pour cela. Comment peux tu manquer de respect a notre seigneur, et gâcher le plus beau jour de la vie de son fils notre prince a tous. Si c 'est se cher Loup d'Hecara qui t'a inspiré, sache que cela est vain, car ton idole est derrière les barreaux, et tu va pouvoir le rejoindre....

Sans ajouté un mot de plus, Bismarck leva la main, serrant son poing et foudroya Edelas d'un violent coup sur la tête. La malheureuse fut immédiatement assommée et ne tarderait pas a se réveiller en cellule, a quelques heures de son exécution. Il fit signe a ses hommes de faire évacuer le corps inerte de la trouble fête. Bismarck se leva et fixa l'assemblé choqué par son intervention.

Ecoutez moi tous ! A partir de maintenant, tout acte similaire, sera considéré comme une attaque a l'égard de sa majesté, et sera répréhensible de la peine de mort. Je me porte garant de faire appliquer ces mesures. Alors si parmi vous d'autre on quelque choses a dire sur notre bon Roi, je vous conseil de réfléchir a deux fois, avant de parler....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▌Date d'inscription : 10/12/2009
▌Messages : 39
▌Age : 30



Feuille de personnage
Niveau: 2
Expérience :
91/118  (91/118)

MessageSujet: Re: Le mariage princier [pv Hadrian dès le 17 aout]   Mar 17 Aoû - 9:18

J’assistais à la scène attentivement, tout en me positionnant devant mon père pour le protéger. Je regardais avec mépris cette elfe, que je ne connaissais pas, injurier la couronne et menacer le roi. Lord Walsdein intervint rapidement, ainsi que la garde royale. La fête reprit tranquillement. Les personnes invitées, toutes nobles de sang savaient qu’il ne fallait pas s’opposer à la couronne et chacun reprit sa conversation afin de protéger ses propres intérêts. Comme notre royaume était beau ; tous ces moutons seraient bientôt à mes pieds et je serai leur maître. Cette idée provoqua un sourire caché par mon sourire de jeune marié qu’on ne lassait pas de féliciter.
Mais lorsque je tournais la tête vers ma jeune épouse, je vis son regard vide, apeuré. Il était donc temps pour moi d’agir et de ranger Jenifael de mon côté. Elle ne m’avait pas vraiment laissé le choix, et s’il fallait user de mon influence pour qu’elle m’aime, alors c’était ce que je ferai. Le pouvoir qui m’avait été transmis par mon grand-père allait donc faire une victime de plus. Je m’approchais de mon épouse et l’enlaçais dans mes bras, afin de la rassurer contre les injures qui venaient de l’autre elfe.

« N’écoute pas ce qu’elle a dit, ce ne sont que des balivernes. Tu n’as pas trahis ton peuple, au contraire, je t’assure que ce mariage aidera leur condition. Et tu as ma parole que je ferai tout mon possible pour qu’ils ne subissent pas plus longtemps leur soumission »

Je serrai Jeni dans mes bras, souriant hypocritement à mes propres dires. Je n’en avais que faire des elfes, mais il me fallait leur reine à mes côtés. Il fallait que je gagne leur confiance pour les assouvir davantage… Mon père nous regardait, souriant de bonheur comme s’il avait rajeuni de quelques années. Je lui souhaitais de profiter des ses derniers instants. Je lui fis un signe de tête, et murmurais à l’intention de mon épouse :

« Viens, suis moi. »

Je me détachais d’elle et lui prit la main. Nous sortîmes de la salle de cérémonie pour rejoindre notre chambre. J’avais un présent très précieux à lui offrir.

Une fois dans notre nouvelle chambre, je prenais soin de bien fermer la porte. Puis je conduisis Jeni dans la pièce qu'elle n'avait jamais vu. Je souriais. C'était tellement simple. Je pris son visage sombre entre mes mains et déposais un tendre baiser sur ses lèvres. Lorsque j'ouvris les yeux, mon oeil droit brillait d'une étrange intensité rouge. Je regardais mon épouse dans les yeux et lui annonçais:

« Je t'ordonne de m'aimer comme tu n'as jamais aimé, et ainsi obéir à mes ordres par amour. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenifael
Gardienne du forum
avatar

▌Date d'inscription : 22/09/2009
▌Messages : 1811
▌Age : 30



Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: Re: Le mariage princier [pv Hadrian dès le 17 aout]   Mer 18 Aoû - 5:33


    Les mots de l'elfe résonnaient dans son esprit. Sombres, mais pourtant tellement justes. Elle avait trahit son peuple, sans se retourner, sans prendre le temps de voir ce qui arrivait. Sa vie se résumerait dans ce palais, épouse d'un prince, puis d'un roi. Et ensuite ? Elle resterait assise sur un trône, aveugle et sourde face à la souffrance du peuple. De son peuple.

    Hadrian vint lui murmurer quelques douces paroles. Devait-elle y croire ? Elle savait que sauver son peuple n'était plus de son ressort. Et pourtant, il y avait bien une solution à tout. Jenifael le suivit sans se poser la moindre question, sa main prisonnière dans la sienne. Absente, elle ne fit absolument pas attention où il pouvait la mener. Ils entrèrent dans une pièce aux couleurs vives, et l'elfe en déduisit qu'il s'agissait de leur nouvelle chambre. Un sensation de dégout montait en elle, elle déglutit avec difficulté, haïssant cette journée au plus haut point.

    Son époux la regarda dans les yeux, et elle fut irrésistiblement attiré par cette lueur rouge au fond de son regard. Sa phrase, ses quelques mots résonnèrent dans son esprit et atteignit son coeur au plus profond. D'un instant à l'autre, son regard sur Hadrian changea, sans qu'elle s'en rende compte. Son esprit effaça l'image de Slorak, sa haine pour la couronne et tous ses nombreux projets. Elle ne voyait plus que son jeune époux, et elle l'aimait plus que tout. Ce mariage lui apporta un bonheur sans nom et un sourire joyeux apparut sur ses lèvres. Ses désirs, ses peines, la quittèrent pour se remplacer par l'amour et l'aveuglement. Jenifael fut inondée de bonheur comme elle ne l'avait jamais été. Elle s'approcha d'Hadrian et l'embrassa avec amour. Jamais elle ne lui avait accordé un tel baiser, et ce fut comme si leur première rencontre avait crée en elle un tourbillon de sentiments nouveaux. Elle ne voyait plus que lui, et n'aimait plus que lui.

    Lentement, elle le poussa vers leur lit, ses baisers se faisant plus insistant. Ils avaient leur nuit, Hadrian avait réussi à se faire aimer de celle qu'il adorait.


    [ FIN DU TOPIC ]

__________________________________


Gardienne du forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kleryana.forumactif.org
MDJ
Bête de guerre toute puissante
avatar

▌Date d'inscription : 21/12/2009
▌Messages : 157


Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: Re: Le mariage princier [pv Hadrian dès le 17 aout]   Ven 1 Oct - 9:12


Jenifael : 14 xP


Création du sujet : 4/4
Réponse : 3/3*2
Longueur : 2/2
Orthographe : 2/2



Hadrian : 10 xP


Création du sujet : 0/4
Réponse : 3/3*2
Longueur : 2/2
Orthographe : 2/2




Edelas : 10 xP


Création du sujet : 0/4
Réponse : 3/3*2
Longueur : 2/2
Orthographe : 2/2



Waldstein : 8 xP


Création du sujet : 0/4
Réponse : 3/3*2
Longueur : 1/2
Orthographe : 1/2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mariage princier [pv Hadrian dès le 17 aout]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le mariage princier [pv Hadrian dès le 17 aout]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de mariage de Paquerette et Philipaurus
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Quand les dès sont jetés .....
» Mariage des soldats Maya II et nain32
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom of Kleryana  :: Le Royaume de Kleryana :: + Elhenis + :: Elbereth :: Palais impérial-
Sauter vers: