AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
          
Partagez | 
 

 Rencontre obscure [pv Nymphea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enora Abd al-Krim
Hashishiyyin
Enora Abd al-Krim

▌Date d'inscription : 06/08/2010
▌Messages : 532
▌Age : 31



Feuille de personnage
Niveau: 9
Expérience :
Rencontre obscure [pv Nymphea] Left_bar_bleue577/589Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty_bar_bleue  (577/589)

Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty
MessageSujet: Rencontre obscure [pv Nymphea]   Rencontre obscure [pv Nymphea] Icon_minitimeLun 11 Oct - 2:24


    Je n’aimais pas la neige : trop froide, trop humide, trop dangereuse… En Ilinsah, elle n’existe que dans les contes et légendes dans les livres, et les enfants imaginent ces terres immaculées de blanc. La première fois que j’avais vue de la neige, je fus émerveillée, comme une gamine à qui on montre quelque chose de tout à fait nouveau. C’était exactement comme je me l’étais imaginé, d’une beauté sans nom mais ce qui me dérangeait était cette froideur. Vivant dans un pays chaud, le contraste avait été assez violent pour moi. Surtout l’année là.
    Mon commanditaire avait été formel : je ne devais absolument pas le laisser en vie, même s’il passait n’importe quelle frontière. Ma victime était un noble d’une ville voisine de Shahnaz qui avait tenté de soulever sa région contre l’empereur, mon commanditaire. Bien entendu, à l’entente de cet ordre de mission, il avait fuit et je m’étais engagé à m’occuper des traîtres qui ont dénoncé l’assassinat, laissant fuir ma victime. J’avais un très bon sens de l’orientation, et mon cheval était rapide ; ainsi je repérais les traces du noble que je rattrapais rapidement. Cependant, ce chemin me mena directement sur les terres de Kleryana. Je m’arrêtais à la frontière, frissonnant rien qu’à l’idée de mettre un pied dans ce royaume maudit dont le roi n’attendait que ma tête sur un plateau d’argent. A ce que je savais, c’était que les choses étaient tendues en ce moment pour le roi et son gouvernement ; de plus, je ne comptais pas m’éterniser et ne voulant pas décevoir mon empereur, je me remis en marche, claquant les rennes de mon cheval, m’engouffrant dans la forêt sombre. La lune jouant à cache cache avec les nuages, je distinguais à peine les arbres devant moi, mais que mon destrier esquivait avec brio. Je pouvais sentir la présence du noble à quelques mètres devant moi, et accélérais le mouvement. En effet, l’homme chevauchait un peu plus loin, jetant par moments des regards vers moi. Un sourire sadique apparut sur mes lèvres tandis que j’arrivais peu à peu à son hauteur. Je pouvais sentir la peur envahir cet homme dont le destin allait subitement s’effondrer. Et il le savait… Je claquais une nouvelle fois les rennes. Nos chevaux du désert étaient les plus rapides, et je n’eus aucune difficulté à me mettre au même niveau que ma victime. Etant une excellente cavalière : je réussis à lever mes jambes sur la selle pour me mettre en appuie dessus. Je sautais sur le noble, nous propulsant à terre dans un bruit sourd, amorti pas la neige. A peine eu-je touché sa froideur que je fus parcouru d’un frisson. Le vieil homme tenta de se débattre, mais ma position sur lui, lui empêchait tout mouvement pour me faire basculer. J’entourais sa gorge de mes mains et serais de toutes mes forces, sans le quitter des yeux. « Pour le déshonneur de l’empereur. » Lui murmurais-je. Je le regardais sadiquement tenté de se dégager tandis que l’air lui manquait au fur et à mesure. Comme lors de tous mes assassinats, je ne ressentais rien, et exécutais mes ordres sans la moindre âme. En peu de temps, le noble s’immobilisa. Je fouillais rapidement ses vêtements sans trouver quelque chose d’intéressant.

    Je me relevais et ne pris pas le temps de cachée ma victime. Je n’étais pas tranquille, je devais absolument quitter ce pays. Je regardais rapidement autour de moi et me dirigeais vers mon cheval qui se tenait un peu plus loin. Je montais en selle et tournais les rennes pour repartir. Tout se serait bien passé si je n’étais pas tombé sur un groupe de soldats de l’armée royale. Je ne les avais pas vu, mais eux avaient assisté à la scène. Alors que mon cheval galopait vers Ilinsah, un homme sortit d’un fourré et réussi à m’attraper pour me faire tomber à terre. La chute fut brutale et j’eu le souffle coupé même si la neige avait amorti. Avant que je puisse me relever, je sentis un coup de poing dans mon visage qui me propulsa à nouveau au sol. Un gout de sans s’échappa de mes lèvres. Je parvins à esquiver le second coup même si je n’avais pas retrouvé tous mes esprits. Ils étaient cinq ou six et je savais que je n’avais aucune chance, surtout de nuit. Néanmoins, je réussi à maintenir les coups et à en parer d’autres. Je profitais d’une brèche pour me faufiler entre deux hommes et me mit à courir droit devant moi, certaine de ne pas être dans la bonne direction. La neige rendait ma course difficile, mais je ne perdais pas espoir. Les soldats étant plus lourdement armés, mirent plus de temps à se mettre en route et je maintenais une bonne distance entre eux et moi. Puis je retrouvais mon cheval. Je l’enfourchais rapidement afin de reprendre ma course et m’éloigner définitivement des soldats. Je perdis leur trace et me contentais de filer droit devant entre les arbres. La nuit était bien tombée et la forêt sombre me rendait la tâche difficile. En réalité, j’étais complètement perdue.

    J’ordonnais à mon cheval de ralentir l’allure, pour que je puisse me repérer. Ce fut à cet instant que je repérais une vieille bâtisse sur ma gauche. Il n’y avait aucune lumière, mais je choisis de m’y diriger pour passer la nuit dans les écuries et repartir à l’aube. Je ne voulais pas retomber sur d’autres groupes de soldats. Au fur et à mesure que j’avançais, la demeure s’érigeait devant moi, majestueuse. Je descendais de ma monture que je tenais pas les rennes et avançais doucement, passant la grille du portail. L’endroit était silencieux et angoissant. Il n’y avait aucune trace dans la neige et j’étais la première à en faire, pourtant sur le coup, cela ne me parut pas étrange. J’avais toujours ce désagréable gout de sang dans la bouche. Mes yeux se posèrent sur l’immense manoir, dans lequel il ne semblait pas avoir âme qui vive. Comment pouvait-on laisser un tel endroit désert ? Je ne pris cependant pas le risque d’entrer, et cherchais du regard la trace des écuries pour passer la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre obscure [pv Nymphea]   Rencontre obscure [pv Nymphea] Icon_minitimeLun 11 Oct - 5:02

Une nuit comme une autre, la Vampire assise dans une pièce immense, une bibliothèque sans fin, des années, des siècles de lecture. Elle était installée à une table au bois lise et foncé, une bougie allumée non loin, l'ambiance était calme et froide, jusqu'à l'arrive d'un homme dans la pièce. Il était propre sur lui, de long cheveux gris argent, affichant une quarantaine d'années, vêtue d'une tenue étrange et atypique, un pantalon noir en lin, un manteau de coton noir, brodé de doré et de rouge.
Il se dirigea vers l'une des fenêtres de la pièce, ouvrant les rideaux de velours rouge, sans prévenir, il fit cela avec toutes les fenêtres de la salle, laissant la lumière de la lune s'engouffrer dans la demeure, offrant un signe de vie vu de l'extérieur, de la lumière ce montrant par les fenêtres. Le majordome se dirigea par la suite vers la table où était installée Nymphea, il décala un peu la bougie de la trajectoire de la vue et pointa la vitre, d'un geste rigide et très net.

-La vue est imprenable ce soir madame, sublime et je pense qu'elle vous plaira tout particulièrement, je vous conseille d'aller voir ce que la nature nous offre. Dit-il souriant, avant de quitter la pièce par la grande porte. La Vampire repoussa ses longues mèches de cheveux noir qui lui cachait le visage et ferma doucement son livre et le glissa dans l'une des étagères, avant de se placer devant la fenêtre, regardant la lune, si pure, la neige, elle aimait cet impression de non vie, d'immaculé parfait, elle glissa son regard sur la neige et s'arrêta sur la petite silhouette. Un sourire indescriptible se dessina sur le visage pâle et lise de la femme qui quitta la pièce. Elle parcourut les couloirs de son manoir , qui paraissaient sans fin et arriva au rez de chaussez, elle ouvra les dernier voiles rouge qui masquait les vitres et alluma les bougies, ainsi que la grande cheminée du salon principale. Nymphea observa avec attention la femme qui venait de poser les pieds dans sa propriété, elle brisait le tableau neutre et blanc de son paysage et proposait sans le savoir un sang chaud et rare dans la région.

-Lester !

Le majordome rentra dans le grand salon, sans faire un bruit et s'inclina devant sa maîtresse, attendant la demande, comme à son habitude.

-Je veux que tu prépares la table, nous avons de la compagnie, qui comme toujours ne refusera pas un abri.

Nymphea se lécha les lèvres, souriant un peu et glissa ses doigts sur la vitre avant de sortir de la pièce, son servant la suivant doucement, un manteau noir à intérieur de soie violet dans sur le bras droit. Ils arrivèrent tout deux devant la gigantesque porte d'entrée, fait de boit et de métal, couvert de gravure, des écriture et fioritures en tout genre, l'homme tendit le manteau, aidant sa maîtresse à le mettre, comme à chaque fois. Par la suite, il lui ouvrit la porte, s'inclinant. Le froid qui trônait dehors était inexplicable, étouffant et rare, mais il changeait du tout au tout lorsque Nymphea s'approcha de Enora, il devenait plus prenant, un froid digne de la mort, un air plus respirable et pourtant glaciale.

La Vampire avait sauté d'un muret, qui était à l'entrée de son manoir, jusqu'au toit d'un de ses bâtiments en ruine, pour finalement être sur le toit de la grange, du moins ce qu'il en restait. Elle huma doucement l'odeur de sa proie, souriant et sauta dans la neige, à deux mètres de Enora, ne fessant pas un bruit. L'être de la nuit fit deux pas, laissant son manteau signaler sa présence sur la neige fraiche, comme un frottement sourd et lent.

-Vous seriez-vous perdu ? Navrant, surtout dans notre région. dit Nymphea, souriant, un air charmant sur ce visage de porcelaine malsain, elle tira un peu sur le col de sa longue veste, cachant son cou, comme souffrant du froid et s'inclina un légèrement.

-Je me présente, Dame Nymphea Darann, maître de ces lieux, je souhaiterais connaitre votre nom et savoir ce que vous faites ici, après j'aviserais.


La femme était débout, droite et calme, ne bougeant pas, son regard brun braisé posé sur Enora, un regard chaleureux et rassurant pour un être si particulière, sa présence était écrasante et pourtant si attirante, elle force la sympathie et la confiance, malgré le froid et le malaise qu'elle impose. La neige toujours immaculée, Nymphea semble venir de nul part, il n'y a pas de trace de pas, rien, le vent soufflant de plus en plus fort, forçant une réponse rapide d'Enora, la nuit n'allait pas être douce.
Revenir en haut Aller en bas
Enora Abd al-Krim
Hashishiyyin
Enora Abd al-Krim

▌Date d'inscription : 06/08/2010
▌Messages : 532
▌Age : 31



Feuille de personnage
Niveau: 9
Expérience :
Rencontre obscure [pv Nymphea] Left_bar_bleue577/589Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty_bar_bleue  (577/589)

Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre obscure [pv Nymphea]   Rencontre obscure [pv Nymphea] Icon_minitimeJeu 21 Oct - 0:32


    Je me retournais vivement afin que mes yeux se posent sur l’inconnue qui venait de nulle part se poster derrière moi. Je n’avais rien entendu, soit trop plongée dans mes pensées, soit cette femme n’avait rien d’humain si je puis dire. Sa voix froide s’insinua dans mon corps tel un souffle froid contre lequel je n’étais pas préparée. J’étais glacée, et je n’aspirai qu’à me réchauffer au coin d’une cheminée où un feu crépiterait lentement. Perdue était tout à fait le mot approprié à ma situation, mais je ne pensais pas que cette demeure était habitée. Pas dans cet état du moins. Mon cheval émit un grognement que je pris pour de l’impatience. J’aurai dû savoir qu’il s’agissait de méfiance. Je resserrai ma main glacée sur les rennes tout en portant mon regard sur la maîtresse de ces lieux. Je devais me montrer méfiante, car bien que son offre pouvait paraître de bonne grâce, je n’osais lui tourner le dos.

    « Je me nomme… » Devais-je donner mon vrai nom ? J’étais poursuivie dans ce royaume telle la peste ou tout autre maladie qu’on s’empresse de contrer. « Analya » Ce prénom était le premier qui me vint à l’esprit, étant celui de ma gouvernante lorsque j’étais enfant, et qui travaillait toujours pour moi. Je poursuivis d’un voix froide, afin d’expliquer ma situation, et surtout de fuir cet endroit : « Je viens d’Ilinsah, et je suivais un groupe de bohémiens lorsque je me suis perdue. Je ne sais même pas s’ils sont passés par là. Jeu… euhm… cherchais un endroit pour me reposer cette nuit, je ne pensais pas que le manoir était habité.» Le mensonge était ma première arme de défense à cet instant. Je ne pouvais pas lui dire que j’étais la proie de la garde royale. J’avais appris à mes dépends que Kleryana cachait de nombreux pièges, tous aussi perfides les uns que les autres. Et tant que les militaires étaient à ma poursuite, j’étais en danger.

    Mon dos commençait à me faire souffrir, la chute de cheval ne m’avait pas été bénéfique. De plus, j’avais toujours ce gout de sang dans la bouche, mais cracher devant ce genre de personne ne serait certainement pas bien vu. Si elle possédait une telle demeure, c’est qu’elle devait bien appartenir à la noblesse ou avoir un statut dans la royauté.
    Un bruit sur ma droite me fit sursauter. Je tournais la tête, détournant mon attention de Nymphea, vers la forêt qui nous entourait. Le silence des lieux n’envisageait rien de bon, et je savais que mes poursuivants n’étaient pas loin. Je pensais à l’inconnue devant moi ; pouvait-elle me cacher de ces hommes ? Si je lui avouais qu’ils me cherchaient, qui me dit qu’elle ne faisait pas partie de la couronne ? Les pas s’approchaient et je devais agir rapidement. Tant pis pour la discrétion, si tout ne se déroulait pas comme prévu, j’aviserai une fois le moment venu. Je devais d’abord me débarrasser de la garde royale.
    Je me tournais vers Nymphea : « Ils ne doivent pas me trouver. » Je la fixais du regard, hésitante, me demandant si j’avais fait le bon choix, si elle pouvait m’aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre obscure [pv Nymphea]   Rencontre obscure [pv Nymphea] Icon_minitimeJeu 21 Oct - 3:43



Nymphea écouta tout le beau discourt de Enora, l'observant avec attention, elle n'avait rien d'une bohémien, loin de là et puis l'odeur des gardes que la Vampire sentait n'était absolument pas habituel.
La maîtresse des lieux ne bougea pas, alors que l'Hashishiyyin tourna l'attention sur la forêt et ses petits bruis pas véritablement rassurant. Elle aurait pu lui sauter à la gorge, c'était simple, mais disons qu'elle a un certain savoir vivre. Nymphea s'approcha un peu de Enora et lui sourit, les lèvres toujours closes, pour finalement lui parler en face de sa voix étrangement prenante.

« Vous savez, c'est peut-être un coin perdu, loin de tout, mais je suis loin d'être bête, très sotte, je n'aime pas que l'on me mente aussi facilement et surtout pour rien, vous vous en doutez. Vous avez une tenue particulière certes, mais pas bohémienne, de plus, je ne crois pas qu'elles soient aussi bien armées ses femmes..»

La Vampire s'éloigna un peu, fit les vingts mètres qui la s'apparait du portail d'entrée et l'ouvra de moitié, comme les invitants. L'odeur du sang de ces hommes était de plus en plus prenante, elle était présente partout. « Il y an à plus d'un, c'est parfait ! » Nymphea retourna devant Enora d'un pas toujours très silencieux, ne laissant que la neige signaler sa présence de ses trace de pas et par son crépitement. Elle la fixa son invité un long moment et fini par sourire.

« Laisser votre cheval dans la grange, l'étable n'est plus en état d'accueillir et suivez moi, avant qu'il ne vous remarque avec moi. »

La dame ouvra la marche jusqu'aux portes de sa demeure sans attendre son invitée, elle posa sa main sur la poignée et tourna légèrement le regard vers le portail de fer forgé à l'entrée puis entra dans le manoir. Il y avait déjà Lester, droit et calme, comme si il n'avais pas bougé et pourtant le hall était enveloppé d'une odeur de nourriture alléchante et d'une chaleur agréable, l'homme tendit une main vers sa maîtresse et prit très calmement et doucement la parole.
« Alors Madame, la rencontre fut-elle joyeuse ? La femme vient s'abriter à ce que je vois, bonne nouvelle en tout les cas» Il Prit le manteau de Nymphea et attendit l'invitée, tenant la porte grande ouverte sur cette gigantesque salle d'entrée. Une pièce de toute beauté, grande et affichant le niveau de richesse du maître de maison. Il y des toiles représentant plusieurs femmes et hommes particulièrement beaux, plusieurs chandeliers, sur les quels des bougies fondaient depuis peu, un lustre de boit et de fer au plafond, sur lui aussi les bougies était allumées, mais comment ? La hauteur du plafond était tout bonnement effrayante. Il y avait trois portes, une sur le mur de gauche, donnant dans un salon, l'autre à droit, donnant sur une pièce sombre, sans lumière, la dernière porte était entre les deux escaliers qui montait à l'étage, elle devait mener aux cuisines.

Nymphea était déjà montée à l'étage sans rien dire à personne et surtout sans que personne n'ai eu le temps de la voir monter, c'était à présent le majordome qui allait faire entrer Enora et lui expliquer ce qu'il avait préparé pour elle si elle en avait bien sûr envie. Pour l'heure, il était à l'entrée, attendant que cette femme passe le pas de la porte du manoir.

« Je ne mords pas, allez, venez »Dit-il souriant
Revenir en haut Aller en bas
Enora Abd al-Krim
Hashishiyyin
Enora Abd al-Krim

▌Date d'inscription : 06/08/2010
▌Messages : 532
▌Age : 31



Feuille de personnage
Niveau: 9
Expérience :
Rencontre obscure [pv Nymphea] Left_bar_bleue577/589Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty_bar_bleue  (577/589)

Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre obscure [pv Nymphea]   Rencontre obscure [pv Nymphea] Icon_minitimeLun 25 Oct - 8:36


    Son regard m’avait nettement fait comprendre qu’elle avait compris que je lui mentais. Mais pouvais-je faire autrement ? J’avais peur de me retrouver piégée une nouvelle fois et n’aspirais qu’à rentrer chez moi. Je réprimandais un soupir mais suivis ses instructions. Une fois que la maîtresse de maison entra dans sa demeure, je ne perdis aucun instant ; j’accompagnais mon cheval par la bride jusqu’à la grange où je l’installais du mieux que je pouvais pour la nuit. Je pris le temps de lui caresser l’encolure pour le rassurer que je n’étais pas loin et que nous reprendrions rapidement la route. Ensuite, je me dirigeais vers le manoir qui se dressait devant moi et qui n’avait rien de rassurant à mon gout. Mes yeux se posèrent sur un majordome qui se trouvait à l’entrée et tenait la porte ouverte pour m’accueillir. Je n’arrivais pas à le quitter des yeux lorsque j’entendis un bruit derrière moi venant de l’extérieur. Instinctivement, je me retournais et vis deux des gardes qui m’avaient attaqué précédemment. Mon cœur se mit à battre plus rapidement, et alors que j’allais sortir leur faire face, l’un d’eux s’agrippa rapidement à son collègue pour le tirer en arrière. Je n’arrivais pas à comprendre ce qu’il lui disait, mais je pu percevoir qu’il le mettait hors d’un grand danger. « Mais tu es fou ! » Leurs regards se promenèrent sur la façade de la demeure, et ils reculèrent de quelques pas pour ensuite fuir. Je m’apprêtais à sortir également, mais le majordome ferma brusquement la porte, me bloquant tout accès vers l’extérieur. Je reculais d’un pas sous l’effet de surprise, tout en observant longuement cet étrange homme. Il émanait de lui quelque chose de bizarre que je n’arrivais à pas définir. Je fronçais les sourcils et m’apprêtais à lui faire part de mon inquiétude face à ses militaires, mais il fut plus rapide que moi et me désigna la pièce qui se trouvait à ma gauche dont la porte était entrebâillée, et d’où émanait une douce lumière. J’hésitais. Inconnue à ces terres, à cette demeure, je ne savais comment réagir face à cette générosité. De plus, je n’étais pas tranquille avec l’idée que les gardes royaux se trouvaient aux alentours, ou plutôt gênée de mêler mes hôtes avec cela. Pourtant, Nymphea m’avait offert son hospitalité…

    Je regardais toujours le majordome lorsqu’une nouvelle pensée émergea dans mon esprit : pourquoi le garde avait-il eu si peur de cette demeure ? Devais-je moi aussi la craindre ? Pourtant, rien autour de moi que cela soit dans l’attitude de ses habitants que dans la beauté du lieu me permettait une telle pensée. Mais alors, pourquoi tant d’hésitation, comme si un souffle me déconseillait d’y entrer davantage ? Je regardais furtivement la porte, qui étant certainement bien fermée m’empêcherait toute sortie. Je me laissais guider par le majordome sans pour autant baisser ma garde. J’avançais dans son sillon, admirative de ce lieu si troublant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre obscure [pv Nymphea]   Rencontre obscure [pv Nymphea] Icon_minitimeLun 25 Oct - 10:16

Lester ouvra doucement les portes du salon et s'inclina un peu, présentant la pièce d'un geste de la main droite. Il offrait à Enora le choix de s'installer dans un salon de toute beauté ! Il y avait de grandes fenêtres le longe de deux murs, une cheminée, d'une taille inimaginable, de grands tableaux sublimes et curieux, représentant des lieux et personnes curieuses, des plusieurs manière différentes. Certaines peinture étaient jeunes, d'autre avait plus d'un siècle et étaient décolorées, cela offrait à la salle une ambiance chaleureuse mais inexplicable.

Il y avait tellement de toile, tellement de visage, de lieux, que l'on ne pouvait pas regarder autre chose ! Mais certains tableaux étaient plus grands que d'autres, plus finement fait, plus attirant. Peut importe les sièges confortables, la table et la cheminée, rien, on ne remarquait que ces peintures qui semblaient nous observer, une plaque en argent ou en or sous chaque toile.

Une toile sublime, faite de manière un peu rustre au traits particulièrement gras et courts.
Rencontre obscure [pv Nymphea] Fotosketcher39374m
-Église de Saint-Linwen An 1042-

Une toile sans aucun relief, comme si le tissu de la toile avait pompé les pigments de couleur.
Rencontre obscure [pv Nymphea] Fotosketcheravernacolor
-Alina De Delcour, An 1049 -

Une manière d'être faite curieuse, un peu brumeuse et brouillant dans ses traits, avec énormément de relief, donnant beaucoup de vie au tableau.
Rencontre obscure [pv Nymphea] Fotosketcherelventownni
-Maison Nibel, Cellen, An 1128-

Une peinture très pâle et fine, au teintes froides et peu nombreuses, la matière qui à servit à faire le dessin dégage une odeur curieusement fleurie.
Rencontre obscure [pv Nymphea] Fotosketchernymphea
-Nymphea Darann, An 1035-

Une toile et un cadre très abimé, comme si il avait été déplacé grand nombre de fois, ne laissant plus de trace de la manière dont ça a été peint.
Rencontre obscure [pv Nymphea] Fotosketcherwhiteflower
-Clairia Vilers, An 940-

L'artiste semble être le même que pour la demeure Nibel.
Rencontre obscure [pv Nymphea] Fotosketchersanstitredd
-Lester Aluvia, An 893 -

Il y avait tellement à regarder, tant de détails à savourer, mais tout cela allait être coupé par une odeur alléchante d'épice et d'œuf, une parfum piquant et fort qui donnerait faim à n'importe qui ! Une délice pour l'odorat qui n'allait pas tardé à être servit dans la salle de baquet. Lester ouvra la porte du grand salon, laissant entrer la maîtresse des lieux qui avait prit le temps de se changer, elle portait la même tenue que sur le tableau, les cheveux étaient bien plus longs et dépassaient de la capuche, tombant de manière raide et lise sur la poitrine de Nymphea, elle portait une robe, très curieuse, la continuité de cette capuche, au tissu lourd et et fin, trainant un peu dans son sciage. La Vampire s'installa délicatement sur une chaise, devant une fenêtre, avec tout de même un brin d'arrogance sur le visage et un regard rouge foncée posé sur l'extérieure, regardant les gardes, amusée.

« J'espère que vous vous sentez mieux ici que dehors et j'espère aussi que vous avez faim, Lester à fait faire une arbolastre, vous aimez ? » Dit-elle, passant ses ongles sur la vitre, dessinant les contours d'un garde, posté devant le portail, n'osant pas entrer.

Nymphea tourna doucement le visage vers Enora, l'observant, comme curieuse, mais de quoi ? Qu'avait t'elle derrière la tête ?
Revenir en haut Aller en bas
Enora Abd al-Krim
Hashishiyyin
Enora Abd al-Krim

▌Date d'inscription : 06/08/2010
▌Messages : 532
▌Age : 31



Feuille de personnage
Niveau: 9
Expérience :
Rencontre obscure [pv Nymphea] Left_bar_bleue577/589Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty_bar_bleue  (577/589)

Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre obscure [pv Nymphea]   Rencontre obscure [pv Nymphea] Icon_minitimeJeu 28 Oct - 8:22


    L’atmosphère qui régnait dans la demeure avait tout d’accueillant. Ou presque. Mais je n’arrivais pas à me décontracter, surtout que je connaissais la présence des gardes à l’extérieur. La principale question qui parcourait mon esprit concernait l’attitude étrange du militaire. Etant étrangère à ce lieu, je ne pouvais comprendre ce qu’on racontait sur cette maison et sa propriétaire. De plus, je n’avais pas vraiment eu le temps de me renseigner avant d’entrer. J’étais donc dans ce manoir, heureuse de ne pas avoir à dormir dans le froid de la neige mais je restais néanmoins sur mes gardes.
    Je pris le chemin que m’indiquait le majordome et entrait dans un salon d’un raffinement sans nom. Tout semblait avoir une taille démesurée mais qui s’accordait tellement bien au lieu. J’avançais lentement, prenant le soin de poser mon regard sur chaque tableau qui était accroché au mur. Je prenais le temps d’admirer chacune de ces toiles exquises qui présentaient paysages, et personnages. J’étais tout simplement intrigué par ces peintures, non seulement par leurs différences avec celle de mon pays, mais aussi par ce qu’elles représentaient.

    Mon regard fut attiré par une toile en particulier ; elle représentait Nymphea, mais la datation m’échappait : « An 1035 ». Je relisais une seconde fois, puis une troisième, incertaine de ce qu’il s’affichait devant moi. Bien que je venais de voir la maitresse de maison dans l’obscurité de la nuit, je restais septique sur la date de la peinture. Ou alors, elle pouvait être une elfe. J’haussais machinalement les épaules et poursuivis ma visite. Ce fut un autre tableau qui m’inspira un nouveau doute ; je pouvais parfaitement reconnaitre le majordome sur cette toile qui datait de 893. Au même moment, celui-ci ouvrit la porte pour faire entrer Nymphea. Je posais mes yeux sur cet homme qui n’avait rien d’un elfe. Alors que la maitresse de maison me parlait, je ne pouvais détacher mon regard du majordome tandis qu’une impression étrange naissait en moi. Aucun d’eux n’était humain, il n’y avait aucun doute là-dessus, mais le monde regorgeait de races différentes que je ne pouvais déterminer quelle était la leur. Je me contentais de répondre vaguement à Nymphea, je crois lui avoir dit oui alors qu’elle me posait une question.

    Un crépitement du feu dans la cheminée me fit sursauter et je me retournais alors vers mon hôte, assise sur une chaise et qui me regardait. Je croisais son regard sombre et un frisson me parcourut le dos. Je secouais mes épaules et m’avançais vers la grande table sur laquelle le majordome venait de déposer un plat fumant d’arbolastre. Il me fit signe de prendre place, ce que je fis avec un sourire. Je m’installais donc pour manger, alléchée par l’odeur de ce plat que je connaissais. J’évitais de penser qu’il pouvait être empoisonné. Une question me vint à l’esprit : devais-je mentir à la main qui m’offrait à manger et une nuit au sec ? Cette idée me mit mal à l’aise et je me sentais obligée de faire le point sur ma situation. Si ces gens me tendaient un piège, je me débrouillerai pour fuir à nouveau. Je devais prendre le temps de faire part de la vérité : « Je vous remercie de votre hospitalité. Et pour cela, je me sens obligé d’être honnête avec vous. Mon nom est Enora, je viens d’Ilinsah et je me suis perdue sur la route de Shahnaz. » Je passais le détail de l’assassinat que je venais de faire. Je préférais garder certains éléments de l’histoire pour moi.

    Je cherchais un sujet de conversation lorsque mes yeux se posèrent à nouveau sur le portrait de Nymphea. Une question me brulait les lèvres, mais je restais polie et attendais une occasion de formuler à voix haute ce que je me demandais. Je ne pouvais me lasser de contempler ces nombreuses toiles, toutes aussi sombres les unes que les autres, mais réalisées avec tellement de justesse et de talent. Je posais mes yeux sur Nymphea et lui demandais : « Vos tableaux sont touts plus remarquables les uns que les autres. Le peintre a du talent. » J’esquissais un sourire maladroit, puis enchainais : « Vous ne mangez pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre obscure [pv Nymphea]   Rencontre obscure [pv Nymphea] Icon_minitimeJeu 28 Oct - 9:05

[color:ef8c=orange ]« Vous ne mangez pas ? »Dit-Enora, ne se rendant pas compte de ce qu'elle venait de dire, ce n'était qu'une simple phrase parmi tant d'autre et pourtant. Nymphea pencha un peu la tête, observant son invitée avec minutie, elle afficha un vague sourire et fini par prendre la parole, ne pouvant pas rester silencieuse ainsi.

« Non, je n'ai pas faim, puis je mange rarement à cette heure vous savez. Quand aux tableaux, effectivement, il a beaucoup de talent, il peint depuis si longtemps, changeant à chaque fois de marques. Ah, d'ailleurs, vous allez être la première à voir ses dernières toiles. »

La femme se leva doucement et ce dirigea vers un mur, couvert d'un rideau, l'on aurait pu croire que c'était un gigantesque fenêtre, mais il n'en n'était rien. Le mur était orné de tableaux, mais dépourvu de fenêtres, comme une galerie. Les couleurs des toiles étaient vives et jeune, malgré les teintes sombres et froide, de plus, lorsque Nymphea avait tiré le voile de velours rouge, une forte odeurs de fleur lotus, une plante presque inconnue, c'est dispersé dans la salle.

Rencontre obscure [pv Nymphea] Fotosketcherss1158
-Katrana Dumoner, An 1199-
Rencontre obscure [pv Nymphea] Fotosketcherozanbysyrke
-Nymphea Darann, An 1257-
Rencontre obscure [pv Nymphea] Fotosketcher3f89ad10545
-Elwing Nibel, An 1249-
Rencontre obscure [pv Nymphea] Fotosketchertableau1
-William Cirielle, An 1243-
Rencontre obscure [pv Nymphea] Fotosketchertableau3
-Lucia Aluvia, An 1248-

« Sublime n'est-ce pas ? Il c'est affiné, j'aime beaucoup ce qu'il fait, j'aurais pensé qu'après tant d'années il se lasserait, mais il n'en n'ai rien. Je trouve même qu'il nous fait plus beau qu'en vrai, vous n'êtes point d'accord ? » Dit-elle se tournant lentement vers son invitée, un regard de plus en plus clair et étonnant affiché sur son visage. Le majordome entra à nouveau dans la pièce et déposa sur la table, devant Enora, un verre de vin, de couleur clair, il déposa par la suite, le même verre, devant la place de sa maîtresse, un vin plus foncé cette fois-ci. Il s'inclina et prit la parole avant de sortir.

« Dois-je apporter le dessert maintenant ? »


Nymphea regarda l'assiette d'Enora et hocha la tête sans rien dire, laissant l'homme quitter la pièce. Elle revint s'installer en face de son invitée, passant ses ongles sur son verre, le regard posé sur la vitre qui offrait une vue sur les soldats, toujours posté dehors. Elle avait vécu bien des années et sachant qu'il ne fallait pas plus de trois ans de vie ici pour savoir qu'un garde ne courait pas après n'importe qui, elle sourit doucement et fini par poser la question tant redoutée.

« Qu'avez-vous fait pour que non pas un mais plusieurs gardes vous pourchasse ? Et ne me dites pas qu'ils font cela pour s'amuser ou je ne sais quoi d'aussi ridicule que votre histoire de bohémienne, je risque sinon de mal réagir. Ce serait navrant. » La Vampire prit doucement son verre entre ses doigts et bu une gorgée de son vin, si savoureux et curieusement épais, ce n'était pas choquant, mais un vin ne laisse se détache pas aussi lentement du verre, pour finalement le laisser redevenir transparent.


Dernière édition par Nymphea Darann le Mar 2 Nov - 5:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enora Abd al-Krim
Hashishiyyin
Enora Abd al-Krim

▌Date d'inscription : 06/08/2010
▌Messages : 532
▌Age : 31



Feuille de personnage
Niveau: 9
Expérience :
Rencontre obscure [pv Nymphea] Left_bar_bleue577/589Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty_bar_bleue  (577/589)

Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre obscure [pv Nymphea]   Rencontre obscure [pv Nymphea] Icon_minitimeMar 2 Nov - 0:05

    Je regardais chaque toile avec minutie et émerveillement. D’une part grâce aux magnifiques couleurs qu’employait le peintre, mais aussi parce que ces tableaux représentaient des personnages, qui je suis sûre, étaient encore en vie. Mon regard se posa sur chaque visage comme si j’attendais d’eux qu’ils m’expliquent qui était mon hôtesse et ce qu’elle pouvait bien me vouloir. Le majordome entra, mais je ne répondis pas à sa question ; Nymphea le fit pour moi. Je l’observais attentivement ; elle ne présentait pas d’oreilles pointues comme les elfes, et ne faisait donc pas partie de ce peuple. Je parcourais mon esprit à travers les livres de contes et légendes que j’avais lu afin de me rappeler quelle race était immortelle. Une chose était certaine, ni elle, ni son majordome n’était humain.

    Ma brève réflexion fut interrompue par le verre de vin que posa celui-ci devant moi. Je pris le verre d’une main et l’approchait de mon nez afin de vérifier s’il s’agissait bien de vin, tout en écoutant Nymphea qui avait des doutes sur mon identité. Je lui donnais raison, n’ayant divulgué qu’une partie de ma véritable identité, mais devais-je en faire plus au risque de me mettre en danger, et aussi cette demeure ? Je ne répondis pas de suite, laissant un silence pesant s’installer entre nous. En l’observant, je percevais bien que cette femme n’avait rien de commun et que si son foyer était en danger, elle serait largement capable de le défendre. Les gardes ne s’étaient pas approchés du portail, ce qui me laissait croire qu’il y avait quelque chose qui les effrayait. Je me pensais d’une part en sécurité loin d’eux, mais je ne cessais de ma demander si j’étais totalement hors de danger.

    Je bu une gorgée de ce vin que je devais avouer délicieux, tout en accrochant mon regard à celui de Nymphea. Je lui devais la vérité ; quelque chose en moi me poussait à le faire si je voulais rester en sécurité, et de toute façon, elle devait bien voir que je n’étais pas de ce royaume. Je posais le verre sur la table et m’adossais au dossier de la chaise. « Je suis une hashashiyyin et j’ai tué un homme qui a déshonoré mon empereur. Celui-ci est mon commanditaire. » D’un geste évasif je lui montrais mes vêtements, et poursuivis : « Comme vous pouvez le voir je ne suis pas d’ici, mais d’Ilinsah, de la ville de Shahnaz plus particulièrement. Ces gardes me sont tombés dessus alors que je tentais de regagner la frontière. » Je me levais et m’approchais de la fenêtre pour les observer. Ils attendaient devant la grille et regardaient la demeure comme si elle logeait le diable en personne. Ils devaient se dire que je finirai bien par sortir un moment, et ils avaient raison ; je ne comptais absolument pas abuser de la gentillesse de mon hôtesse. De plus, ma propre maison m’attendait au-delà de la frontière. Entrainée par ma révélation, je poursuivis tout en continuant de regarde dehors, au risque de provoquer un danger supplémentaire : « Ma tête est mise à prix dans ce royaume. Ils attendent et ils ont raison : l’or leur couvrirait des jours heureux jusqu’à le fin de leur vie. Le roi Arzhael m’a donné rendez-vous avec la potence pour l’avoir désobéit. » Un sourire arrogant s’afficha sur mon visage, alors que je décidais de ne pas en dire davantage. Je ne savais pas si Nymphea avait connaissance de cet acte de mise à mort et à vrai dire, je préférais ne pas le savoir.

    Je me retournais vers elle, avec le même sourire, voulant moi aussi quelques explications. Je ne voulais pas que la situation dégénère, mais je voulais savoir qui était cette femme sublime aux yeux rouges. « Si je puis me permettre, j’aimerai à mon tour savoir pourquoi votre portrait a deux siècles, et qui sont ces autres personnes. » Je me montrais polie, pour ne pas offenser Nymphea ; je n’avais aucune envie de me retrouver dehors, alors que je désirais en savoir davantage sur son histoire. De plus, je ne savais absolument pas comment elle allait réagir en sachant qu’elle abritait une fugitive condamnée à mort.


Dernière édition par Enora le Mer 3 Nov - 22:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre obscure [pv Nymphea]   Rencontre obscure [pv Nymphea] Icon_minitimeMar 2 Nov - 5:42

Nymphea souri doucement avant de se diriger devant la fenêtre par la quel Enora observait les gardes. Elle pouvait la tuer, les tuer, mais pourquoi n'avais elle encore rien fait ? La Vampire s'étira délicatement, avant de prendre la parole.

« Hmmm..Et bien, il est vrai que l'on ne trouve pas beaucoup d'information sur nous, il est normal que vous ne sachiez pas ce que je suis où même ce qu'est mon majordome. Certain nous pense légendes, d'autre, nous appel monstre ou chimère, qui ne laisse rien en vie si l'on nous croise. Mais, soyons simple, disons juste que l'âge n'a pas d'importance, deux siècle pour vous, ce n'est rien du tout pour nous. Quant à ces toiles, ce sont des membres de notre famille, par alliance, pacte, mariage, mais beaucoup par lien de sang. Ahaha.. »


La nosferatu pencha un peu la tête, observant les gardes, toujours présent, dans la neige depuis déjà deux heures, elle ne pu s'empêcher de sourire et posa un regard étonnement attirant sur son invitée.

« Alors ainsi, vous êtes une assassin, ni plus ni moins, votre tête doit valoir un certain prix ou prix certain, mais l'or ne m'intéresse absolument pas. Je ne suis pas dans le besoin et je pense ne jamais l'être, donc..vous pouvez garder votre vie, pour le moment du moins. Mais j'aurais une proposition à vous faire. Je m'approprie les gardes, je vous laisse en vie en échange de ..disons, service de votre part, rien de bien difficile pour quelqu'un qui à tué un homme, n'est-ce pas ? »

Le majordome entra dans la pièce est posa sur la table, une assiette en argent, cloché. Une odeur de sucre chaud s'échappait de la petite assiette. L'homme retira la cloche et sorti à nouveau de la pièce, regardant Enora, sans dire un mot. Il avait découvert le dessert, trois tranches de pain, dorées, déposées en escalier sur ce plat d'argent. Le parfum était doux et curieux, le pain était croustillant à l'extérieur et particulièrement tendre et chaud à l'intérieur, il avait un goût de miel et de beurre, laissant plusieurs épices de sa composition, étrangères.
La maîtresse de maison regarda l'assiette, puis Enora, attendant une réponse à sa proposition, avant de la laisser savourer son dessert. Cette femme lui serait tellement utile et c'est bien la seule chose qui la retient de ne pas savourer son invitée.
Revenir en haut Aller en bas
Enora Abd al-Krim
Hashishiyyin
Enora Abd al-Krim

▌Date d'inscription : 06/08/2010
▌Messages : 532
▌Age : 31



Feuille de personnage
Niveau: 9
Expérience :
Rencontre obscure [pv Nymphea] Left_bar_bleue577/589Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty_bar_bleue  (577/589)

Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre obscure [pv Nymphea]   Rencontre obscure [pv Nymphea] Icon_minitimeMer 3 Nov - 22:16

    Je l’écoutais attentivement, posant mon regard dans ses yeux sombres ; ses iris étaient à la fois attirantes et dangereuses. Pourtant, je ne pouvais me lasser de les contempler. Cette femme avait du pouvoir et plus qu’on pouvait l’imaginer. Une vampire. C’était le nom que portaient les créatures de son espèce en Ilinsah ; d’après les quelques souvenirs qu’il me restait, c’était des êtres qui se nourrissaient exclusivement de sang mais qui ne pouvait vivre que la nuit, craignant la lumière du soleil. Je fronçais les sourcils, en fait je n’en savais pas plus et je ne me doutais pas que de telles créatures vivaient à Kleryana.

    Nymphea avait donc des projets pour moi, mais elle ne s’était pas avancée pour me dire lesquels. Je posais mon regard à l’extérieur où se trouvaient encore les gardes ; ce qu’ils pouvaient être tenaces ! Je ne connaissais pas la somme exact qui pesait sur ma tête, mais vu leur acharnement à m’attendre, je me doutais qu’il y avait un bon lot d’or.

    Le majordome entra dans la pièce pour y déposer le dessert à l’odeur alléchante et enivrante. Je le regardais du coin de l’œil sans bouger d’un pouce. Mais je rapportais rapidement mon attention sur Nymphea qui se trouvait à mes côtés. Une fois de plus, je plongeais mes yeux dans les siens : « Et comment une assassin pourrait rendre service à une vampire ? » Je n’arrivais pas à percevoir ce qu’elle me réservait, et je ne voyais pas comment je pouvais lui être utile, surtout étant étrangère à ce royaume. Cependant, ma curiosité l’emporta sur ma raison, et je n’attendais qu’une chose ; qu’elle me dévoile ce qu’elle voulait.

    Je tournais la tête vers l’extérieur pour voir les gardes ; «Leur vie m’importe peu, faites-en ce que vous voulez. De plus, ils n’iront pas avertir leurs officiers que je là » Je soupirais lentement, « Si ce n’est déjà fait… ». Je me retournais complètement vers Nymphea, attendant juste de savoir ce qu’elle attendait de moi. Je croisais les bras sous ma poitrine et lui demandais : « Alors, que puis-je faire pour vous servir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre obscure [pv Nymphea]   Rencontre obscure [pv Nymphea] Icon_minitimeDim 7 Nov - 2:11

« Installez-vous et manger, je vous explique. Vous vous en doutez, nous sommes classés dans les créatures les plus dangereuse de notre monde, sois disant que l'on à pas le temps de fuir si l'on nous vois..Ce qui n'est pas tout faut ! Mais, j'ai vague problème ! La journée, je suis cloitrer ici, car les couloirs de pierre sous ma demeure ne sont pas encore dégager, je ne peux donc pas sortir dans la forêt, ce qui je vous l'avoue, m'arrangerait. Par ce fait, j'aurais besoin de quelqu'un pour allez chercher mes commandes. C'est le problème des commerces, ils ne sont pas tous disponible la nuit ! C'est dommage. Enfin bon, chercher ce que je demande, c'est un passe pour votre vie, vous n'aurez plus jamais à rentrer dans cette maison, ni même dans la propriété, c'est surement mieux pour vous, mais jusqu'au portail, ou Lester récupèrerait les paquets. »

La Vampire, afficha un large sourire, dévoilant ses sublimes canines, un air lugubre et pourtant si doux sur le visage, un paradoxe curieux. Elle s'avançait vers l'une de ses toiles et l'observa un long moment, silencieuse, pour au finale, retourner s'installer doucement dans son fauteuil, croisant les jambes sous sa longue robe bordeaux, son regard se baladant sur la peau d'Enora avant de la regarder dans les yeux.

« Je ne vous cache pas, que ça e dérange de demander cela à une humaine, mais nous n'avons guère le choix. Et puis, cela peux vous apporter beaucoup, si vous portez une lettre avec mon sceau, croyez moi, vous n'aurais pas d'ennui, sauf peut-être avec certain Bisclaverets, mais c'est plutôt rare qu'ils s'en prennent à une humaine et puis, transformé, ils ne font plus vraiment la différence, alors la lettre ne vous servirait à rien, rassurant, non ? » Dit-elle en riant très calmement.

« Plus sérieusement, j'ai besoin de quelqu'un pour cela, jusqu'à ce que les cheminements soient dégagés et vous avez besoin de votre vie et d'un abri pour se soit face à la garde, qui n'existera bientôt plus..Ahaha..Bref, qu'en dites vous ? »


La pièce était chaud, agréable et pourtant, l'aura de cette Vampire était d'un froid prenant et inexplicable et pourtant, attirant. Elle regardait Enora, les yeux très légèrement ouverts puis, elle glissa ce regard jusqu'à la fenêtre sur les gardes, mais chose étrange, il en manquait déjà un ! Était-Il parti ? Mais personne n'avait vu l'homme s'éloigner, que c'était-il passé ?
Revenir en haut Aller en bas
Enora Abd al-Krim
Hashishiyyin
Enora Abd al-Krim

▌Date d'inscription : 06/08/2010
▌Messages : 532
▌Age : 31



Feuille de personnage
Niveau: 9
Expérience :
Rencontre obscure [pv Nymphea] Left_bar_bleue577/589Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty_bar_bleue  (577/589)

Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre obscure [pv Nymphea]   Rencontre obscure [pv Nymphea] Icon_minitimeLun 8 Nov - 5:33


    Je l'a regardais en coin, méditant sur ses paroles. Pour être honnête, je me méfiais toujours de cette femme et je me demandais ce que pouvait bien être ce paquet pour qu'elle ne le fasse pas elle-même. Je ravalais mes commentaires désobligeant et affichait un léger sourire. Soit, je n'étais pas coursier, mais je commençais à comprendre que ma liberté avait un prix, tout comme ma vie sauve. « Bien, je vous avoue que cette demande n'a rien de commun avec ce que j'ai l'habitude d'entreprendre, mais si cela me permet de vous remercier pour votre hospitalité, j'accepte. »

    Je détournais de la fenêtre et allais m'installer à nouveau sur la chaise que la majordome m'avait précédemment administré. Je jetais un coup d'oeil vers Nymphea, puis me servais de ce gâteau dont l'odeur enivrait la pièce. Et il avait de quoi, car son gout délicieux n'avait aucune comparaison avec ceux de mon pays. Je le savourais, oubliant un instant la raison de ma venue et aussi la mission que venait de m'accorder la vampire. En fait, j'étais tout simplement épuisée d'avoir parcourue autant de lieux pour me retrouver dans cet endroit inconnu, loin de chez moi. Je pensais me reposer couchée contre mon cheval et je me retrouvais porteuse d'une nouvelle mission, qui plus est, n'avait rien à voir avec ce que j'entreprenais à l'ordinaire.

    Je relevais les yeux vers Nymphea qui regardait dehors. Je ne sais pas pourquoi, je me levais à mon tour attiré par ce qu'elle regardait dehors. Une fois devant la fenêtre, je suivais ses yeux pour m'apercevoir qu'il manquait un garde. La possibilité qu'il soit parti chercher du renfort m'effleura l'esprit et j'en fis part à la vampire : « Soit il a abandonné, soit il fait le tour de votre propriété, soit... il est parti chercher du renfort. J'attends tout et n'importe quoi de ces hommes, car ils sont capables de tout et n'importe quoi. Quoi que je comprends désormais pourquoi ils n'ont pas voulu aller plus loin que le portail.» Je détachais mon regard de l'extérieur pour le tourner vers Nymphea, puis je risquais de poser cette question : « Voulez-vous que je sorte voir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre obscure [pv Nymphea]   Rencontre obscure [pv Nymphea] Icon_minitimeVen 12 Nov - 1:54

La Vampire rit un peu lorsque Enora proposait de sortir, elle se redressa un peu dans son fauteuil et regarda par la fenêtre, réfléchissant. * Je pourrais l'envoyer, ça pourrait être amusant...mais..*

Nymphea pointa de son index un soldat à l'extérieur, il ne semblait pas allais du tout et d'un coup, l'homme se fit happer dans l'ombre de la forêt, il ne se passa qu'une seconde, un clignement de paupière..rien de plus et il n'était plus.

« Je pense pas que nous aillons besoin de vous pour cela, mais la proposition fut amusante, vous auriez pu essayer de fuir, mais c'est moins risquer pour votre vie de rester de notre côté le temps que notre accord prenne fin ! Et puis, vous n'êtes pas mal là, vous diriez le contraire que j'en serais vexée. Lester ! »
Cria Nymphea, se levant délicatement, alors que l'homme était déjà en train d'ouvrir la porte pour entrer. Il passa le pas et s'inclina devant sa maitresse. « Oui Madame ? » L'on pouvait remarquer un peu de neige qui commençait à fondre sur son épaule droite, c'était lui qui était sorti s'occuper des gardes ?

« Je suppose que la chambre de notre invitée est prête, car ils ne vont plus tarder et je crois que le fait qu'une humaine soit à l'heure vu ne facilite pas la réunion. J'aimerais que tu conduise Enora, c'est bien ça ? Enfin, cette femme à sa chambre et lui donner la clé, si elle veux s'enfermer, bien que..ça ne l'aide pas. »


La maîtresse de maison rit un peu, tournant un regard rougeoyant et percent vers Enora, elle s'avança doucement vers elle et lui tendit sa main froide et ferme, comme pour conclure un accord, mais surtout pour s'imprégner de son odeur, de l'odeur de son sang, ainsi, elle n'irait pas loin si elle s'échappait. Lester ouvra la porte du salon et se tenait droit, attendant l'invitée, pour la guider à sa chambre.

« J'espère que vous passerez une bonne nuit, je vous laisserais une lettre sur la table pour le colis, ne l'oubliez pas, sinon je considérerais que notre accord ne tiens plus et croyez moi, même si le soleil nous pose problème, nous ne laissons jamais quelqu'un survivre. Sur ce, passez une nuit calme et douce... »
Revenir en haut Aller en bas
Enora Abd al-Krim
Hashishiyyin
Enora Abd al-Krim

▌Date d'inscription : 06/08/2010
▌Messages : 532
▌Age : 31



Feuille de personnage
Niveau: 9
Expérience :
Rencontre obscure [pv Nymphea] Left_bar_bleue577/589Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty_bar_bleue  (577/589)

Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre obscure [pv Nymphea]   Rencontre obscure [pv Nymphea] Icon_minitimeVen 19 Nov - 9:31

    Je regardais en coin Nymphea, mais je devais laisser toute méfiance derrière moi. Je venais de m’engager pour payer ma dette et je le ferai. De plus, si la mission en question n’était que livrer un colis, je devais pouvoir le faire. Tant que je rentrai chez moi une fois cela fait.
    Une réunion ? Hmmm… Si elle parlait de clef, j’en déduisis qu’elle n’était pas pour moi et que je ferai mieux de rester dans ma chambre. De toute façon, j’étais assez fatiguée et du repos me ferait de plus grand bien, surtout après cette soirée mouvementée. J’empoignais la main froide de Nymphea pour conclure notre accord, et ajoutais : « Je ne vous trahirai pas, surtout si c’est pour payer l’aide que vous m’avez apporté ce soir. Je suivrai vos instructions comme convenu. »

    Je retirai ma main de son emprise et me dirigeais vers Lester qui m’attendait patiemment. Je me retournais une dernière fois pour la regarder et rajouter : « Merci pour votre hospitalité, je vous en suis reconnaissante. » Sans attendre davantage, je suivais le majordome qui me conduisit à la chambre qui m’était réservée. Aucun mot ne fut échanger durant le court trajet, et une fois devant la porte, Lester me remit une clef et me souhaita une bonne nuit. Je lui adressais un sourire pour le remercier et entra dans la pièce. Elle était simple, mais possédait un grand raffinement. Je promenais mon regard sur la décoration ; d’autres tableaux, plus petits se trouvaient dans la chambre. Certains avec des couleurs vives, d’autres plus sombres. A vrai dire, je ne me souviens plus de grand-chose, mais juste de m’être allongée sur le lit pour m’endormir jusqu’au lendemain.



[ TOPIC CLOS ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Bête de guerre toute puissante
MDJ

▌Date d'inscription : 21/12/2009
▌Messages : 157


Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
Rencontre obscure [pv Nymphea] Left_bar_bleue1000000000/1000000000Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty_bar_bleue  (1000000000/1000000000)

Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre obscure [pv Nymphea]   Rencontre obscure [pv Nymphea] Icon_minitimeSam 20 Nov - 5:56

Enora : 29 xP


Création du sujet : 4/4
Réponse : 3/3*7
Longueur : 2/2
Orthographe : 2/2



Nymphea : 25 xP


Création du sujet : 0/4
Réponse : 3/3*7
Longueur : 2/2
Orthographe : 2/2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Rencontre obscure [pv Nymphea] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre obscure [pv Nymphea]   Rencontre obscure [pv Nymphea] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre obscure [pv Nymphea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le monde de l'Obscure
» Et si Obi-Wan était passé du Côté Obscur ?
» Keichiiro l'obscure
» Une ptite signature pour Jey' (:
» Shad Howl, créature obscure
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom of Kleryana  :: Le Royaume de Kleryana :: + Llegwen + :: Volweng :: Fermes isolées-
Sauter vers: