AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
          

Partagez | 
 

 Un peu d'escalade ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Slorak
Roi Phoenix
avatar

▌Date d'inscription : 27/09/2009
▌Messages : 499
▌Age : 27



Feuille de personnage
Niveau: 16
Expérience :
1310/1398  (1310/1398)

MessageSujet: Un peu d'escalade ...   Mar 10 Aoû - 1:57

S'engouffrant par la fenêtre, l'assassin quitta la prison et finit sa chute sur les toits de la cité. Son état de santé l'avait rendu bien plus faible qu'il ne l'aurait imaginé, et sa réception se transforma en une vulgaire chute. L'armure l'avait bien protégé. Mais il resta un moment allongé sur le dos, au milieu des bris de tuile. Il se redressa, et resta un court instant assis, avant de s'asseoir. Son évasion était amorcé, mais il avait encore du travail avant d'être tiré d'affaire. Les toits grouillaient de gardes et la tâche s'annonçait difficile. L'assassin observa un trou dans le toit a côté de lui. Il se glissa entre les poutres, et atterrit dans un grenier sombre et poussiéreux. Il ouvrit une armoire, qui contenait des vêtements. Il se servit, et quelques minutes plus tard, il était un civil parmi tant d'autre, bien que son faciès, marqué par ses derniers combats le trahissait. Il se hissa entre les poutres et attendit son libérateur. Il était particulièrement troublant que les deux hommes possèdent le même éclat dans leur regard. Que cela pouvait-il bien signifier ? Encore un frère caché ? Impossible, Slorak était le seul de sa fratrie a être doté d'un tel regard.

"Vous la bas !" hurla un garde furieux. "Que faites vous ici ?". L'assassin prit immédiatement un air désolé. "Je suis désolé, mais quelqu'un a brisé les tuiles de mon toit et je ne faisait que constater les dégâts. j'avais l'intention de tout réparer. Peut être avez vous vu quelqu'un courir sur les toits ?" Le garde s'approcha et regarda le trou béant dans le toit. "Il est vrai que votre toit est bien abîmé. Je n'ai vu personne courir ici, mais si je surprends cette vermine, croyez moi que je ferais en sorte qu'il vous rembourse mon brave."

L'homme fit un signe de tête a l'assassin, lorsque celui ci l'interpella une fois encore. "Attendez, vous pouvez me rendre un dernier service ? " Le garde fit volte face, s'apprêtant a écouter. Mais son regard s'écarquilla la vu de l'oeil de l'assassin. Une fois encore il usait de son terrible pouvoir, afin de se permettre une fuite inéluctable et sans encombre. " Tu vas rester ici et surveiller cette fenêtre. Il se peut qu'un homme accompagné d'un chat sorte; Si c 'est le cas laisse le fuir. Si c'est une autre personne, utilise ton arc et finis en avec sa vie."

Sans rien ajouté de plus, l'assassin s'engagea sur le toit, et tapota sur l'épaule de l'homme qui prenait son poste. Mais alors qu'il fit quelque pas, une violente douleur s'empara de lui. Son oeil le brulait, sa tête était comme comprimé entre l'enclume et le marteau d'un forgeron. Il tomba a genoux, portant sa main sur son oeil. Immédiatement il comprit ce qu'il passait. Il abusait de ce pouvoir, et il semblait bien que son ancêtre le rappelait a l'ordre. Il tenta d'agir, et surtout de réagir. Mais il ne pouvait rien faire. La douleur prenait le dessus. Sa main tremblait et tout son corps se crispait. Les secondes devenait des heures.
La souffrance ! Voila ce que s'était...

Après une longue minute, l'assassin fut libéré de sa douleur comme par magie. Il ne comprenait pas pourquoi cette crise apparaissait ainsi, et surtout a ce moment. Il se ressaisit et observa la fenêtre attendant que son comparse le rejoigne....

__________________________________





- Nous sommes les alliés de la justice -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hàdes
Admin
avatar

▌Date d'inscription : 22/05/2010
▌Messages : 896
▌Age : 26



Feuille de personnage
Niveau: 13
Expérience :
881/985  (881/985)

MessageSujet: Re: Un peu d'escalade ...   Sam 14 Aoû - 14:37

  • On n’enchaîne pas un homme libre ! On ne le prive pas de sa liberté ! On ne fait que l’enfermer derrière des barreaux, peut être même le tient-on avec des chaînes de fer larges et énormes ! Il sera toujours libre ! Toute personne rêvant de liberté ! Tout personne désirant encore sortir des barreaux… tout personne qui espère aller ailleurs est libre de pensée ! Et aucune prison n’est plus grande que celle de la pensée. Les murs s’écroulent, les barreaux se brisent, les chaînes se détachent et triomphe la liberté de l’homme ! Tous ceux qui sont libre d’esprit sont libres éternellement…

    Par moment, en pensant à cette philosophie intense, je me perds ! Suis-je vraiment libre d’esprit ? La réponse n’est pas la mienne. Je n’arrive pourtant pas à essuyer son image de la toile de ma pensée. Alors qu’on me donne feu vert d’agir à ma guise. Voilà que je me retrouve dans ces ruelles à quelques tournures de la prison ! Était-ce simplement ma promesse de loyauté éternelle ? Rien qu’une promesse ? Me faisant bouger, moi, héritière des enfers, traîtresse des traîtres, à venir ici, sans même qu’on me le demande et à guetter les mouvements de ces simples humains de loin ?

    Je m’arrête une fois à une ruelle de la place. Et je m’accroupie comme à mon habitude m’accotant au mur vieilli et ramenant mon épée conjointe sur mes genoux. Ecoutant les murmures des mouvements et des odeurs provenant de l’endroit. C’était tellement facile de les guetter ! Ces humains n’ont pas appris à dissimuler leur aura ! C’est peut être une capacité qui leur échappe. Mais ils y arriveront sûrement un jour ! Je les ai vu évoluer depuis je ne sais combien de temps. Ils étonnent.

    Le temps fut à quelques sons anormaux. Je restais pourtant telle quel. Calmement. Ecoutant ces pas que les gardes ne cernaient pas. Une présence sur le toit. Un petit vacarme. Un silence. Une discussion. Je restais inerte. Observant la scène de loin mais contemplant encore plus ces impulsions anormales de mon être. Il s’arrêta. Comment l’un de ses gestes pouvait-il m’échapper alors que toute ma concentration se versait vers lui ? Uniquement lui ?! Je ne puis me contenir encore plus. Je me remis debout, traversant la ruelle, et arrivant au bas du toit où il était, je saute dans un silence délicat. J’atterris derrière lui, qui, accroupi, ramenait son regard vers la fenêtre de la prison.

    Ramenant mon épée sur mon dos. Je m’avance d’un pas. Croisant mes bras. Observant son dos. J’ignore les difficultés qu’on pouvait trouver ici ! J’ignore aussi si les prisons sont bien gardées, et si on pouvait s’en échapper facilement ! Une chose était sûre. Soit il était gêné par des poursuivants, soit il attendait quelqu’un qui l’avait aidé. L’idée ne me dérangea pas. J’aurai pourtant aimé mieux répondre au pacte et mieux l’aider… Je m’aventure de deux pas encore. Et j’entrouvre ma bouche.

    -‘J’aurai aimé voir comment est la prison de l’intérieur’ Filais-je annonçant du coup ma présence. Reconnaissait-il ma voix ? Où devait-il se retourner avant de me reconnaître ? Ce n’était pas la question ! La question était que, ma réplique elle-même étaient entièrement prétentieuse ! Je voulais comparer l’incomparable. La prison sur terre à celle de l’enfer. Je me demandais d’ailleurs si le garde allait bouger en entendant ma voix.


__________________________________

> - Trahir autant que l'on aime - <



Mes Liens <()>
Mon archive
<()>
Mon ART
<()>

6
Merci à
|Abby| & |Aslan| & |Kan'rei| & |Jeni| & |Iuhk| & |Erwan|
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slorak
Roi Phoenix
avatar

▌Date d'inscription : 27/09/2009
▌Messages : 499
▌Age : 27



Feuille de personnage
Niveau: 16
Expérience :
1310/1398  (1310/1398)

MessageSujet: Re: Un peu d'escalade ...   Sam 14 Aoû - 22:40

A l'entente de cette voix, l'assassin fut prit d'un frisson irrépressible. Pourquoi était-elle là ? Elle devrait être a Hecara. Pourquoi avait-elle fait tout ce chemin pour lui ? Le temps s'arrêta. Il Hésita, dégluti lentement, et fit volte face sans même se soucier de ce qui l'entourer. Le monde aurait pu s'écrouler autour de lui, il n'en avait que faire. Sa voix...S'était bien sa voix. Son visage fut irradié par un sourire discret. Ses traits si fins n'avaient pas perdu de leur charme, et son regard avait toujours cette capacité d'ensorceler ceux qui s'y perdaient. Il voulu faire un pas. Mais il n'en fit rien. Le garde a côté de lui fixait inlassablement la fenêtre. Et la moindre pensée a cet égard, ravivait la douleur dans la tête de l'assassin. Quel était ce maléfice ? Puis s'élançant, il fit un pas, puis deux avant de bondir vers la fille des enfers. Ses bras l'attrapèrent, et l'assassin entama une longue étreinte. Il aurait tant aimé que ce moment dure des heures, mais lui comme elle, savaient que cela n'était qu'une utopie, qui n'avait aucune chance de se produire. Ils détachèrent lentement leur corps, avant que l'assassin ne pose ses lèvres sur celle d'Hadès. Un baisé furtif, mais très fort de signification. Le même qu'il lui avait volé a Glorhedel avant l'annonce de l'autonomie politique de la cité d'Hecara.

Je suis plus qu'heureux de te voir ici Hàdès !

L'assassin avait complètement détaché son corps de celui de celle que beaucoup considéraient comme sa maitresse. il tourna la tête vers la fenêtre, attendant désespérément que son libérateur arrive. Lui était il arrivé quelque chose ? Il n'en savait rien, mais il ne pouvait prendre aucun risque. S'il mourrait en tentant de sauver cet homme, Nessa ne le lui pardonnerait jamais. Mais son coeur l'empêchait d'agir de la sorte. Il ne pouvait pas abandonné quelqu'un venait tout juste de lui sauver la vie. Il ne pouvait pas laisser un homme derrière...
Ne laisser personne derrière...
Il reporta son attention sur Hàdès. Il avait juste a la prendre par la main, et se téléporter pour Hecara, mais cela revenait a abandonné ce mystérieux mercenaire, qui avait quelque chose de semblable a l'assassin. Ce regard ! Cet éclat verdâtre ! Cette lueur qui lui était familière. La famille ? Impossible, Slorak n'avait qu'un seul frère, et il avait les yeux aussi sombre que son cœur.

Hàdes ! Nous devons partir au plus vite ! Mais je ne sais pas comment les choses vont évoluer. Mes assassins sont déjà prêt dans toute la ville. Guillaume De Beaujeux, a déjà commencer a coordonné les assassinats des personnalités importantes. Mais nous avons un problème très grave. Hecara est sur le point d'être envahie beaucoup plus tôt que prévue et par une armée beaucoup plus grande que les rapports de nos espions.

Il lança un regard furtif vers la fenêtre.

Je ne peux pas défendre la cité alors que je suis si prêt du but. Je dois aller tuer le Roi. je dois mettre fin au règne de mon père. Et mettre un terme a cette chaine de haine. Mon frère aussi doit périr. Mais cela risque d'être plus long que ce que j'imaginais; Si je suis prit, ou tué, retourne a Hecara, ordonne a Rodric de mettre en place la défense de la cité, et assure toi que les femmes et les enfants puissent tous gagner les montagnes avec assez de vivres pour tenir tout un mois complet.

Il s'approcha du bord du toit. La rue grouillait de monde et de garde. Il fallait trouver un moyen d'agir.

Mes armes sont au temple d'Elwen, sous la statue du Dieu, pourrais tu me les apporter ? Je dois m'assurer que cet homme étrange qui m'a sauvé la vie soit la ...

__________________________________





- Nous sommes les alliés de la justice -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hàdes
Admin
avatar

▌Date d'inscription : 22/05/2010
▌Messages : 896
▌Age : 26



Feuille de personnage
Niveau: 13
Expérience :
881/985  (881/985)

MessageSujet: Re: Un peu d'escalade ...   Dim 15 Aoû - 6:22

    Comme surpris par la voix, l’homme se retourna. Je me demandais si c’était un regard de surprise ou de contemplation ! Il me regardait plutôt ravi de ma présence car les étincelles de son regard vert le montraient. J’essayais d’y lire encore plus. Sans troubler sa paix morale ou mentale. Depuis un temps, je n’use plus de mes pouvoirs abominablement forts ! J’essaie juste de développer encore plus mon pouvoir d’analyse mentale. Il avança, me pris dans ses bras puis m’embrassa… un moment court mais si plaisant ! Collecter les douceurs des moments est ma quête depuis un temps. Et cette douceur était incomparable.

    Il m’annonça qu’il était ravi de me voir. Pourtant, je n’y voyais rien pour qu’il soit vraiment ravi ! Il venait de se faire emprisonner, ce n’était que normal que je m’aventure dans cette prison, non ? Mais il s’en était sorti, sans mon aide. Et il était ravi, dire surpris, alors que je ne pouvais pas ne pas répondre à l’appel et ne pas venir ! Légère déception, j'aurais aimé qu'il croit un peu plus en moi... S'en fut pas le cas.


    Puis il m’expliqua la situation. La situation était plutôt compliquée. J’aurais aimé éviter de m’approfondi encore plus, mais c’est un chemin que je ne pourrais pas rebrousser ! Tuer son père, puis tuer son frère… Quel sort l’avait-il mené à une décision pareille ? Quel sens de justice ? Je n’y comprenais pas grand-chose ! De là où je viens, père est suprême, je n’ai pas osé le tuer, je ne pourrais même pas y pense. Père, tant haït par mon âme et par mon cœur reste mon deuxième lien de sang. Les humains ont des croyances intenses. Alors que nous autres, on croit plus à l’union du sang et de la race. Race que j’ai trahie… et que j’aborderais à jamais !

    -‘Comment envisages-tu de tuer ton père ? En combat ou par ruse ?’ Demandais-je en croisant mes bras. ‘Puis, j’en comprends que si un malheur t’arrive je devrai protéger Hecara ?’ Rajoutais-je ma voix prenant un peu plus de volume. ‘Ma loyauté, sais-tu, n’es pas pour l’Hecara ! Ma loyauté t’est dédiée ! Et si un malheur t’arrive, je n’ai que faire de la ville ! Car elle-même ne sera plus si tu tombe.’ Je m’avance d’un pas. Fixant ses yeux intensément. ‘Dans cette histoire, tu n’as pas le droit de poser des SI ! Il n’y aura qu’UNE seule tournure ! Qui ne contient ni ta mort ni ta défaite !’

    Pouvais-je vraiment me permettre cette prétention ? Je ne voulais pas penser à un SI il tombe. Et d'autre part, sa cause se nommera-t-elle juste avec moi, démon, qui œuvre pour lui ? Je m’en foutais, je n’allais pas le trahir. Et qu’était exactement cette histoire de mort ? Ne pouvais-t-il pas se soucier encore plus de lui-même ? Penser à sa propre sécurité ? Demander que je reste et que je garde son dos ? Parce que je le ferai, même au prix de ma vie !

    Il bougea vers le bord. Je le regardais. Il articula. Un petit malaise me prit, je le dissimulais. Personne ne savait lire plus que je ne montrais ! Mes années d’entraînement me garantissaient au moins ce-ci, garder pour moi ce que je veux garder pour moi ! Il avait reçu de l’aide de quelqu’un d’autre ! J’étais en retard, et une minable autre créature m’avait devancée ! Je n’étais ni jalouse ni rassasiée ! J’étais déçue de moi-même ! S’aurait pu être moi, sa main droite… s’aurait pu…

    Je m’assure que mon épée est solidement accrochée à mon dos. Je devais aller chercher ses armes!. Je me retourne vers le bord, saute vers l'autre toit et cherche une ruelle vide. Je pense me rappeler du chemin vers le temps. Je me laisse tomber dans dans l'allée. Et je me déplace dans l'obscurité, évitant que ces humains de la nuit remarquent mon déplacement. Laissant Slorak attendre son sauveur. Je devais d’ailleurs rencontrer cet homme, je devais lui parler.


[Je poste un message au temple puis je reviens! J'attends pourtant ta réponse ici avant de répondre ^^]

__________________________________

> - Trahir autant que l'on aime - <



Mes Liens <()>
Mon archive
<()>
Mon ART
<()>

6
Merci à
|Abby| & |Aslan| & |Kan'rei| & |Jeni| & |Iuhk| & |Erwan|
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slorak
Roi Phoenix
avatar

▌Date d'inscription : 27/09/2009
▌Messages : 499
▌Age : 27



Feuille de personnage
Niveau: 16
Expérience :
1310/1398  (1310/1398)

MessageSujet: Re: Un peu d'escalade ...   Dim 15 Aoû - 11:02

L'assassin fut stupéfait par les propos de sa plus proche alliée. Elle ne voulait ni sa mort, ni sa défaite. Mais comment lui promettre une telle chose ? Comment lui garantir de réussir. Cela était impossible. Il le savait très bien, et par respect pour l'héritière des enfers, il ne pouvait lui faire de vaines promesses. Il lui devait la vérité la plus absolue. Il se rapprocha encore d'elle. Il pouvait sentir son souffle dans son cou. Leurs coeurs battaient a l'unisson, bien que celui de l'assassin soit tourmenté par dix longues années de guerres, de meurtres, de sang sur les mains. Un poids qu'il ne pouvait nier, mais qu'il se devait d'assumer, au nom de tout ceux mort pendant cette guerre interne. Dix années de luttes intestines, qui n'avaient que consumée le peu d'humanité qui restait en lui. Il n'était qu'une carcasse vide, qui attendait le doux baisé de la mort. Mais avant cela, il avait une mission, non ! Bien plus qu'une mission; S'était un devoir. Il devait faire périr son père, et mettre un terme un règne trop long de dix ans.

Hàdes ! je ne peux te faire une telle promesse. Je dois coute que coute, tuer mon père. Même si je dois laisser ma vie dans cette mission. J'oeuvre pour une cause. Sous mon commandement, mes hommes savent que si une cause mérite qu'on la serve, elle mérite alors qu'on meurt pour elle. C'est un fait. Certe, c'est difficilement acceptable, mais c'est le devoir d'un soldat.

L'assassin lança un regard impatient a la fenêtre. Il resta calme, et ne perdit pas son sang froid ne voyant pas venir l'homme qu'il attendait. Avait il périt ? Ou était il a son tour prisonnier ? Comment le savoir ? Voulait il vraiment le savoir ? A vrai dire, dans son état, la mission était sa seule préoccupation. Sa main s'empara délicatement de celle de la démone. Il la tira vers lui, et dirigea sa main vers son visage. Il posa ses lèvres sur le dos de la main d'Hàdes. Etait-ce un baise main d'adieu ? Qu'es ce que cela aurait bien pu changer au dénouement de cette histoire ? Il relâcha la main de la femme, plongeant son regard inflexible au plus profond de l'âme d'Hàdes.

Tu dois admettre que je peux défaillir. Je ne suis pas immortel. Mais par son sacrifice, d'autre suivront, et tous se rappelleront que jamais plus le royaume ne devra connaitre un tel sort. Et j'ai foi en l'humanité. Je sais que ma mort ne sera pas vaine, et que mes hommes redoubleront d'ardeur pour venger mon trépas, et mener a bien ma mission. Si par ma mort, je réussi, alors Hecara n'aura plus de raison d'être protéger de ses ennemis. Mais il y a quelque chose a Hecara, que tu devras protéger au périls de ta vie, s'il m'arrivait malheur.

Il ne pouvait lui en dire plus. Il voulait simplement qu'elle comprenne l'importance de défendre la cité coute que coute. Il lui dirait, mais pas ici, et pas maintenant. Il savait que si sa vie s'arrêtait ici, Rodric informerait la jeune femme sur la situation...Slorak regarda alors la jeune femme s'en aller, et attendit patiemment son retour....

__________________________________





- Nous sommes les alliés de la justice -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▌Date d'inscription : 04/08/2010
▌Messages : 68


Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience :
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Un peu d'escalade ...   Lun 16 Aoû - 1:10

Ô dieu tout puissant ... ta plus grande bêtise aura été de créer les hommes. Elbereth , la ville chevalière. Une ville encore inconnu à la connaissance de Sophie , une ville montrant l'illusion de la justice ... Cela donnait la nausée à Sophie. Bizarrement , il y a avait un regroupement de gardes éparpillés dans toute la ville. L'ange était dans le ciel , regardant les scènes et bassèsses des humains qui l'a fit rire ... Lentement mais surement , elle descendit dans une petite ruelle ... Quelques poubelles était disposées en désordre et un garde se cachait. Il sembla que ce garde vit la scène de l'ange en lévitation. Sophie pour sa part vit un taux de coté démoniaque de 26 % , cela qui était fortement au dessus du barreme de Sophie se qui l'a fit réagir. Elle sortit son fouet et avec un mouvement de bras , utilisa le fouet pour étrangler le garde. L'homme suffoqua jusqu'a perdre connaissance et mourir. Sophie le déplaça avec son pied dérrière une poubelle. Puis elle marcha en direction de la place en contre courant des gens qui s'échappaient ... Derrière une planche en bois , un petit chat apeuré prenait peur de toute cette agitation. Sophie s'approcha de ce chat en question qui était d'une blancheur éblouissante , ce qui plaisa à l'ange. [ il a du se baigner dans des freedents ? T.T Pas drole ? ]. Elle le pris dans ses bras et repris la direction de la place centrale tout en le carressant.

Elle arriva enfin à la place mais il n'y avait que des gardes paniqués comme des souris à la vue du chat ... Cela était pitoyable pour Sophie qui rit fortement. Le chat rebaptisé Pandore miaula. Sophie baissa la tête et sourit. La belle ange s'approcha des gardes et leur parla :

Sophie : Bonjour , que se passe t-il ici ?
Garde 1: Un homme vient de s'évader de la prison !!
Garde 2: Oui , c'est Slorak , le chef des Anti-royalistes ...
Sophie : Anti-royaliste ou royaliste , vous ête tous pareils ... des impurs ...
Garde 1: Comment ?
Sophie : * agite ses mains et sourit* Rien rien ... Je ralouillais toute seul ...
Garde 2: Vous devriez vous échapper ... Nous allons tendre un piège à Slorak !!
Sophie : Tsss ... La plus grande menace n'est pas celle que l'on voit mais celle qui nous surprendra ...
Garde 2: ???

Sophie rit aux éclats et marcha vers une petite ruelle sombre pour faire apparaitre ses ailes d'anges ... Elle vola jusqu'au toit rapidement pour eveiller aucun soupçon ... Mais un garde avait suivit de l'oeil Sophie et se demanda comment elle a pu disparraitre ... Futilitées n'est pas le mot d'attention de l'ange ... Au loin , deux personne semble parler. Discrètement , elle s'approcha toujour avec Pandore dans les bras. Elle arriva juste derrière un homme puis elle écouta ses paroles dignes des plus grands théatres elfiques ... Elle mit son dos contre le dos de l'homme semblant regarder la jeune fille d'une impuretée incomparable s'en aller ... Elle engagea la conversation d'une voix sarcastique :

Sophie : De magnifiques paroles pour un belle homme contre toi ... Mais tu n'a vraiment aucun espoir ... il est vrai qu'il est tellement facile de prendre une vie ... Cela est pratique d'etre immortel ... Tel cette masse d'impuretée qu'est ton amie ... Si tu as besoin d'aide je suis là ... je m'appelle Sophie Celestia ...

Sophie créa une illusion montrant cet homme tué masquant cela comme une prémonition... Elle continua son serment :

Sophie : Mais si je t'aide à éviter un futur noir et à réaliser tes idéaux , en contre partie tu m'aideras ... acceptes-tu ? Je ne te cache pas que tu me plait bien ...


Dernière édition par Sophie Celestia le Lun 16 Aoû - 1:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hàdes
Admin
avatar

▌Date d'inscription : 22/05/2010
▌Messages : 896
▌Age : 26



Feuille de personnage
Niveau: 13
Expérience :
881/985  (881/985)

MessageSujet: Re: Un peu d'escalade ...   Lun 16 Aoû - 1:25

    Je comprenais très bien ce que voulait dire œuvrer pour une cause ! Mais on œuvre à vie, on n’œuvre pas à mort ! Là était la différence entre ce que je pensais et ce qu’il pensait… je ne devais pas trop y penser. N’importe qu’est sa décision, je devais juste… continuer à ne pas le trahir, sans prétention… sans prétention ! Je fermais mes yeux l’écoutant en silence. Protéger au péril de ma vie ? S’il le demande… Je le ferai volontiers, je ne puis pourtant accepter que ce soit ma façon de faire, juste ma façon de ne pas trahir…

    Je partis.

    Une présence étrange me perturbais, c’était tout de même loin, je n’y fis point attention.

    ***

    Accrochant le sac à mon dos, je repris mon chemin de retour. Traversant les ruelles une à une. Je passe devant le vieil homme, il me regarde, remarque le sac, il ne réagis point. Bien pour lui ! Le pressentiment de tout à l’heure s’accentuait. Ce qui me surprenait n’était point cette découverte. Mais pourquoi exactement se trouvait elle au même endroit que Slorak ! J’avoue que tout à l’heure, c’était plus loin… Je ressentais sa présence avec celle de mon protégé. Je ne puis garder ma vitesse fainéante ! Je ne me rendis même pas compte que, déjà, je filais à une vitesse imaginaire. Sautant à force, je survole l’immeuble, regarde la scène avec dégoût !

    Je ne puis cacher que depuis un temps, je ne faisais plus aucun geste pareil ! Aucun qui ressemble à ceux de ma race, et pourtant, en flairant cette sensation, mon corps se crispait légèrement. C’était plus fort que moi, peut être… c’était dans mon sang ! Haïr ces créatures nommées ages, les abhorrer, les annihiler ! Cette envie coriace m’aveuglait. Mes yeux largement écarquillés. Ce-ci annonçait-il le début d’une nouvelle histoire ? Je pensais avoir réussi à amortir mon instinct… il n’était aucunement faible ! Ça me rendait à la mémoire de mes journées en enfer ! Ça m’emplissait de souvenirs que je voulais tant enterre !

    J’atterris devant Slorak. J’avance de quelques pas. Fallait-il que je montre que je travaille pour lui ? Cela, ne rajouterait-il pas le nombre de ses ennemis ? Si on compte qu’on est deux, nous avons déjà deux races à nos trousses. Les soldats de son père, et les chers petits démons du mien. Et à présent, les anges aussi ? Incroyable ! J’arrivais à raisonner ! Alors que mon sang bouillonnait, j’arrivais à penser à lui… je sourie de moquerie, légèrement… D’ailleurs… que faisait-elle là ? Savait-elle qu’on oeuvrait ensemble ?

    Je voulais tellement comprendre cette histoire de naze ! Je fus secouée encore une fois pas une idée ! Tellement coriace, elle s’empara de mon esprit et lui infligea un choc cruel ! Le Dieu avait-il décidé d’aider cet homme ? Lui envoyait-il des renforts pour qu’il puisse mener à bien sa mission ? L’ange ne me verra pourtant pas comme amie, et moi non plus ! On est à jamais des créatures faites pour se battre et s’entretuer… non ?

    Cette tonne d’idées me tuait. Depuis quand œuvrer est si dur ? Je soupire. Enlève le sac de mon dos et le jette aux pieds de Slorak.

    -‘Ma mission est accomplie…’ Annonçais-je un sourire béat sur le visage. Si jamais je me regardais sur un miroir, j’aurais su que je lui ressemblais, que j’avais retrouvé cette aura si puissante et cruciale !

    -‘Pourtant, la curiosité est un délit !!!’ Repris-je, ouvrant grand mes yeux, me baissant légèrement. J’observais la scène adoptant une aire de moquerie. Je m’avance de quelques pas lourds et posés. Et une fois à sa hauteur, je m’arrête, et regarde l’ange sans même tourner le visage.

    -‘Les anges se mêlent à présent aux affaires des humains?’ Demandais-je en plein sarcasme. Je croise aisément mes bras. Ramenant mon regard vers la fenêtre. Il attendait son sauveur. Je devrais au moins rester jusqu’à ce que je parle à son sauveur… n’est-ce pas ?

__________________________________

> - Trahir autant que l'on aime - <



Mes Liens <()>
Mon archive
<()>
Mon ART
<()>

6
Merci à
|Abby| & |Aslan| & |Kan'rei| & |Jeni| & |Iuhk| & |Erwan|
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Bête de guerre toute puissante
avatar

▌Date d'inscription : 21/12/2009
▌Messages : 157


Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: Re: Un peu d'escalade ...   Lun 16 Aoû - 10:07


L'alarme résonne: les cloches de la ville, sonnent l'évasion de Slorak.
Les gardes s'emparent de leur arme et parcourent la ville, tandis que des pièges sont pensés et réalisés pour ne pas laisser le fugitif sortir de la ville.
L'agitation gagne la cité endormie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slorak
Roi Phoenix
avatar

▌Date d'inscription : 27/09/2009
▌Messages : 499
▌Age : 27



Feuille de personnage
Niveau: 16
Expérience :
1310/1398  (1310/1398)

MessageSujet: Re: Un peu d'escalade ...   Lun 16 Aoû - 23:17

L'assassin ne prêta pas la moindre attention a l'ange. Il n'avait que faire des balivernes que celui-ci scandait. après tout, les anges n'étaient ils pas censé être des êtres discrets et sans la moindre histoire ? L'assassin sentit le sac rouler a ses pieds. Hadès était donc la ! elle avait réussi. Au même instant l'alarme se déclencha. Les cloches sonnèrent dans la ville et l'écho de la traque vint s'ancrer dans l'âme du fugitif. Fallait il fuir immédiatement ? Ou alors fallait il attendre l'arrivé de ce mercenaire. Slorak était il prêt a mettre sa vie en péril pour un inconnu ? Il toisa l'ange du regard. Il ne comprenait pas pourquoi elle s'en prenait a Hadès. Elle parlait d'elle comme un démon. Mais Hàdes n'en était pas une. Cela ne pouvait être vrai. Le doute gagna un instant le coeur de l'homme, mais se concentrant sur sa mission, il parvint a se ressaisir. Il ouvrit le sac, et en sortit sa tunique de prince. L'originale. Non pas la copie que son frère lui avait confisqué en prison. Après quelques minutes, il fut totalement équipé. Epée, dagues, couteaux, lames secrète. Il était fin prêt a combattre. Loin de l'influence de la pierre mauve, ses pouvoirs lui revenaient, et il sentait en lui un puissance nouvelle. Une nette amélioration au niveau de ses blessures se faisait sentir. La tension montait entre les deux femmes. Il devait s'arranger pour que cela cesse...Et vite
Encore un conflit de plus...

Il suffit !

L'assassin s'était avancé, son regard éclatant brillant de mille vices. Il resta immobile, entre les deux femmes. Hàdes dans son dos, et cet Sophia face a lui. Les bras en croix, il interdisait a cette femme ailée de s'en prendre a sa plus loyale alliée. Il s'interposait, son regard en guise d'ultime sommation.

Si c'est pour elle que vous êtes ici, il va vous falloir m'affronter, et sachez que votre statut m'importe peu. je me prépare a un régicide. Alors sachez que rien, ni personne ne m'arrêtera. quiconque s'interposera a mon destin, ou s'en prendra a l'un de mes alliés, sera mon ennemi.

L'aura de l'assassin s'embrasa. De ses mains naquirent deux boules de feu magiques, qui lévitèrent dans ses paumes. Il regarda le garde sous son emprise qui regardait par la fenêtre. D'un geste sec et rapide, il envoya l'homme dans l'autre monde, brulé vif par la magie de l'assassin. Son regard s'illumina d'une lueur Ecarlate. Le pouvoir de Jaoven, son grand père, s'activa. La douleur le frappa a nouveau. Mais sa volonté d'acier de protéger Hàdes prenait le dessus. Il était prêt, lame a en main a en découdre. A quoi jouait il ?

Et voila le sort qui attends mes ennemi. Alors je vous conseil de reconsidérer vos propos, car vous devait faire erreur, elle n'a rien d'un démon... Et même si cela était vrai ? Quelle serait la différence ?

__________________________________





- Nous sommes les alliés de la justice -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▌Date d'inscription : 04/08/2010
▌Messages : 68


Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience :
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Un peu d'escalade ...   Mar 17 Aoû - 7:43

Ô journée ensoleillé désastreuse ... Pourquoi voudrait-il être du coté démoniaque ? Aurait-il était lobotomisé ? Les questions se tassèrent mais aucune réponse ... Une question les surpassait toute. Sophie doit-elle tuer la démonne au nom mythique ? Aucune improtance. Se qui déplaisa à Sophie était l'ignorance de Slorak envers l'ange elle. Le petit chat miaula tant le temps passait. Elle se dépossa délicatement par terre en lui faisant signe de se cacher. Quelques gardes arrivèrent à monter sur le toit malgré l'attaque de mise en garde de l'assassin ... Un garde fonça sur Sophie en poussant des hurlements stridents donnant le mal de tête à l'etre purificateur ... Sophie tandit un bras et sourit. une lumière aveuglante aparraissa et se transforma en laser transperçant l'imprudent ... Son corps s'écroula par terre sans la moindre attention de l'ange. Cela était une ultime mise en garde envers ces impurs. Seraient-ils aussi incultes qu'elle le pense ? Le félin blanc se cacha sous sa robe et s'allongea sur son pied. Enfin , L'ange réfléchit aux paroles de Slorak parlant de sort pour protéger une impure. Etait-il en train de la menacer ? Cela aurait été comique ou sarcastique. En tout les cas , l'aura de l'assassin s'était réveillée mais sans appréhension de Sophie qui n'y pretta aucune attention. Aprés tout , il n'est qu'un humain. La seule appréhension était la démonne. Mais Sophie avait plus d'un tour dans son sac...

La couleur du ciel virait au rouge et orangé parcouru par du jaune. Cela annonçait la fin de l'aprés-midi. Tout à une fin , mais aprés la fin il y a le début. En locurence , c'était le début de la soirée. Sophie commença à avoir faim. Sophie s'approcha de l'assassin et mit ses mains sur les mains de Slorak. Il sembla qu'il avait peur ou pas confience en elle. Aucune confience envers un ange ? Cela existait ? Les mains de l'ange était douce et soyeuse. Une lame était dans ses mains. Oserait-il l'utiliser contre Sophie ? Seul le temps éclaisira l'obscurité. il ne voulait pas un combat en Sophie et la démonne mais il pourrait être inévitable. Enfin ... ses mains sur les siennes , elle sourit.

Sophie : Physiquement , tu es fort mais mentalement tu as besoin d'aide ... Laisserait-tu une démonne te menez à perte ? Elle ne cherche que ta mort ... Viens avec moi , tu auras tout se que tu voudras ... je ne cherche qu'a être ton allié. Elle est ton amie , cela sont tes désirs !!

Le petit félin sortit du dessous de la robe pour miauler et ronronner sur le pied de Slorak. Tandis quee Sophie fixa les yeux de l'homme tout en s'assurant que la démonne de fasse aucun mouvement contre elle. Tout un groupe de gardes et de chevaliers arrivèrent sur le toit. Elle décida de ne pas les tuer. Elle ceintura de ses bras Slorak et fit apparaitre ses ailes d'ange ... Tel une magnifique spectacle magique. Sophie s'envola avec Slorak à une vingtaine de mètre plus haut puis elle s'arreta pour demander le choix de l'assasin :

Sophie : Alors quel sera ton choix ? N'ai aucune peur , ta copine s'en sortira ...

Le petit chat blanc s'était accroché à la robe ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hàdes
Admin
avatar

▌Date d'inscription : 22/05/2010
▌Messages : 896
▌Age : 26



Feuille de personnage
Niveau: 13
Expérience :
881/985  (881/985)

MessageSujet: Re: Un peu d'escalade ...   Mar 17 Aoû - 11:49

[REMaRQUE : JE suis embrouillée!! C'est le soir pas le jour, non??? ]


    Me tenant debout. Observant la fenêtre. Slorak s’était baissé prendre son sac. Il prit son temps pour porter sa tenue ! Et le silence pesait. Attendre qu’elle parle, attendre... Les secondes tombaient et frappaient dans un raisonnement assourdissant. Des questions encore plus lourdes que les montagnes toutes de Kleryana me torturaient…

    *Il suffit* Répliqua-t-il.

    Je me retourne le regarder. Etrange affaire, étrange déroulement… Jamais, sûrement, quelqu’un ne s’était opposé entre moi et mes adversaires ! Encore plus entre moi et un ange ? D’ailleurs, à en voir juste par les titres… qui prendrait mon clan ? Un homme si honnête et si juste que Slorak ? Je m’impatientais, mais j’attendais ses paroles. Je voulais entendre sa résolution. Et il prononça ! L’écho s’emparait de moi. Brûlant mon cœur à l’unisson de mon âme. J’écoutais ses paroles. Je les dévorais. Qu’était cette dévotion ? Et dire que c’était moi qui ne devais pas le trahir ! Il tua le garde sur le toit. Je n’y voyais que des âmes perdues. Etrange n’est ce pas ? Un démon ne devrait pas compatir !

    *Quelle serait la différence ?* Disait-il ? Alors si jamais il connaissait la vérité, cela ne changerait rien ? Vraiment ? Était il sérieux ? Comprenait-il vraiment ce qu’engendrait pour lui, un humain, de s’allier à un démon ? Je ricane. Inconsciemment. Observant la scène. Lange qui s’assurait de la décision de Slorak. Qui tuait l’une des ces créatures mesquines… Et qui s’envolait tout en haut avec mon protégé. Tous ça, avec moi, gardant les bras croisés. Hàdes, il est temps d’arrêter cette moquerie, n’est-ce pas ? Il fallait qu’il aille continuer sa destiné, non ? Il fallait qu’il continue sa propre mission. Et les cieux n’avaient aucunement à intervenir. Participons au jeu, cette fois ! Personne ne m’en voudra, n’est ce pas ? Après tout, je suis déjà condamnée, par Dieu et pas Satan… Je n’ai pas vraiment grand-chose à perdre ! Je n’avais que mes pactes de loyauté ! Je n’avais que ce sentiment incompréhensible. Et je n’allais pas y renoncer !

    Regard au ciel. Les gardes n’y comprenaient rien ! Je soupire. Puisqu’ils ne peuvent voler, ce fut moi leur cible. Je relâche simplement mes mains. Engouffrant une bouffée d’air pure. Et fixant mes adversaires.

    -‘Rebroussez votre chemin, il n’y a rien à voir ici… rien d'autre que votre mort si jamais vous approchez’ Ordonnais-je. Aucune intention de tuer ! Je ne suis pas une meurtrière !! Je suis avant tout, une manipulatrice.

    -‘REBROUSSEZ’ Accentuais-je. Les quelques gens s’arrêtèrent. Et sans un mot, sans un bruit, se retournèrent et s’en allèrent. Un seul présenta un signe de résistance, il ne pu pourtant me contrarier très longtemps, il s’en alla.

    -‘Eh l’ange ! Tu veux la jouer au ciel ?’ Fis-je en relevant mon regard tout droit au ciel. Le vent soufflait fort. Ma chevelure s’emportait telles des flammes noires vivantes venant de fond de l’enfer. Je souriais. Quelques chavires me parcouraient. De l’excitation !! Je mourrais d’exaltation, un combat passionnant s’avérait possible. Et mon instinct prenait le dessus ! Je m’étais éloignée des combats pour longtemps ! Mais mon affrontement amical avec Aslan m’avait quelque peu ouvert les yeux ! Je suis faite pour ce genre de vie. Tenir une épée et me battre ! Sinon, pourquoi garderais-je Hell avec moi ?

    Hell, Tu entends !! Un combat passionnant nous attend peut être! Un combat avec l’une des conjointes du peuple qu’on a tant détruit, qu’on a tant massacré ! Pour un moment j’oubliais mon dévouement ! Je voulais me battre. Première chose à faire ? Demander la permission à mon protégé. Il avait à agir ailleurs, il devait quitter l’endroit avant que d’autres gens arrivent, non ? Je fixe ses yeux. Aisément. Respirant étant tellement relâchée et relaxée.

    -‘Slorak ! Après ton accord ! J’aimerais m’occuper des affaires ici… Comment disent les scénaristes ? ‘’Je protége ton dos’’!. Tu as autre chose à faire, n’est ce pas ?’ Criais-je suffisamment haut pour qu’il m’entende. Etrangement, je n’avais aucunement peur pour lui. Estimer le pouvoir des gens est l’unes des étapes cruciales et importantes dans pareilles situations. Je ne l’avais pas vu en œuvre. Mais je savais déjà qu’il n’était pas simple humain. Sûrement pas ! Qu’allait-il alors décider ? De me faire confiance et de me laisser mon occuper ? Ou de tout supporter encore une fois ? Dans les deux cas, je n’allais pas rester ici, debout, à regarder de loin.

    Je saute vivement. Loin de flemmarder, ma vitesse n’était aucunement ordinaire, car au lieu de voguer infiniment dans le ciel affin de s’élever aux vingtaines de mètres, ça ne me prit qu’une parcelle de seconde. Pas une téléportation. Une vitesse simplement inhumaine Supérieure à celle de la vision, je disparaissais juste du sol et j’apparaissais derrière Sophie et donc, devant Slorak. Je fixais ses yeux.

    -‘Je… t’attendrais à Hécara. Et tu n’as pas le droit d’être en retard !’ Lui marmonnais-je. C’était suffisamment audible.

    -‘J’attends tes ordres !’. Annonçais-je. A vrai dire, mon instinct me tuait, mais mon désir de lui obéir et venir à ses demandes était d’une miette plus fort… Un peu plus fort ? Je sourie. Signe de confiance. Ce n’était qu’un petit ange maladroit qui n’avait aucunement connaissance à qui il avait à faire ! D’autre part, si jamais celle-ci voulait venir en aide à Slorak, si jamais il acceptait son aide, avais-je le droit de refuser ?

__________________________________

> - Trahir autant que l'on aime - <



Mes Liens <()>
Mon archive
<()>
Mon ART
<()>

6
Merci à
|Abby| & |Aslan| & |Kan'rei| & |Jeni| & |Iuhk| & |Erwan|


Dernière édition par Hàdes le Mer 18 Aoû - 12:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slorak
Roi Phoenix
avatar

▌Date d'inscription : 27/09/2009
▌Messages : 499
▌Age : 27



Feuille de personnage
Niveau: 16
Expérience :
1310/1398  (1310/1398)

MessageSujet: Re: Un peu d'escalade ...   Mer 18 Aoû - 1:58

L'assassin n'avait plus d'autre choix. Ses pieds avaient quitté le sol, mais non pas par sa propre volonté. Avait il rencontré un ennemi digne de son nom ? Il sourit, n'écoutant aucunement ce que cet ange psychopathe lui racontait. Il se préparait intérieurement a agir. Il ferma ses yeux et laissa un rire moqueur s'échapper. Un double cliquetis résonna dans les cieux. De sous ses poignets jaillirent deux lames; Ses lames secrètes, son dernier recours en cas de corps a corps. Il les enfonça simultanément dans les clavicules de l'ange. Et comme prévu, un réflexe physiologique s'en suivit. Sophie lacha prise, et l'assassin entama une chute libre. Plus de vingt mètres. Il savait qu'a l'impact, ses os éclateraient, ses vertèbres se disloqueraient et son crâne se briserait sur le coup. Mais il n'en n'avait que faire; Il arborait cette situation avec un sourire déroutant. Alors que son corps chutait dangereusement, il ferma les yeux
Il avait donc choisit l'impact...

Lorsqu'il ouvrit les yeux, il rabattit ses bras sur sa poitrine, et les écarta d'un coup. Il disparu. Il n'était plus la. Et pourtant il était si proche. Il pouvait sentir le souffle d'Hàdes et celui de Sophia. Il était là, un genoux a même le sol. La pluie qui tombait ruisselant sur son visage. Son regard était incliné vers le sol, Ses mains mains plaqué a même les tuiles. Il n'avait pas pour habitude d'utiliser se pouvoir que Nessa lui avait confié, et dont il avait hérité a la mort de son grand-père. Mais il devait bien admettre que cela possédait certaine vertu. Une utilité qui venait de aire ses preuves. L'assassin se redressa lentement, regardant le sang sur ses lames. Il avait touché l'ange. Cette vision lui arracha un sourire de triomphe. Sans même donné le moindre signe d'attention a l'ange il lança un regard a Hàdes. Il regard approbateur.

Occupes toi en ! Je continu ma mission.

Ces mots sonnaient comme un requiem funèbre. Lourds de sens, il annonçait l'affrontement final entre un ange et démon, et entre un père et son fils. L'assassin fit quelques pas vers le bord du toit. La nuit était son allié. Il allait disparaitre.

Ne t'en fais pas, je serais a l'heure...Fait en sorte de rester vivante jusque la

Puis disparaissant dans un halo d'ombre, l'assassin se mit en route, vers le palais impérial...

__________________________________





- Nous sommes les alliés de la justice -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▌Date d'inscription : 04/08/2010
▌Messages : 68


Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience :
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Un peu d'escalade ...   Mer 18 Aoû - 8:04

Des chemins qui se croisent,
deux êtres qui s'apprivoisent.
Un moment de volupté, de sensualité,
de doux baisers échangés.

Cette arôme que je croyais perdu,
sur tes lèvres je l'ai revu.
Je te mendie des caresses,
pour toutes les promesses de tendresse.

Mon corps engourdi s'enflamme,
feu de passion et de raison,
qui s'élève jusqu'à mon âme.

Je serai ton soleil,
celui qui te fait voir toutes ces merveilles.
Tu seras mon rayon de lune,
l'inspiration de ma plume.

Je t'appellerai tous les jours,
juste pour entendre ta voix me dire bonjour.
Tu es cette douce lueur, qui éclaire mon cœur.


( Cela est un sarcasme voulant dire que cette blessure n'est rien pour Sophie ... )

Sophie de retrouva avec deux blessure aux clavicules. Elle sourit. Slorak n'avait que cela pour se débarasser de Sophie ? Cela était pitoyablement comique ... Cette blessure n'est qu'un poussière sur le corps de l'ange qui pouvait être à tout moment enlever ou disparaitre avec une simple petit souffle ... Cepandant , elle était vexée que l'assassin s'enfuit tel un rat a la vue du chat ... Il semblait qu'il laisse la vie de Sophie entre les mains de la démonne. Elle ricana et soupira. Tout cela en vain ... On croirait presque qu'elle avait pitiée pour l'assassin de sa bêtise ou de sa naivetée ... Comme si un ange tel que Sophie était un arbre qui peut être abatu à tout moment et avec facilitée ...Cela vexa un peu Sophie. Elle croyait qu'ils avaient un minimum de considération. Pour elle , c'est scène était ... divertissant. Oui tel un théatre comique aux mimiques endiablées. Il était tant de montrer l'étendue des pouvoir de Sophie ... Elle croisa ses bras et mit ses mains sur ses blessures. Soudainement , elles rayonna tel un miracle pour elles disparraissèrent tel une poussière sur laquelle on souffle. Si Slorak croyais s'en tirer si facilement ... Il se fout le doigt dans l'oeil jusqu'a la matière gris ... Elle pris le petit chat blanc dans un de ses bras car il s'était accroché à elle. Elle tandit l'autre bras en direction de l'assassin et créa un laser de lumière sainte pour le transperser. Le laser partit avant la disparaition de l'homme ... Il avait encore de la chance car il était petit ... le combat était donc inévitable car Sophie se doutait que la démonne allait faire quelque chose à moins qu'elle avait peur ?

<<_ Alors on veut me tuer ? Hahahahahahaha Cela est d'un comique !!! Alors on veut même pas me dire au revoir ... Car tu vas me revoir !! IMPUUUUR !!!!>>

Ces mots résonnait dans toute la ville ... Les avantures du passée ne sont jamais éffacé ... Et le pardon n'était pas l'ami de l'ange ... La pluie se mit à tomber. La ciel semblait pleurer tout les pêchés des hommes !! la nostalgie était présente tel la bêtise chez les humains ... Pourquoi dieu aurais crée les hommes ? Tss Foutaise ... Cela n'était qu'un coup de tête pensait-elle !! En se qui conserne l'avenir du combat ... Seul le temps nous le dira !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hàdes
Admin
avatar

▌Date d'inscription : 22/05/2010
▌Messages : 896
▌Age : 26



Feuille de personnage
Niveau: 13
Expérience :
881/985  (881/985)

MessageSujet: Re: Un peu d'escalade ...   Mer 18 Aoû - 12:48

    Il arriva comme je le pensais à se détacher de la prise de l’ange, puis il tomba en chute libre. Disparut puis réapparut. Il me dit e m’occuper du reste. Sa remarque me fit rire, rester en vie ? Avait-il seulement une idée avec qui il parlait ? Combien d’anges avais-je tué ? Combien d’humains ? Combien de crimes ? Et j’étais pourtant toujours en vie ! Toujours en vie pour une éternité encore… Et je n’allais pas y renoncer, je n’en avais pas envie ! J’avais des choses à faire, plusieurs choses maintenant que je suis impliquée dans plusieurs histoires… Je sourie.

    -‘Je ne pense jamais à mourir avant un combat, Slorak !’. Répondais-je alors qu’il atterrissait. Je le regardais d’en haut. L’ange fit un mouvement, consciemment, faut il dire, je m’emparais du poignet de Hell. L’épée, sortit facilement de sa pochette avec le mécaniste qu’Aslan m’avait fait. Son mouvement rotatoire laissait un sifflement strident s’entendre. Et la lame brillait du bas en haut. L’épée qui avait défié autre fois le roi des enfers entrait en action. Ma conjointe, cette œuvre divine et improbable, cette arme céleste et parfaite faisait son entrée en splendeur, car même dans la nuit profonde, une lumière sinistre en jaillissait.

    L'ange reconnaissait-elle cette épée? Première d'entre les uniques deux épées 'divines' de l'enfer?

    Je me laissais tomber, m’appuyant sur le bas du pied de l’ange pour accélérer et suivre la chute de Slorak. Protéger son dos était ma mission. *Hell, une barrière te serait utile !* Pensais-je. Et non, je ne dirais pas qu’elle obéissait ! Elle m’écoutait et acceptait ma demande. Une fine barrière de vent l’entoura. Et d’un mouvement fort et droit je perçais le laser que l’ange avait envoyé. Je ne puis nier sa force, mais elle était plus que faible devant le coup de Hell. Le rayon divisé en deux changea de direction. Deux flèches de lumière alors partirent chacune d’une direction et s’abattirent chacun sur l’un des immeubles. Jadis, ça ne m’aurait pas dérangé, mais là, je me demandais si des gens habitaient ces endroits. Il aurait été mieux qu’on se batte ailleurs ! Je déteste faire tomber des victimes.

    Je tourne sur moi-même en plein vol. Et j’atterris sur mon pied droit. Je me mis debout les yeux fixant l’ange. Un sourire léger au visage. Fallait-il vraiment que j’y pense encore une fois ? Si jamais cette personne voulait travailler pour Slorak, il ne faudrait peut être pas que je la combatte. Ne pas le trahir ! Et donc œuvrer pour son bien ! Cette femme, pouvait-elle lui ramener des bénéfices ? Pouvait-elle l’aider ? Allait-elle faire une différence ?

    Folle ? Non, je ne suis pas malsaine ! Toute personne ayant vécue autant que moi, et ayant vu les mêmes choses que moi saurait que, gagner des alliés est toujours mieux. Qu’éviter des combats est toujours meilleurs ! Mais était-ce le cas ici ? Contrarier mon instinct ? Éteindre le feu brûlant de mon désir de combattre ? Une question que je n’allais pas laisser au sort. Je la fixais. La défiait.

    -‘Il a une mission à accomplir ! Si tu veux t’entretenir avec lui, fais le plus tard !’ Annonçais-je, lui offrant un moment pour repenser à sa décision. Elle pouvait toujours préserver sa vie !

    -‘Mais si tu choisis de t’en prendre à lui, je ne pourrais reculer ! Et mes combats ne contiennent pas de possibilité de perte !’ Ainsi ai-je appris ! Ainsi ce fut, père tu me dois un remerciement ne soit-ce que sur ce point ! Cet enfant qui est tien n’a pas le droit de perdre, autre fois parce qu’il était tien, à présent, parce qu’il a une quête à mener à bien !

    La pluie commençait à tomber.


__________________________________

> - Trahir autant que l'on aime - <



Mes Liens <()>
Mon archive
<()>
Mon ART
<()>

6
Merci à
|Abby| & |Aslan| & |Kan'rei| & |Jeni| & |Iuhk| & |Erwan|
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hàdes
Admin
avatar

▌Date d'inscription : 22/05/2010
▌Messages : 896
▌Age : 26



Feuille de personnage
Niveau: 13
Expérience :
881/985  (881/985)

MessageSujet: Re: Un peu d'escalade ...   Dim 12 Sep - 6:53

[Je sais que je devrais attendre. Mais je décide de classer ce RP parmi mes RP terminés. On dira qu'on a conclu à l'amicale Razz
Au plaisir de RP une seconde fois, plus tard!! ]

__________________________________

> - Trahir autant que l'on aime - <



Mes Liens <()>
Mon archive
<()>
Mon ART
<()>

6
Merci à
|Abby| & |Aslan| & |Kan'rei| & |Jeni| & |Iuhk| & |Erwan|
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Bête de guerre toute puissante
avatar

▌Date d'inscription : 21/12/2009
▌Messages : 157


Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: Re: Un peu d'escalade ...   Ven 1 Oct - 10:06


Slorak : 22 xP


Création du sujet : 4/4
Réponse : 3/3*4
Longueur : 2/2
Orthographe : 2/2



Hàdes : 19 xP


Création du sujet : 0/4
Réponse : 3/3*5
Longueur : 2/2
Orthographe : 2/2



Sophie : 14 xP


Création du sujet : 0/4
Réponse : 3/3*3
Longueur : 2/2
Orthographe : 2/2


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu d'escalade ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un peu d'escalade ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Jeux Olympiques : Jour 4, Escalade
» des bienfaits de la slack pour l'escalade...
» Une verrue?
» M&M'S
» Tyrolienne et courte echelle
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom of Kleryana  :: Le Royaume de Kleryana :: + Elhenis + :: Elbereth :: Rues & Place du Roi Phoenix-
Sauter vers: