AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
          

Partagez | 
 

 L'assassin royal [pv Jeni]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enora Abd al-Krim
Hashishiyyin
avatar

▌Date d'inscription : 06/08/2010
▌Messages : 532
▌Age : 31



Feuille de personnage
Niveau: 9
Expérience :
577/589  (577/589)

MessageSujet: L'assassin royal [pv Jeni]   Jeu 2 Sep - 4:18


    Hadrian, roi. Slorak devait fulminer contre son frère cadet. Je ne connaissais pas bien leur relation, mais j'en savais assez pour savoir qu'ils ne s'entendaient pas. Ils représentaient tout deux un traître pour l'autre. Quoi qu'il en soit, ce n'était pas non plus mes affaires et je n'aspirais qu'à quitter ce royaume où les magouilles semblaient faire bon usage. J'avais l'impression d'être prise dans un étau dans lequel je ne pouvais absolument pas bougée. J'étais figée, et j'agissais contre mon grès.

    Le nouvel ordre de mission de Nessa était clair, bien que je ne percevais pas les fins qu'elle attendait. Cependant, je ne pouvais pas tuer la reine Jenifael comme cela, sans raison, surtout qu'elle ne représentait rien de dangereux à mes yeux. Oui, à mes yeux juste. Etant le protégée de la sorcière, je ne comprenais absolument pas pourquoi celle-ci voulait la mort de celle qu'elle avait formée. L'elfe possédait de grands pouvoirs, ce qui n'arrangeait pas la situation. Elle ne représentait rien pour moi et je n'avais pas le sentiment qu'elle fut un danger pour Kleryana. Alors, pourquoi devoir la tuer alors que d'autres personnes étaient prêtes à tout pour avoir la tête du prince renié du royaume ?

    Je pense que c'est la curiosité qui m'a poussée à non pas accepter la mission, mais essayer de trouver des informations. La suite m'aiderait peut-être à prendre une décision. Un contact m'avait indiqué que la reine se présentait souvent au temple d'Elwen après la tombée du jour. Elle restait y prier parfois deux heures, à l'abri des regards indiscrets. J'avais choisi cette option plutôt que m'infiltrer dans le palais impérial une seconde fois. La première ne m'avait pas vraiment fait chaud au coeur. J'attendais, recroquevillée derrière des tonneaux l'arrivée de la nouvelle reine. Elle arriva quelques instants plus tard, accompagnée de deux hommes qui semblaient être des gardes personnels. Ils rentrèrent tous les trois dans le temple, gardant leurs armes sur eux. On ne peut pas dire que ça m'arrangeait, mais je devais faire avec. Avec discrétion et agilité, je parcourais les quelques mètres qui me séparaient de l'entrée du temple, et m'engouffrais à l'intérieur avant que les lourdes portes en bois se ferment.

    L'obscurité de l'endroit me donnait l'avantage, si je l'utilisais bien. Je savais qu'en un rien de temps, tout pouvait s'inverser. Cachée par les grands piliers, j'avançais silencieusement, attirée par la faible lumière qui semblait provenir de l'arrière de la statue d'Elwen. J'étais déjà venue à cet endroit avec Elvira pour trouver les armes de Slorak. Cette nuit ne datait que de quatre jours, et pourtant, j'avais l'impression que ça faisait une éternité. J'avançais de pilier en pilier, lorsque je vis la silhouette de la reine, en compagnie des deux gardes. Ils ne priaient pas, et je coupais mon souffle pour entendre ce qu'ils disaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenifael
Gardienne du forum
avatar

▌Date d'inscription : 22/09/2009
▌Messages : 1811
▌Age : 31



Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: Re: L'assassin royal [pv Jeni]   Dim 5 Sep - 2:49


Jenifael ne se retourna pas avant d'entrer dans le temple, elle savait qu'elle était suffisamment protégée pour risquer quelque chose. Les deux hommes qui l'a suivaient étaient Murdey et Cardey, les personnes en qui elle avait une confiance presque aveugle. Ensemble, ils s'engouffrèrent dans l'obscurité du temple, et se dirigèrent directement aux pieds de la statue d'Elwen. L'elfe arrêta sa marche et leva les yeux pour regarder le bloc de pierre qui les dominait. A aucun moment elle se dit qu'elle aurait aimé que les choses se passent autrement; elle savait ce qu'il lui restait à faire. Sa décision avait été sans appelle, même si elle était consciente que c'était son époux le roi qui lui avait ordonné cet acte. Et puisqu'elle était prisonnière de cette magie, elle ne pouvait pas refuser. Par moment, son esprit reprenait le dessus, lui murmurant les atrocités que préparait son époux pour le royaume, ainsi que pour le peuple des elfes. Mais elle n'arrivait tout simplement plus à faire la différence entre la réalité et le monde qu'Hadrian lui avait insufflé. Prisonnière d'un amour qui n'était pas le sien, l'elfe était condamné à aimer celui qui allait détruire Kleryana.

Elle baissa les yeux pour retirer ces pensées et se retourna vers ses hommes. Ils connaissaient l'existence du plan, et c'était dans le temple que tout allait débuter. Utilisant le pouvoir de Jenifael, ils devaient regagner Hecara et approcher Slorak pour pouvoir le tuer. Rien de compliqué, et la reine ne se posait plus la question de l'éthique; elle devait le faire. Elle se tourna vers Cardey et Murdey.

_ N'oubliez pas, une fois à Hecara, nous devons rester ensemble et nous faire passer pour des soldats de la cité. Une fois que nous serons proches de Slorak, je m'en occuperai, et nous pourrons faire entrer l'armée royale dans la ville pour qu'ils terminent le travail.

Elle arrêta sa phrase, ayant une intuition. Par précaution, elle étendit ses sens dans le temple et trouva l'esprit des moines qui dormaient dans leurs appartements. Mais aussi un autre esprit, non loin de la statue et qu'elle ne connaissait pas. Jenifael fit signe aux deux hommes qu'il y avait un intrus dans le temple. Ils acquiescèrent, et se dirigèrent vers le piler qui cachait cet intrus. Un instant plus tard, ils revenaient avec une jeune femme devant devant la reine. Celle-ci sonda l'esprit de cette inconnue pour savoir à qui elle avait à faire. Elle constata qu'elle avait en face d'elle une assassin, surement du pays d'Ilinsah vu son accoutrement. Elle décela aussi, dans un coin de son coeur, la présence de Slorak. L'elfe éclata de rire.

_ Alors il vous envoie. Comme c'est touchant de sa part, mais il va falloir que je m'occupe de vous avant de partir.

Sans un mot, elle ordonna à Cardey et Murdey de tuer cette intruse.

__________________________________


Gardienne du forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kleryana.forumactif.org
Enora Abd al-Krim
Hashishiyyin
avatar

▌Date d'inscription : 06/08/2010
▌Messages : 532
▌Age : 31



Feuille de personnage
Niveau: 9
Expérience :
577/589  (577/589)

MessageSujet: Re: L'assassin royal [pv Jeni]   Jeu 9 Sep - 0:43


    Je n'avais pas réussi à me débattre, comme si on m'avait déjà rendue prisonnière ce cette conversation. Une force invisible m'avait obligée à me laisser capturer par ces gardes, mes jambes refusant totalement de prendre la fuite. Les deux hommes m'avaient prit chacun un bras et me conduisaient face à la reine de Kleryana. Je l'a voyais beaucoup plus tendre dans mon imagination, car la personne qui se trouvait face à moi émanait une haine incroyable. Je sentais qu'elle s'infiltrait dans mon esprit, et n'ayant aucun don comme le sien, je ne pus repousser cette intrusion. Kaveh m'avait pourtant mis en garde contre ce genre de pratique et m'avait conseillé d'apprendre à fermer mon esprit. J'aurai dû l'écouter à ce moment... Je supposais que la personne dont elle me parlait était Slorak, mais croire qu'il m'envoyait était un peu trop pour moi. Je n'eus même pas le temps de répliquer que les deux gardes se jetèrent sur moi. Cependant, je forçais mon esprit à se dégager de cet envoutement, et je réussis à esquiver le premier coup en me courbant. Il fallait que je réagisse et vite si je ne voulais pas moisir dans ce temple. Jenifael ne semblait pas vouloir prendre part au combat, très bien, je me concentrai sur les deux gardes tout en gardant un oeil sur la reine.

    Je réussi à me dégager le bras droit lorsque celui qui se nommait Cardey se plaça face à moi. J'en profitais pour le frapper dans le nez avec ma tête, ce qui le força à lâcher prise. Murdey m'attrapa le coupe et me força à me pencher en avant; de mon bras libre, je le frapper dans un endroit sensible, qui le fit également lâcher prise. Ce fut ainsi que nous engagions le combat, mais je le préférais les bras libres de tout mouvements. Ils dégainèrent leur arme, ce qui me força à faire pareil puisqu'ils n'avaient pas eu l'idée de me désarmer. Tant pis pour la discrétion; nos lames s'entrechoquèrent et je savais que cela attirerait l'attention du reste des soldats présents dans la cité. J'avais conscience d'être parvenue jusqu'ici dans le but d'obtenir quelques informations concernant cet nouvel ordre de mission, mais je me retrouvais prise dans un combat qui ne se solderait que par une ou deux morts. De plus, j'étais engagée dans cette mission, plus que je le pensais. J'esquivais une lame près de ma tête et en profitais pour répondre à l'attaque. Je devais admettre que ces deux hommes étaient très forts et que je ne tarderais pas à être épuisée. Je pris la décision de mettre fin au combat à ma manière. De la main gauche, je sortit ma dague de ma tunique et la lançais vers Cardey. Il l'a reçu en pleine gorge et tomba sur le sol en se vidant de son sang. La réaction de Murdey face à la mort de son ami augmenta sa combativité. Il s'acharna davantage sur moi, mais avec des gestes mal organisés, ce qui me laissait un nouveau champ d'action. Je me propulsais vers lui, prenant appui sur mes jambes pour faire un bond en l'air. L'avantage de la hauteur n'était que bénéfique car figé par la surprise du pouvoir des Hashishiyyin, je retombais sur lui, enfonçant la lame de mon cimeterre dans sa clavicule jusqu'à atteindre ses organes vitaux. Nous retombions ensemble au sol et je récupérais mon arme.

    Sans perdre un instant, je me retournais vers la reine qui n'avait pas bougé. Je m'approchais d'elle, gardant mon cimeterre à la main dans une attaque éventuelle. « Même avec les meilleurs soldats, vous ne parviendrez pas à atteindre Hecara et encore moins Slorak. Votre royaume est reconnu pour sa perfidie, mais je ne pensais pas que cela provenait de sa reine. » Lui lançant un regard de défi, j'ajoutais : « Je ne vous laisserai pas tuer Slorak, et ne croyez pas que c'est lui qui m'envoie, il ne sait même pas que je suis là. » En un instant, je comprenais enfin le sens de ma mission. Je devais faire tout ce que je pouvais pour que le roi légitime de Kleryana reste en vie, quitte à tuer la reine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenifael
Gardienne du forum
avatar

▌Date d'inscription : 22/09/2009
▌Messages : 1811
▌Age : 31



Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: Re: L'assassin royal [pv Jeni]   Jeu 9 Sep - 9:50


    Jenifael observa la scène avec beaucoup d'intérêt, sans pour autant défendre ses hommes. Elle les regarda donc se vider se leur sang grâce à une main de maître. Elle devait admettre que cette assassin était douée, mais elle ne pouvait rivaliser avec ses pouvoirs. L'elfe aurait pu quitter le temple et poursuivre sa mission à Hecara. En réalité, elle n'avait pas vraiment besoin de Cardey et Murdey. Cependant, elle resta debout sans aucune émotion sur son visage et leva les yeux sur la jeune femme qui s'approchait d'elle. Persuadée qu'elle mentait, la reine grimaça :

    _ S'il ne vous a pas envoyé, pourquoi vous battez-vous pour sa cause ?

    L'inconnue sembla surprise mais Jenifael ne s'arrêta pas. Elle s'approcha à son tour et plongea son esprit dans celui de l'assassin. Elle y découvrit en effet un ordre de mission, mais sans parvenir à trouver de qui il parvenait. Elle y décela aussi une affection particulière pour Slorak. Un sourire mesquin s'afficha sur ses lèvres tandis qu'elle essayait de percer davantage l'esprit de l'assassin. Mais elle se trouva rapidement devant un mur infranchissable. Le regard déterminé de la jeune femme lui fit comprendre qu'elle n'arriverait pas plus à s'infiltrer dans son esprit.

    _ Vous avez donc un temps soit peu de facultés magiques.

    Jenifael s'approcha davantage de l'inconnue et tourna doucement autour d'elle pour l'observer sous toutes les coutures. Elle prenait plaisir à voir frémir sa prochaine victime, car elle ne pouvait laisser de traces de ce complot derrière elle. Par état de conscience, elle propulsa ses sens vers le palais et sonda la présence d'une troupe de soldats lourdement armées qui se dirigeait vers le temple, au bruit du combat précédent. Ils seraient là dans quelques instants, le temps de faire disparaître cette assassin et de partir à Hecara. Les ordres venant d'Hadrian, Jenifael ne voulait pas décevoir son époux, sans se rendre compte qu'il se servait d'elle et de ses pouvoirs. L'elfe revint devant l'inconnue.

    _ Cela dit, je n'ai pas le temps de faire plus ample connaissance et vous me gênez dans mes projets.

    La reine dégaina son épée, mais offrit un violent coup de pied dans le ventre de l'assassin. Cette élimination ne devait pas prendre de temps et être efficace.

__________________________________


Gardienne du forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kleryana.forumactif.org
Enora Abd al-Krim
Hashishiyyin
avatar

▌Date d'inscription : 06/08/2010
▌Messages : 532
▌Age : 31



Feuille de personnage
Niveau: 9
Expérience :
577/589  (577/589)

MessageSujet: Re: L'assassin royal [pv Jeni]   Sam 11 Sep - 9:47


    Le souffle coupé, je reculais de plusieurs pas et manquais de perdre l'équilibre. Je levais les yeux et déjà la reine me chargeais plus menaçante que jamais. Nessa m'avait longuement parlée de cette femme aux grands pouvoirs dont il fallait se méfier, car on racontait qu'elle pouvait tuer d'un simple regard. Je me relevais brusquement afin de faire face à l'attaque de la reine; nos lames s'entrechoquèrent dans un fracas qui résonnait dans tout le temple. Jenifael ne perdit pas une seconde et préparait déjà un autre coup; elle tenta de m'atteindre au flanc droit que je réussi à parer avec rapidité. Ses yeux exprimèrent davantage de colère et l'elfe marmonna un juron. Elle ne se déstabilisait pas et enchaînait les attaques l'une derrière l'autre. Je ne faisais que me défendre en reculant, et je savais que je serai rapidement fatiguée ainsi. Néanmoins, je gardais ma concentration et réfléchissais au moyen de provoquer une attaque pour prendre l'avantage dans ce combat, le tout avant que l'armée réplique. Lors de notre longue conversation, Nessa m'avait sensibilisé sur le pouvoir du feu que je détenais, et elle m'avait clairement fait comprendre que je devais m'en servir tant qu'il y avait de la ressource à l'endroit où je me trouvais. Le temple était plongé dans l'obscurité, mais quelques bougies se trouvaient aux pieds de la statue d'Elwen d'où nous nous éloignons de plus en plus. Je devais rapidement prendre le dessus.

    Avec ma jambe droite en arrière, je bloquais mon éternel recul et adressais un regard à la reine pour lui faire comprendre que je ne reculerais plus. Un sourire narquois s'afficha sur ses lèvres, et elle attaqua une nouvelle fois, son épée voulant me décapiter. Je me baissais, évitant de peu la lame qui siffla au-dessus de ma tête. Je me redressais aussi vite et serrant mon cimeterre plus fort, je portais la lame vers la reine qui la para à merveille. Cependant, j'enchainais plus rapidement les attaques et ce fut elle qui recula de quelques pas. Légèrement sonnée par cette parade, Jenifael m'adressa un regard de surprise. Je profitais de cet instant de répit pour lui asséner un coup de pied dans le ventre, lui rendant la monnaie de sa pièce. Elle recula encore plus mais son visage devint si rouge que je compris qu'elle n'avait pas apprécier. J'accélérai, et avant qu'elle puisse se redresser, je lui donnais un coup de genoux dans le visage qui la propulsa davantage en arrière. Du sang coulait de son nez, qu'elle constata en passa sa main sur le liquide rouge. Elle poussa un cri de rage et fonça sur moi, l'épée en l'air. Encore une fois, je me baissais pour éviter la lame qui frappa le vide. J'en profitais pour courir aux pieds de la statue, et avant que la reine arrive à ma hauteur, je lui envoyais une gerbe de flamme que j'avais recueillis grâce à mon pouvoir. Le feu se brisa sur sa lame, ne perturbant pas sa course vers moi. Je me dirigeais vers un pilier en pierre et grimpa dessus pour faire un salto en arrière et me retrouver dos à Jenifael. Elle se retournais à peine que je la plaquais contre le pilier, lui maintenant mon cimeterre sous la gorge et lui bloquant son autre main. J'allais lui parler, mais elle plaqua sa paume libre contre sur ma hanche et je sentis un souffle glacial s'emparer de moi. Surprise et prise par la douleur je lâchais prise sans faire attention, car la reine me frappa au visage, m'ouvrant à nouveau la plaie de ma lèvre et me plaqua à mon tour contre le pilier. Si elle recommençait son attaque, je souffrirai davantage et elle pourrait fuir à Hecara. Je me concentrais, et déclenchais mon Heart Burning. Une boule de feu naquit dans mon coeur, paralysant toute douleur et augmenta la température de mon corps. Je ne ressentis plus la magie de l'elfe. Je libérais ainsi ma main gauche et lui tira violemment les cheveux en arrière, l'a faisant ainsi lâcher prise quelques temps. Pas assez en tout cas, car elle fonça à nouveau sur moi et poussant avec violence contre le pilier. Mon pouvoir fonctionnait toujours un peu, et je ne ressentis aucune douleur. Je réussi à la dernière minute à lever ma jambe pour lui donner un coup de pied dans la cuisse gauche. Jenifael recula pour de bon, me libérant de sa prise. Mais je savais qu'elle n'avais pas dit son dernier mot...

    Nos lames se rencontrèrent à nouveau dans un fracas qui résonnait. Je manquais un assaut et sentis l'épée de la reine me lacérer le bras gauche laissant échapper un filet de sang chaud. Je ressentais la douleur, signe que mon pouvoir avait donc disparut. Je commençais à fatiguer, et je savais que dans cet état mes facultés magiques diminuaient également. Je devais faire vite, même si je me demandais si ce combat avait une fin bénéfique pour moi. Fuir ne me servait plus à rien, et une fois de plus, j'étais plongée dans des affaires qui ne me regardaient pas. A croire que quitter ma ville avait été un très mauvais choix. Jenifael tourna rapidement la tête vers l'entrée principale du temple, et je comprenais à son regard que les gardes royaux arrivaient. Cependant, elle poursuivis le combat, assénant sans relâche des coups d'épée que j'arrivais plus ou moins à parer. Au fond de moi, je ne perdais pas espoir de m'en sortir, mais je devais trouver une solution. La reine était peut-être un être magique, mais elle semblait aussi commencer à fatiguer. Toutes les deux, nous savions qu'une seule aurait un échappatoire ce soir là.

    En tout cas, je n'aurai pas dû baisser ma garde pour suivre son regard vers l'entrée du temple. Je ressentis une énorme douleur à la cuisse droite, qui me fit légèrement défaillir. Je baissais les yeux pour voir la lame d'une dague enfoncée dans ma jambe, libérant du sans qui coulait jusqu'au sol. La douleur s'empara de moi tel un poison, et je me demandais si la reine n'avais pas empoisonnée cette arme. Mon coeur se mit à battre plus vite, et je forçais ma concentration. Je savais que je n'avais pas assez d'énergie pour mon attaque ultime, mais j'entrepris de créer Starlight exctinction. Une boule lumineuse s'éleva au niveau de ma tête. Elle n'était pas aussi puissante que je l'espérais, mais elle pouvait faire des dégâts. De mon bras droit, je levais mon cimeterre et brisa la sphère qui explosa en plusieurs fragments allant frapper mon adversaire. Lorsque la luminosité fit place à l'obscurité, je vis que la reine retirais sa main de son visage: elle avait été légèrement brûlée à la joue droite, mais des particules de feu avaient brûlé son bras gauche ainsi que sa jambe droite et sa clavicule. Son armure l'avait protégée, mais je voyais bien que ses défenses avaient diminuées. Je devais frapper, et vite.

    Je retirais la lame de la dague avec un cri de douleur, et avant que l'elfe me charge à nouveau, je lui envoyais. L'arme alla se planter dans son épaule droite, lui arrachant un hurlement de souffrance. Cependant, elle n'arrêta pas sa charge et fonça sur moi, me frappant à nouveau avec le pommeau de son épée au visage. Je reçu le coup au front, à la base des cheveux, d'où coula rapidement un léger filet de sang. Je tombais à genoux au sol et me rattrapa d'une main pour ne pas tomber complètement. La reine m'offrit un violent coup de pied dans le cotes et je tombais au sol. Elle voulu m'en donner un second, mais je roulais sur le côté afin de l'éviter. J'arrivais à me lever tant bien que mal et tentais de garder l'équilibre sur une seule jambe. Les gardes approchaient, je le sentais.

    La reine retira la dague qu'elle avait dans l'épaule et l'a laissa tomber au sol, puis s'approcha de moi. Elle m'attaqua avec rapidité et arriva à me désarmer en un éclair. Mon cimeterre tomba à terre et glissa sur le sol de marbre jusqu'aux pieds de la statue. Jenifael arriva, par je ne sais quelle parade, à me retourner, dos contre elle, bloquant mes deux bras dans mon dos et posa son épée sous ma gorge. Elle approcha sa bouche de mon oreille, et murmura : « Vous n’êtes qu’un pion parmi tant d’autres pour lui. Maintenant, je dois partir. » D’un geste brusque, elle me poussa au sol contre lequel je m’écrasais. J’entendis ses pas s’éloigner de moi, je me retournais et l’a vis s’approcher de la statue d’Elwen pour prendre un sac. Rapidement, je pris la dague que j’avais dans ma tunique, me levais et l’a lançais avec précision. L’arme alla s’enfoncer dans son dos, à gauche au niveau de la rate. La reine tomba au sol à cause du choc. Je m’approchais d’elle tant bien que mal, prise par la douleur de ma cuisse. Je récupérais mon cimeterre au passage et arrivais à sa hauteur. Elle se retourna légèrement, et je lui donnais un coup de poing dans le visage, lui créant un hématome à la mâchoire. Du sang se répandait au sol, se mêlant à celui que j’avais également perdu. Je fixais les yeux gris de cette reine déchue, qui savait aussi bien que moi qu’elle allait mourir. Son regard ne fut pas suppliant, ni malheureux, et je pus déceler une certaine ironie. Je penchais légèrement la tête vers la gauche, hypnotisée par ses yeux sombres. Elle semblait me dire que j’avais fais ce que j’avais à faire et qu’il devait en être ainsi. Des bruits métalliques vinrent de l’extérieur et se rapprochaient du temple : les gardes arrivaient. J’ouvris la bouche pour parler, mais la reine se volatilisa comme par magie avec un dernier sourire. Je regardais partout autour de moi, mais ne vis aucune trace de l’elfe, seuls les cadavres de ses hommes jonchaient sur le sol dans leur sang.

    Tout se passa tellement vite ; les gardes entrèrent dans le temple et se dirigèrent droit sur moi. Je tentais de fuir, mais ma blessure me permit de faire que quelques pas avant que trois hommes m’emprisonnent de leurs bras massifs. Un autre me désarma violemment, et me gifla avec violence. D’autres s’occupaient des corps, lorsqu’on ordonna de me conduire au palais devant le roi. A mon avis, il était impossible que j’ai autant de chance qu’à ma précédente visite au palais impérial…


[ FIN DU TOPIC ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Bête de guerre toute puissante
avatar

▌Date d'inscription : 21/12/2009
▌Messages : 157


Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: Re: L'assassin royal [pv Jeni]   Ven 1 Oct - 9:04

Jenifael : 10 xP


Création du sujet : 0/4
Réponse : 3/3*2
Longueur : 2/2
Orthographe : 2/2



Enora : 14 xP + 50 pour le combat gagné = 64 XP


Création du sujet : 4/4
Réponse : 3/3*2
Longueur : 2/2
Orthographe : 2/2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'assassin royal [pv Jeni]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'assassin royal [pv Jeni]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» L'Assassin Royal - La Citadelle des Ombres
» Le dessin-animé de Ralph Bakshi
» Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]]
» L'Assassin Royal
» Assassin X
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom of Kleryana  :: Le Royaume de Kleryana :: + Elhenis + :: Elbereth :: Temple d'Elwen-
Sauter vers: