AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
          

Partagez | 
 

 A sa recherche [pv Elvira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enora Abd al-Krim
Hashishiyyin
avatar

▌Date d'inscription : 06/08/2010
▌Messages : 532
▌Age : 29



Feuille de personnage
Niveau: 9
Expérience :
577/589  (577/589)

MessageSujet: A sa recherche [pv Elvira]   Dim 15 Aoû - 1:34


A sa recherche
[pv Elvira]


    Elbereth. Mes souvenirs envahissaient peu à peu mon esprit alors que je parcourais les pavés sombres de la cité. En dix ans, la ville avait eu le temps de s'agrandir considérablement, et je savais que je pouvais parfaitement me perdre dans ce dédale de rues. Lors de mon précédent séjour dans la cité, j'avais eu le privilège de séjourner dans le palais impérial. C'était là que je l'avais rencontré, ce charmant prince aux yeux émeraude. Un léger sourire orna mes lèvres, et je sentis le regard de Kaveh se poser sur moi. « Qu’est-ce qui peut bien te faire sourire ? » Je ne tournais pas la tête, tout en regardant droit devant moi. Mon mentor connaissait mon histoire, sans pour autant l’apprécier. Il n’avait tout simplement pas confiance en Slorak, et lorsque Nessa m’offrit cette mission, il ne pu s’empêcher de vouloir m’accompagner. Il faut dire que Kaveh m’avait bien sorti d’affaire plus d’une fois, alors quand il était question d’une mission dans un pays étranger, il préférait avoir un œil sur moi.

    Je ne répondis pas. « Tu pense à lui n’est-ce pas ? » Je fis mine de ne pas l’avoir entendu. « Cette mission est du suicide. Il est l’ennemi numéro un de la couronne et nous courons à son secours dans la cité royale qui est plus que bien gardée, non seulement à cause de ce mariage, mais aussi de ce tournois ridicule et de sa mise à mort. » J’attendis que Kaveh eut terminé son discours. Je du reconnaître qu’il avait raison, venir à Elbereth était dangereux vu les circonstances, mais aussi parce que j’avais failli à la mission d’Arzhael, de tuer son fils. L’organisation de Dragons Noirs étaient mal vue et le roi avait eu l’occasion de nous présenter comme des criminels hautement dangereux qui ne cherchaient qu’à nuire la couronne. Aux yeux de Kleryana, nous étions donc des meurtriers assoiffés de sang et d’or qui parcouraient le royaume en tuant tout le monde sur notre passage. Ces inepties avaient donc aggravées les relations déjà tendues, entre Kleryana et Ilinsah. C’était peut-être aussi pour cette raison que j’avais accepté la mission de Nessa. Nous étions des assassins, mais nous avions quand même un honneur à faire respecter.

    « Sais-tu au moins où il se trouve ? » Je n’en avais aucune idée et je ne possédais pas le moindre don qui permettait de localiser une personne. La prison était vide, mais les chaînes qui l’avaient retenue prisonniers étaient encore chaudes ; son évasion, si c’en était une, était donc récente. Capuchonnés sous nos capes, nous marchions dans la cité dans l’espoir de trouver un indice qui nous permettrait de le retrouver. Nous parlions dans notre langue, mais je savais que nous finirions par attirer l’attention. Je levais mon regard vers le palais, pensive. « J’espère au moins qu’il n’est pas là-bas, parce que là Enora, il est hors de question que nous intervenions. » J’ouvris la bouche et murmurais ; « Je connais les risques Kaveh, mais je ne pense pas qu’il soit au palais. Je pense plutôt qu’il s’est évadé, et que quelqu’un la aidé. Et je suis certaine qu’il n’a pas encore quitté la ville. » Mon ami médita sur mes paroles. Je savais qu’il analysait la situation méticuleusement. Il s’arrêta de marcher et se tourna vers moi. « N’as-tu pas remarqué que l’alarme n’a toujours pas été sonnée ? L’ennemi du royaume s’évade et personne ne le remarque ? » « Il y avait des corps dans la prison, mais d’autres gardes sont bien descendu entre temps. Alors soit ils ne l’ont pas remarqué, soit Slorak court droit dans un piège. » Kaveh acquiesça. « Alors, il faut qu’on le retrouve avant l’armée royale. »

    Nous nous mîmes en route, ne sachant pas vraiment dans quelle direction nous diriger. La cité était immense et Slorak pouvait être n’importe où. Mais une chance s’offrit à nous. Un petit groupe de gardes passèrent au pas de course à côté de nous, bousculant quelques passants. Je regardais Kaveh en coin, consciente que la même idée venait de traverser notre esprit. Alors que nous nous apprêtions à les suivre, nous entendîmes le bruit d’une cuirasse derrière nous ; un retardataire. Je m’engouffrais dans une petite ruelle sombre tandis que Kaveh interceptait le garde silencieusement et discrètement. Il plaqua l’homme contre le mur où un faible rayon de la lune nous permettait de voir son visage inquiet. « Où courrez-vous comme cela ? » L’obscurité de la ruelle nous permettait de rester dans l’ombre, ainsi le garde ne pouvait voir nos visages. « Nous cherchons un fugitif de la plus haute importance. » Sa voix tremblait, signe de la grande peur qui l’habitait. « Slorak ? » Il hocha la tête en signe d’acquiescement. J’échangeais un regard avec Kaveh, d’un commun accord. Celui-ci relâcha légèrement sa victime pour le laisser repartir. L’homme, ignorant ne prit pas la peine de demander son reste, mais l’assassin le rattrapa et lui brisa la nuque d’un seul coup. « Excusez mon ami, mais je ne voulais pas de sang sur mon uniforme » Je souriais face à l’humour de Kaveh qui déshabilla le garde pour s’emparer de son uniforme. L’illusion était parfaite grâce au casque qui cachait également son visage. Je cachais le corps derrière des tonneaux qui se trouvaient là, et m’approchais de mon ami ; « Infiltre la garde et trouve-le. On se retrouve demain soir à la porte est. » Kaveh hocha la tête et s’engouffra dans la rue, prenant une allure de militaire. J’attendis un peu pour lui laisser de l’avance, puis sortit de la ruelle silencieusement. Ne regardant pas devant moi, je ne fis pas attention à la petite fille que je venais de bousculer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elvira Von Kilmt
Disciple de Slorak
avatar

▌Date d'inscription : 06/07/2010
▌Messages : 333
▌Age : 25



Feuille de personnage
Niveau: 5
Expérience :
292/300  (292/300)

MessageSujet: Re: A sa recherche [pv Elvira]   Dim 15 Aoû - 5:38

Je viens de Espionnage et contre-espionnage

Alors que je m'enfonçais dans ces ruelles, je ne pouvais m'empêcher de penser à lui ... Slorak. Qu'avait-il pu devenir, depuis que je l'avais vu pour la dernière fois ? Ce fameux jour où je l'avais vu, inconscient, tranbordé sur un cheval comme de la marchandise en direction de la prison d'Elbereth. J'osais espérer qu'il se soit évadé ! Mais où était-il maintenant ? C'est en marchant un peu plus que j'entendais de l'agitation, non-loin. Je m'étais approchée pour voir ce qui se passait. J'étais accoupi, derrière un coin de mur. C'est en penchant la tête et en regardant droit devant moi que j'avais aperçu un petit groupe. Il y avait trois silhouettes. L'un d'entre elle avait l'air de ressembler à un garde de la ville. Je voyais une sorte d'armure qui luisait. En revanche, je n'avais pu déduire des deux autres, qu'il s'agissait d'une femme et d'un autre homme. Il avait tué le garde après l'avoir parlé. Des assassins. J'étais donc tombée sur des soldats de l'Ombre de mon espèce. Quelque part, je me sentais rassurée. Peut être que eux aussi cherchaient à joindre Slorak ? J'avais une chance sur deux ... J'avais donc décidé de m'approcher d'eux pour en avoir la réponse.

Là, à ce moment précis, la femme en question m'avait aussi bousculée. J'en avais donc profité pour m'excuser et me présenter :
- Excusez moi ! Mon nom est Elvira Von Kilmt. Je vous ai entendu parler tout à l'heure. Vous aussi vous êtes à la recherche de Slorak ? Depuis sa route en prison, je ne l'ai plus du tout revu ! Vous savez où est-ce qu'on pourrait le trouver à cette heure ? S'est-il évadé ? J'ai déposé ses armes et son armure dans le Temple d'Elwen ! Il me l'avait demandé. J'ai réussi à le faire ! Il faut que je puisse le mettre au courant ! Vous le voulez pas qu'on le cherche ensemble, vous et moi ? A plusieurs, ce sera certainement moins compliqué, vous ne croyez pas ?

Je m'arrêta une seconde, puis je réalisa que je ne leur avait pas demandé leurs noms :
- Au fait ! J'en suis tellement étonné de voir là que ... J'en ai oublié de demander vos noms. Vous êtes ... ?

Attendant leur réponse, j'avais les yeux écarquillés de soulagement, en voyant ces collègues. Je ne me sentais plus très seule. J'avais un espoir de continuer ma route jusqu'à Slorak avec de l'aide. J'espérais qu'ils me tendent tous les deux la main pour continuer. J'attendais donc la réponse de l'un des deux, dont je ne voyais à peine les visages à cause de l'Ombre qui régnait dans cette ruelle ...

[Je suis désolé ! Je voulais essayer de te rendre la qualité et la longueur de ton RP, mais j'ai un peu de mal. J'espère que le prochain que je ferais sera un peu plus fourni. Je me sens bien débutant parfois, alors que j'ai fait pas mal de forums RP's jusqu'à présent ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Abd al-Krim
Hashishiyyin
avatar

▌Date d'inscription : 06/08/2010
▌Messages : 532
▌Age : 29



Feuille de personnage
Niveau: 9
Expérience :
577/589  (577/589)

MessageSujet: Re: A sa recherche [pv Elvira]   Lun 16 Aoû - 2:53


    Kaveh s'était aussi arrêté et me fixait pour voir ma réaction. Je regardais cette adolescente aux grands yeux sombres. C'était ces mêmes yeux qui venaient d'assister aux meurtres du garde. Je restais immobile, l'a regardant sous tout les angles. Elle était si jeune. Slorak engageait donc des enfants dans sa doctrine ? Mais que pouvais-je dire, en pensant à ma propre histoire, au monde dans lequel j'avais grandit. J'avais devant moi ce que j'étais; une enfant qui n'avait d'autre vie que les meurtres et qui pourtant, ne cherchait pas à s'en évader. Nous étions semblables alors.
    J'entendis les pas de Kaveh qui s'approchait, ce qui me tira de mes pensées. Je me décidais enfin à réagir, mais le nom résonnait encore dans ma tête: « Von Kilmt ». J’étais persuadée d’avoir déjà entendu ce nom quelque part, mais mes souvenirs me faisaient défauts lorsqu’il fallait fouiller dans mon enfance. Je levais les yeux vers Kaveh qui fronçait les sourcils. Je savais que lui aussi connaissait ce nom, peut-être mieux que moi. Cependant, il n’en dit rien à cet instant et me fit signe qu’on verrait cela plus tard. Je n’insistais pas et retourna mon attention sur Elvira. Elle me semblait si innocente pour faire parti des assassins de Slorak. Je remarquais que je n’avais toujours pas donné mon nom, chose que je n’aimais pas faire. Je paraissais impolie, mais je continuais de fixer l’enfant sans un mot. A vrai dire, j’essayais de discerner si c’était un piège ou non. Donner mon identité nous faisait courir un plus grand risque dans la cité, et il était clair que je ne voulais pas me mettre en péril pour une mission qui ne me regardait pas vraiment. Mais Nessa avait tellement insisté...

    Kaveh s’approcha de moi et me murmura : « لا نعول عليه صاحبة » Sans le regarder, je murmurai à mon tour « قمنا باختيار ? » Je sentis son soupir, mais il n’insista pas. « اذهب سأعتبر تحقيق إلى هناك » Mon ami regarda Elvira, lui lançant un regard lourd de sous entendu s’il m’arrivait quelque chose. Puis, il nous tourna le dos, et partit au pas de course pour rattraper le reste de la garde. Je posais mon regard sur mon interlocutrice. Nous étions aux abords de la rue, et la nuit évitait les passages des gens ; nous étions donc à l’écart. Lentement, je descendais ma capuche sur mes épaules, et mis mon visage à découvert. « Je me nomme Enora, je viens d’Ilinsah » Avais-je besoin de le préciser, mon accent était facilement reconnaissable. Je fis attention à ce que mon pendentif, symbole des Dragons Noirs ne soit pas à vue. Même si c’était une assassin, je voulais rester méfiante, et je savais que j’étais condamnée à mort si on voyait cette insigne dans cette cité. « Et mon ami qui vient de partir se nomme Kaveh. Ne t’en fais pas, il veut juste me protéger. » Un groupe de passants arrivait au loin devant. Par mesure de sécurité, je remontais ma capuche sur ma tête afin de cacher mon visage. Je fis un signe de tête à Elvira pour que nous nous mettions en marche, n’attirant pas l’attention sur nous. La tension était palpable dans les ruelles ; pas étonnant, vu qu’un prisonnier s’était évadé. J’en déduis que les enceintes de la ville, ainsi que les portes seraient très bien gardées, et des contrôles d’identité seraient faits. J’étais donc coincée dans la ville jusqu’à ce que l’agitation retombe. Une voix dans ma tête me faisait comprendre que ce n’était pas mon jour de chance.

    J’avançais avec Elvira, ne sachant pas si cette présence me rassurait ou non. Je ne voulais pas m’éloigner de mon objectif, et la fillette semblait en savoir beaucoup. « Je cherche Slorak, en effet. J’ai une mission, dont je ne dirai rien, mais il faut que je le trouve. Je suis allée en prison, et il semblerait qu’on l’ait aidé à s’évader. Et ça, ça ne m’arrange pas. » Nous croisâmes quelques militaires, mais aucun ne fit attention à nous, trop préoccupés dans la recherche du même homme que nous. Je repris, une fois qu’ils furent passés. « Si tu as ramené ses affaires au temple, nous avons alors une chance de le trouver là-bas. Je ne connais pas la ville et ton aide me sera précieuse. »

    Soit je me jetais carrément dans la gueule du loup, soit j’avais eu la chance de trouver l’aide dont j’avais besoin. J’attendais qu’Elvira me guide à travers la ville jusqu’au temple. Slorak avait donc des projets, pour demander de mettre en sécurité ses affaires. Mais pourquoi ? La réponse de l’évasion devenait évidente, et qui plus est, quelqu’un était venu l’aider. J’avais du mal à comprendre pourquoi Nessa m’avait alors demandé d’intervenir dans tout ceci. Surtout que je n’y étais en rien concerné. Plus on avançait dans les rues, plus je me demandais quelle était ma place dans cette histoire, alors que je n’avais pas revu Slorak depuis dix ans, et dont je n’avais eu aucune nouvelle.



[Traduction français/arabe : reverso. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Bête de guerre toute puissante
avatar

▌Date d'inscription : 21/12/2009
▌Messages : 157


Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: Re: A sa recherche [pv Elvira]   Lun 16 Aoû - 10:06


L'alarme résonne: les cloches de la ville, sonnent l'évasion de Slorak.
Les gardes s'emparent de leur arme et parcourent la ville, tandis que des pièges sont pensés et réalisés pour ne pas laisser le fugitif sortir de la ville.
L'agitation gagne la cité endormie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elvira Von Kilmt
Disciple de Slorak
avatar

▌Date d'inscription : 06/07/2010
▌Messages : 333
▌Age : 25



Feuille de personnage
Niveau: 5
Expérience :
292/300  (292/300)

MessageSujet: Re: A sa recherche [pv Elvira]   Lun 16 Aoû - 23:24

J'avais donc demandé dans le doute, le nom de mes nouvelles connaissances. À leurs airs, je les trouvaient un peu soucieux. D'ailleurs, ils se parlaient entre eux, dans un autre langage, étranger des autres langues que je connaissais Moi même, j'étais d'origine nordique, d'où mon nom : Von Kilmt. Mon nom avait l'air de lui dire quelques chose d'ailleurs. Il continuait à se parler tous les deux en arabe, tandis que je restais les fixer. Alors que l'homme s'en était allé vers la Garde, la femme me parla enfin dans un langage compréhensible. Elle s'était dénommée sous l'identitée d'Enora, venant de "Ilinsah". Ilinsah. Ce nom me disait vaguement quelques chose, sans plus. Elle me parla ensuite de son ami. Lui s'appellait Kaveh. Vu son nom, étant un ami sûrement très proche de Enora, ce devait être lui qui lui avait apprit à parler en arabe. Elle m'avait ajouté d'ailleurs que je ne devais pas avoir peur de lui. Il était juste là pour la protéger.

Là, elle m'avait effectivement lancé qu'elle était elle aussi à la recherche de Slorak. Elle avait une mission à accomplir. Elle savait qu'il avait fait un passage en prison, mais d'après elle, il s'était déjà évadé. Cette déduction ne m'avais pas étonné. Pendant que nous marchions, j'avais décidé d'éclairer sa lanterne :
- Dis moi, tu as l'air étonnée de me voir. Je veux dire ... Étonnée de voir quelqu'un comme moi, de si jeune ... Je vais t'expliquer. Mon nom comme je te l'ai dit est Elvira Von Kilmt. Mon histoire est liée à celle de mon père adoptif que Slorak à très bien connu. Vladimir Von Kilmt. Il travaillait aux côtés de Slorak, il y a des années de cela. Mon père fut fait prisonnier par la Garde Royale, l'une de ses missions de nuit. Il n'avait pas eu le choix et n'a opposé aucune résistance. Il fut ensuite exécuté le landemain matin, à l'aube, sur la place centrale d'Elbereth. Pour le roi, soulagé de savoir mort mon père Vladimir mort, c'est de l'histoire ancienne. Mais pour moi, c'est le début d'une vangeance, pour honorer la mémoire de mon père. Voilà la raison de ma présence ici. Slorak m'avait accueuilli à Hecara il y a quelques temps. C'est lui qui m'a mené jusqu'ici, pour cacher ce qu'il m'a demandé !

J'étais restée brêve dans mes dernières paroles. En effet, des gardes passaient par là, au loin. Heureusement, ils n'avaient pas prêté attention à nous. Une fois que nous étions à nouveau seules dans les ruelles, elle me parla des armes et de l'armure cachées dans le temple d'Elwen. Pour elle, si j'avais bien caché ses armes et son armure dans le temple, on avait une chance de trouver Slorak là-bas. Elle m'avait dit qu'elle ne connaissait pas la ville, et que donc, mon aide lui serait précieuse. Elle n'avait pas tord. En effet, j'étais déjà passé en reconnaissance vers le temps, pouvait on dire, puisque j'y avais déposé les-dites armes et l'armure derrière la grande statue à l'intérieur, comme le maître l'avait demandé. Là, j'avais dit à Enora :
- Effectivement Enora. C'est peut être vrai ! Si ...
Je fus coupée dans ma phrase. Les cloches sonnaient à l'instant. L'Alerte était donné. L'homme qu'on cherchait, mon maître s'était échappé.
- Oh vous entendez ?! C'est le signal. Ca y est ! Il s'est évadé ! Il faut se mettre en route vers le temple. Suivez-moi, je connais le chemin !

J'avais donc entraîné Enora sur le chemin du temple. Comme j'y étais déjà allé, je connaissais un raccourci, que j'avais repéré lors de ma reconnaissance. En moins de trois minutes, on s'était retrouvé près du temple, dans les petites ruelles des alentours :
- Voilà, c'est ici ! Nous y sommes ! Slorak est peut être à l'intérieur ou il est peut être déjà parti, muni de ses armes et de son armure. Il faut le retrouver, avec de la méfiance surtout. Cet endroit pue les gardes royaux à des kilomètres à la ronde ! Il faut être prudentes désormais Enora.
Je me tourna vers elle, avant de continuer :
- Il va falloir passer par derrière prudemment pour atteindre la grande statue ! Dans le doute, avant qu'on y aille, je voulais savoir ... Tu es armée ?

Voilà ! Un challenge était lancé. Slorak était rendu sur le chemin de l'évasion et nous devions le retrouver au plus vite ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Abd al-Krim
Hashishiyyin
avatar

▌Date d'inscription : 06/08/2010
▌Messages : 532
▌Age : 29



Feuille de personnage
Niveau: 9
Expérience :
577/589  (577/589)

MessageSujet: Re: A sa recherche [pv Elvira]   Mer 18 Aoû - 8:08


    L'alarme. Ainsi les gardes avaient compris son évasion. Le temps pressait donc, et je n'aimais pas travailler dans la hâte. Mais il semblerait que je n'avais pas le choix ce soir. Je suivais Elvira dans ce dédale de rues, prenant soin de ne pas afficher mon visage. Nous marchions vite, mais je savais que le temps nous manquerait. La fillette me conta son histoire, que j'écoutais plus ou moins d'une oreille. Effectivement, nous étions semblables pour avoir perdu nos parents jeune et avoir grandit dans ce milieu violent des assassinats. Elle aurait pu attendre en retour que je lui parle de mon histoire, mais le manque de confiance m'en empêchait. Je ne connaissais pas cette jeune assassin, et ma nature me dictait de ne rien révéler sur mon passé. Je gardais donc le silence le long du chemin. Des gardes passèrent, nous baissions toutes les deux la tête, mais ils furent trop occupé à chercher le fugitif.

    En peu de temps, nous avions atteins le temple. J'admirais cette somptueuse construction qui n'avait rien à voir avec l'architecture de mon pays. La grandeur de ce temple me coupait le souffle, et m'émerveillait, même avec l'obscurité de la nuit. J'écoutais les conseils d'Elvira et lui répondis en continuant ma contemplation « Je suis armée, et prête en cas d’attaque. » Puis, je tournais la tête vers elle pour lui apporter une précision me concernant : « Elvira, je pense que tu es bien placée pour connaître le sort qu’on réserve aux assassins dans ce royaume. Sache en plus que j’ai désobéi au roi lui-même alors qu’il m’avait confié une mission. Je ne donne pas cher de ma peau si on m’attrape. » Je n’en rajoutais pas. Elle n’avait pas besoin de savoir que la mission en question était de tuer Slorak. Mais cette nuit là, je devais tout faire pour qu’il reste en vie. Le pire dans cette affaire était que ce n’était pas contre de l’argent. J’aurai pu dire non, mais la curiosité m’avait poussée à accepter. Je chassais le visage de Slorak de mon esprit. Il était hors de question qu’il hante à nouveau mon esprit.

    Nous attendions qu’une troupe de soldats passent, puis, nous nous mîmes en route pour le temple. Sans un bruit, nous atteignons une petite entrée qui se trouvait à l’arrière du bâtiment dans laquelle nous pourrions nous engouffrer. Mais hâtives de rentrer dans le temple, nous ne vîmes pas deux gardes qui se tenaient à l’angle de la rue. Sans un bruit, ils nous suivirent à l’intérieur du temple. Mes sens étaient complètement désorientés dans cette cité, et je pensais que c’était l’œuvre d’une grande magie. Non, en réalité, je n’étais tout simplement pas concentrée. Et ce fut ce qui attira le danger. A peine nous avions atteint la grande salle du temple, que les deux gardes se ruaient en silence sur nous. Je jugeais qu’Elvira était capable de s’occuper du premier homme que j’esquivais. Je m’occuperai ainsi du deuxième. Avec rapidité, je pris la dague cachée dans ma tunique et la lançais vers l’homme. L’arme se planta dans sa gorge, le tuant sur le coup. Je courrais afin de le rattraper dans sa chute ; mes pieds glissèrent sur le sol, et le corps sans vie tomba dans mes bras. Je le déposais sur le sol afin qu’aucun bruit ne s’échappe de ce couloir pour alerter les moines qui veillaient. Je récupérai ma dague que je nettoyais sur un pan de la cape du garde, puis tournais la tête vers Elvira pour voir comment elle s’en sortait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elvira Von Kilmt
Disciple de Slorak
avatar

▌Date d'inscription : 06/07/2010
▌Messages : 333
▌Age : 25



Feuille de personnage
Niveau: 5
Expérience :
292/300  (292/300)

MessageSujet: Re: A sa recherche [pv Elvira]   Jeu 19 Aoû - 0:25

Lors de notre chemin vers le temple, je voyais que Enora écoutait de ci, de là, les quelques anecdotes à mon sujet que je lui contait. On avançait à travers les rues toutes les deux en faisant attention à ne pas éveiller l'attention des quelques gardes que l'on pouvait trouver sur notre chemin. Heureusement que la situation actuelle nous aidait un peu : les troupes s'affairaient beaucoup trop à chercher le fugitif qu'était devenu Slorak, plutôt que de s'occuper de nous. Enfin, ça c'est ce que je croyais ...

En effet, alors que nous étions arrivées toutes les deux aux abords du temple d'Elwen, sans que nous le sachions, des gardes postés à un coin de rue nous avaient suivies. C'est une fois à l'intérieur de la grande salle de l'édifice de la ville, que nous nous en étions aperçu. Les deux gardes s'étaient attroupés vers nous, plus ou moins silencieusement. Il fallait qu'on puisse les supprimer, afin de pouvoir continuer ce pourquoi nous étions venues jusqu'ici !

Là, Enora esquiva alors le premier garde, pour s'occuper du second. C'était donc à moi que revenait la tâche d'éliminer cet homme. Des gardes comme ceux-là, j'en avais déjà tué quelques uns. J'avais su les duper de façons différentes, mais toutes efficaces jusqu'à présent. C'est donc, dague au point, cachée sous ma longue manche, que j'avais laissé s'approcher le garde, son arme à la main, lui aussi. Sans qu'il puisse broncher, j'utilisa ma technique classique et imparable du poignardement. En effet, j'étais bien assez agile, de part ma taille et ma corpulence, pour me faufiler derrière ma cible et lui enfoncer ma dague dans le dos. Je le laissa alors s'effondrer sur le sol, vaincu et mort.

A ce moment précis, j'enleva délicatement ma dague, de la victime tombée sur le ventre. En l'essuyant contre un bout de la tunique du défunt garde, je m'eclama alors, en regardant ma collègue :
- On s'en est pas trop mal sorti, je trouve ! Bien ! Maintenant, les affaires de Slorak.
Je me dirigea alors vers la grande statue de la salle où l'on se trouvait pour prendre les armes et l'armure de mon maître. Dans l'étonnement et la stupéfaction, je pus constater que ce que nous étions venues récupéré avait disparu ! Qui était passé là, avant nous ? Était-ce Slorak qui avait pu venir jusqu'ici, lors de son évasion ? Était-ce un ami qui était venu les récupérer pour lui ? Était-ce malheureusement un autre garde qui les avaient trouvées ? Je n'en savais rien et cela m'inquiétait ...

Je me tourna alors vers ma complice avec des yeux rond d'étonnement :
- Que fait-on maintenant ? As-tu une idée d'où pourrait se trouver Slorak, mon maître ?
J'attendais alors une réponse d'Enora, dans l'espoir de trouver une solution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Abd al-Krim
Hashishiyyin
avatar

▌Date d'inscription : 06/08/2010
▌Messages : 532
▌Age : 29



Feuille de personnage
Niveau: 9
Expérience :
577/589  (577/589)

MessageSujet: Re: A sa recherche [pv Elvira]   Lun 23 Aoû - 9:26


    J'observais Elvira qui s'occupait du second garde. Je n'avais pas à m'inquiéter pour cet enfant qui savait parfaitement bien se débrouiller seule. Je lui fis un sourire lorsqu'elle releva la tête, puis elle me guida aux pieds de la grande statue. Ce que je craignais se réalisa; les affaires de Slorak n'étaient plus là. Mon coeur échappa de ma poitrine et se mit à battre à la chamade. L'inquiétude s'éprit de m on esprit, chose que je cachais comme je le pouvais. J'avançais vers la statue dans le but de trouver le moindre indice qui aurait pu nous mettre sur une quelconque piste. Des questions prirent d'assaut mon esprit: était-ce lui qui était venu récupérer ses affaires ? Ou bien quelqu'un qui l'aidait ? Ou pire, l'armée royale avait-elle trouvée les armes de l'assassin ? Je ne trouvait rien qui m'aidait pour répondre à une des questions. Je m'accroupis dans l'espoir de trouver une trace de pas, ou même de la poussière, mais rien n'apparut.

    Je soupirais en me relevant, mais je vis une présence un peu plus loin; un moine allumait des bougies aux pieds d'une autre statue. Sans attendre, je détachais mon fourreau qui contenait mon cimeterre et le donna à Elvira: « Garde-le et reste ici, j'en ai pas pour longtemps. » Silencieusement, je me dirigeais vers le religieux sans déranger sa méditation. Me trouver dans un lieu saint me perturbait, car je n'y voyais pas ma place. J'avais suffisamment retiré des vies pour penser avoir ma place dans ce genre d'endroit. Je ravalais ma fierté et parlait d'une voix douce : « Excusez-moi mon frère, mais pourrais-je avoir votre attention ? » Le moine sursauta, et fut surpris de me voir. Nous étions en plein milieu de la nuit, il n'était pas étonnant qu'il fut étonné de voir quelqu'un dans son temple. « Eh bien, vous savez que le temple est fermé la nuit. » Je lui adressais un sourire dans le but de me faire pardonner de cette faute. Je ne perdis pas espoir et poursuivis : « Je le sais bien, et je m'en excuse mais, avez-vous vu ou entendu quelqu'un entrer cette nuit, et aurait prit un sac derrière cette statue ? » Je lui indiquais d'un signe de tête la grande statue d'Elwen. « J'ai entendu un faible bruit, mais vous savez, tout est ouvert ici et c'était peut-être une souris. Mais personne n'est venu. » Je le remerciais d'un signe de tête et fit demi-tour pour rejoindre Elvira. Mes pas résonnaient sur ce sol lisse, tandis que mon esprit chassait l'idée que l'armée royale fut passée par ici. Il nous restait deux possibilités; celle que cela fut Slorak qui soit venu ou la personne qui l'aidait.

    Une fois que j'ai rejoins Elvira, je récupérais mon arme que je rattachais aussi tôt à ma ceinture. Je fis part de mes arguments pendant que nous marchions vers la sortie : « Les gardes ne sont pas venus, le moine les entendu et vu. Il nous reste la solution que ça soit Slorak en personne qui soit venu, ou quelqu'un qui l'aide. Je ne sais même pas qu'elle piste privilégier. » Une fois dehors, nous fîmes attention de ne pas tomber sur d'autres gardes. Je soupirai à nouveau alors que la fatigue commençait à s'éprendre de moi. Je regardais Elvira. Le dévouement qu'elle accordait à Slorak m'impressionnait, mais est-ce qu'il pouvait attendre jusqu'au levé du jour ?
    « As-tu une idée où il pourrait être ? Parce que pour être honnête, je commence à être fatiguée. J'ai une chambre à l'auberge, et je pensais aller me reposer quelques instants avant de reprendre les recherches. Qu'en dis-tu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elvira Von Kilmt
Disciple de Slorak
avatar

▌Date d'inscription : 06/07/2010
▌Messages : 333
▌Age : 25



Feuille de personnage
Niveau: 5
Expérience :
292/300  (292/300)

MessageSujet: Re: A sa recherche [pv Elvira]   Lun 23 Aoû - 23:02

Une fois que nos affrontements avaient été terminés, j'en étais pas moins soulagée. Mes parades avaient eu l'air d'impressionner Enora. Il fallait dire que ma petite taille, couplée à mes compétences de combat, faisaient souvent cet effet là. Quand on s'était approchées toutes les deux de la statue, les affaires de Slorak n'étaient plus là. On avait donc plusieurs possibilités : Lui-même était venu les récupérer ? Un allié était allé le faire à sa place ? Des gardes étaient venus les récupérer ? Cette dernière hyposthèse m'inquiétait au plus haut point.

C'est donc pour en avoir le coeur net, que Enora me confia son arme, pour se diriger vers un moine qu'elle avait aperçue à l'autre bout de l'édifice religieux, allumant des cierges. Il parlaient un instant entre eux. Avec l'aide de la grandeur de cette salle, j'entendais quelques sons qui raisonnaient, mais sans plus. Une fois qu'elle eut fini, elle s'en retourna vers moi pour récupérer son arme et me raporter les dires du moine. Selon lui, personne n'était entré dans le temple. L'hyposthèse des gardes pouvait être éliminée. Mais ce pouvait être toujours lui ou un allie qui s'était risqué de les prendre. Cela dit, on ne savait pas quelle piste on allait suivre.

La fatigue commençait à se faire ressentir dans les yeux d'Enora. Elle m'avait demandé si je savais où est-ce que Slorak pouvait se trouver. Malheureusement, j'en avais aucune idée. Elle m'avait ensuite parlé d'une chambre dans une auberge. Je lui lança alors :
- Pour Slorak, je n'ai aucune idée d'où est-ce qu'il pourrait se trouver. Mais si tu as besoin de repos, allons-y ! Je te suis. Après tout, je commence à fatiguer aussi depuis mon arrivée à Elbereth. Je n'ai pas pu dormir.

J'attendais donc qu'elle partent en direction de son auberge, pour emboîter le pas et la suivre ...

[Oups ... J'ai fait un peu court cette fois. J'espère que j'aurais plus d'inspiration pour le prochain ! Désolé ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Abd al-Krim
Hashishiyyin
avatar

▌Date d'inscription : 06/08/2010
▌Messages : 532
▌Age : 29



Feuille de personnage
Niveau: 9
Expérience :
577/589  (577/589)

MessageSujet: Re: A sa recherche [pv Elvira]   Mar 24 Aoû - 7:58


    Je lui adressais un sourire. Je commençais à apprécier cette gamine, peut-être parce qu’elle me rappelait ce que j’étais. Je me disais que nous formions une bonne équipe et qu’ensemble, nous aurions peut-être une chance de retrouver Slorak. Cependant, je m’étonnais à penser à plus loin, lorsque cette mission sera terminée, si Elvira voudrait bien terminer son entraînement avec les Hashishiyyin à Shahnaz. Mon idée lui plairait peut-être, mais je voulais attendre la fin de nos recherches, que tout devienne plus calme pour lui faire part de ma proposition. Je lui adressais un regard en coin alors que nous marchions ; c’était comme si je voulais la prendre sous mon aile, comme Kaveh l’avait fait avec moi. Simple reproduction de ma propre vie ? Sûrement, et je comprenais pourquoi Slorak avait protégé cette enfant, qui en plus d’être attachante, se montrait sans pitié envers ses ennemis.

    Nous marchions en silence, les rues étaient plus ou moins désertes. Quelques passants osaient s’aventurer hors de leur chaumière, tandis que les autres restaient confortablement dans les leurs, par crainte de croiser le terrible Loup Noir d’Hecara. La peur s’infiltrait dans les maisons et tétanisait leurs habitants ; Elbereth craignait Slorak par les dires du roi qui avait fait de son fils un monstre sanguinaire sans foi ni loi. Cette pensée me fit sourire, car même si je n’avais pas vu ou même eu des nouvelles de l’assassin depuis quatre années, je savais qu’il n’avait rien à voir avec ces paroles. Quoi qu’il restait toujours un assassin. Nous croisâmes quelques gardes qui ne firent absolument pas attention à nous deux, concentrés dans leur mission de retrouver le fils banni. Enfin, c’était ce que je pensais…

    Alors que nous étions à une rue de l’Auberge du Vieux Loup, une main m’attrapa le bras pour me forcer à me retourner. La personne à qui j’avais à faire n’était autre que le garde qu’avait mit Faënor en déroute le matin même. J’avais cassé le nez de son collègue. Je regardais derrière lui et vit qu’il n’était pas seul : cinq autres gardes l’accompagnaient. « Tiens, tiens, mais qui voilà donc ? Ne serait-ce pas notre Dragon Noir ? » D’un geste vif, il souleva ma cape pour faire apparaître mon médaillon qui représentait deux dragons noirs qui s’enlaçaient. L’emblème de mon organisation et qui justifiait ma mort à Kleryana. Un garde m’attrapa le bras droit afin que je ne puisse pas fuir. J’étais prise au piège, et contrairement aux autres occasions, je n’avais aucun moyen de m’échapper. Le premier garde déporta son regard sur Elvira : « Et toi, qui es-tu ? » Son ton sec laissait sous entendre qu’il ne donnait pas le choix à l’enfant de répondre qu’elle était avec moi. Je ne l’a laissait cependant pas répondre et prit la parole : « Je viens de la croiser dans la rue, elle me conduisait naïvement à ma cible. » Je tournais la tête vers la fillette et lui fit comprendre avec mon regard de ne pas me contredire. Elle avait déjà fait beaucoup pour moi, et il était hors de question qu’elle soit mêlée davantage à mes problèmes. Même si elle y était liée en quelque sorte. Je ne voulais pas qu’il l’emmène, car je savais qu’ils penseraient qu’elle était aussi un Dragon Noir, et la simple idée des tortures qui m’attendaient ne me donnait pas l’autorisation de les faire subir à Elvira. Le garde l’observait attentivement, doutant de mes paroles. Je savais qu’il n’y croyait pas, et il fallait agir vite dans ce cas. J’attrapais le garde qui me bloquait le bras, et passait ma main derrière sa nuque pour le faire plier. La surprise lui fit lâcher mon bras, tandis que j’écrasais son nez contre mon genou droit. Il était donc trop tard pour faire marche arrière, et les autres militaires ne tardèrent pas à réagir. Le visage en sang, l’autre restait plier sur lui-même sensible à la douleur. Je dégainais mon cimeterre alors que nous faisions encercler par les gardes. Quatre contre deux, c’était jouable mais il nous faudrait quand même pas mal de chance. Je refusais d’utiliser mes pouvoirs, étant trop fatiguée, je courais à ma propre perte. Un militaire me chargea pour attirer mon attention ; je réussis à parer ses coups avec habilité, quand un second en profita pour m’attaquer sur la gauche. Nos armes tintèrent, et je ne pus voir si Elvira s’en sortait bien. Nos armes s’entrechoquèrent, brisant le silence de la nuit dans un tintement assourdissant. Cependant, la vie de la fillette m’importait beaucoup et je cédais à la tentation de tourner la tête pour voir comment elle allait. Je savais que je faisais une erreur. Je reçu un violent coup dans le visage, et ma pommette droite me fit souffrir instantanément. Complètement déconcentrée, ce fut un jeu d’enfant de me désarmer en me portant un autre coup dans la main droite. Le bruit de mon cimeterre qui tombait à terre sonna comme le glas d’un combat perdu. Je voulu rassembler mes mains pour invoquer un de mes pouvoirs, mais un soldat me les bloqua dans le dos et je fus incapable de me servir de ma magie. Je savais que j’étais perdue, mais il fallait que la fillette ne le soit pas « Elvira, cours ! » J’avais hurlé pour qu’elle se glisse entre les jambes des militaires et qu’elle fuit. Je reçu un autre coup dans le visage au niveau du coin de la lèvre, puis un autre dans le ventre ce qui me força à poser un genou à terre, courber sous la douleur, la respiration coupée. Un goût de sang se propagea dans ma bouche, alors qu’un garde m’asséna le coup de grâce en me frappant dans la nuque. Je sentis mon corps tomber sur les pavés froid, puis ce fut le trou noir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elvira Von Kilmt
Disciple de Slorak
avatar

▌Date d'inscription : 06/07/2010
▌Messages : 333
▌Age : 25



Feuille de personnage
Niveau: 5
Expérience :
292/300  (292/300)

MessageSujet: Re: A sa recherche [pv Elvira]   Mer 25 Aoû - 2:30

Alors que l'on pensait tomber sur personne, en nous rendant Enora et moi à son auberge, nous fîmes une mauvaise rencontre. Ou plutôt des mauvaises rencontres. En effet, quatre gardes nous étaient tombés dessus. L'un deux avait eu l'air de reconnaitre Enora. Il l'avait d'ailleurs saisie par le bras. Sur les quatres militaires d'Elbereth, un me demanda qui j'étais. Il voulait connaitre mon nom. A peine j'avais eu le temps de réfléchir pour donner ma réponse, que Enora avait répondu à ma place. Pour elle, j'étais une fille qui la conduisait naïvement à la cible qu'elle cherchait. Elle me lança ensuite un regard, histoire de me faire comprendre que j'en avais rien à redire. Vu la situation, il le vallait bien mieux pour moi. L'atmosphère se tendait de plus en plus.

Là, dans un geste vif, Enora avait pu se dégager. Elle fit ensuite une parade, pour que le garde bascule sous l'emprise d'Enora, en lui faisant "embrasser" son genou droit. Le pauvre senti certainement une vive douleur, au niveau de ses cloisons nasales. Il s'écroula ensuite, le visage ensanglanté par la parade de ma collègue. Il allait falloir la jouer fine désormais. Je voulais rester en vie. Un combat s'en suivit presque aussitôt. J'avais donc profité de la confusion, pour préparer une fuite éventuelle. D'ailleurs, Enora me demanda de fuir, en vitesse. De par ma taille, cela allait être facile, comme jusqu'à présent. Le souci, c'était la situation dans laquelle s'était mise Enora. J'espèrais qu'elle puisse s'en sortir, tandis que je m'enfonçais en courant dans l'Ombre, pendant que les gardes étaient trop occupés.

Maintenant, il fallait trouver un moyen. Trouver un moyen de retrouver Slorak en solitaire. Mais pour le moment, il fallait que je me fasse discrète. Heureusement, aucun garde ne connaissait mon identitée. J'avais les capacités de fuir et de me cacher facilement, certes ... Mais pour combien de temps encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Bête de guerre toute puissante
avatar

▌Date d'inscription : 21/12/2009
▌Messages : 157


Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: Re: A sa recherche [pv Elvira]   Ven 1 Oct - 8:41


Elvira: 18 xP


Création du sujet : 0/4
Réponse : 3/3*5
Longueur : 1/2
Orthographe : 2/2



Enora : 20 xP


Création du sujet : 4/4
Réponse : 3/3*4
Longueur : 2/2
Orthographe : 2/2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A sa recherche [pv Elvira]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A sa recherche [pv Elvira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom of Kleryana  :: Le Royaume de Kleryana :: + Elhenis + :: Elbereth :: Rues & Place du Roi Phoenix-
Sauter vers: