AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
          

Partagez | 
 

 Il y a beaucoup de choses à faire dans une vie [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jenifael
Gardienne du forum
avatar

▌Date d'inscription : 22/09/2009
▌Messages : 1811
▌Age : 30



Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: Il y a beaucoup de choses à faire dans une vie [libre]   Dim 6 Déc - 1:06


    Le soleil venait de se lever et les rues de la capitale s'éveillaient rapidement: les marchands sortaient leurs étalages alors que les marchands ambulants arrivaient dans la ville avec leurs nouveaux produits. Les murs blanc d'Elbereth s'éclairaient au fur et à mesure que le soleil d'automne passait les murailles protectrices. L'effervescence se faisait de plus en plus sentir dans les grandes rues, la ville revivait après la longue nuit. Les deux grands portes étaient ouvertes et laissaient entrer les gens qui vivaient à l'extérieur de l'enceinte.

    Au palais royal, une silhouette se dessinait dans les larges couloirs dans lesquels s'activaient valets, femme de chambres et autres domestiques. Jenifael marchait lentement vers les cuisine, l'esprit occupé par la rencontre mystérieuse de ce comte quelques jours plus tôt et sur l'avenir de cette entrevue. De plus, la duchesse de Gloredhel l'a dérangeait fortement, puisqu'elle avait ouvertement tiré sur elle. Elle soupira et activa son pas, voulant sortir de ce palais au plus vite. Hadrian était en campagne dans le nord et elle ne le reverrait pas avant quelques semaines. Une raison supplémentaire de quitter ce palais avec ce roi infect. L'elfe poussa doucement les portes de la cuisine et vit l'agitation des cuisiniers pour préparer le petit déjeuner de sa majesté. Tant d'efforts pour un roi malsain l'a désespérait. Une servante l'a remarqua et fit une révérence après s'être approchée. Jenifael, même de sang royal ne supportait pas cette distinction qui pourtant, venait tout les jours et de tout le monde. L'anonymat n'existait plus.

    _ Je voudrai juste une pomme Amélie.

    La servant en question lui en apporta une et évita malgré elle, de faire une nouvelle révérence. Jenifael fit un sourire pour la remercier et sortit de la cuisine. Elle n'attendit pas plus longtemps et se dirigea vers le château voulant prendre l'air et surtout s'aérer l'esprit. Elle passa les murailles du palais et arriva dans les rues marchandes pour s'infiltrer dans la population. Elle déambula entre les étalages tout en jouant nerveusement avec sa bague en forme de dragon. Ses pensées étaient constamment dirigé vers le comte, se demandant si ce qu'ils avaient prévu fonctionnerait. L'elfe ne se rendit pas compte du temps qui passait, et continuait à marcher au milieu de la foule.

__________________________________


Gardienne du forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kleryana.forumactif.org
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: (Esdher)   Lun 12 Avr - 11:39

Avançant d'un pas pressé dans les couloirs du château, l'archiviste cherchait fébrilement la princesse elfe. Complètement engoncé dans ses vêtements de fonctions, il esquissa une autre courbette après avoir demandé son chemin à deux ravissantes dames de la cour, qui avaient pouffé de rire en entendant sa question. Plus d'un an après qu'il ait été intégré au service du roi, sa demeure vaste comme une plaine et tortueuse comme la cervelle d'un fou lui causait toujours des maux de tête à force de se perdre dans ses couloirs infinis.

Interceptant des gardes, il leur demanda s'ils savaient où était partie la princesse. Au marché, comme de bon entendu. Pestant, il demanda ensuite aux gardes le chemin qui menait à sa chambre de conseiller. Se consultant un instant du regard, les soldats tournèrent à nouveau le visage vers l'homme mûr à l'allure quelque peu gauche; l'un d'eux, le visage (presque) impassible, finit par répondre:


"mais vous venez de passer devant sire, retournez juste sur vos pas, c'est la première porte à droite après avoir emprunté le couloir qui est l'excroissance gauche du passage circulaire aboutissant au second couloir que vous trouverez à droite au bout de 25 mètres...
-Oui, oui, c'est bien ce que je me disait...évidemment, clair comme de l'eau de roche...eh bien il ne faut pas que je tarde dans ce cas..."

Se retournant, il entendit pouffer l'autre garde qui était devenu rouge comme un fer sortant du fourneau à force de se retenir de rire. Feignant d'être outré, il se retourna vivement et apostropha les deux gardes qui commençaient à se courber de rire.
"Je ne vois pas ce qu'il y a de drôle, chevaliers Gotheph et Herdeaum! J'espère que c'est bien la bonne route, sinon soyez assurés que ma plainte sera suivie d'une sentence qui vous ferai ô combien regretter votre outrecuidance!"
Filant vers son bureau, fier comme un paon, à l'aise comme dans un buisson de poil à gratter, il s'écria à haute voix pour la forme:
"Cornebleu, Tudieu du bidet de la laitière, ce que la garde peut manquer de tact de nos jours!"
Un sourire lui apparut au coin des lèvres alors qu'il s'enfonçait dans les couloirs abandonnés.
Il comprenait l'hilarité de ces imbéciles heureux, malgré sa réelle envie de les étrangler sur place. En d'autres circonstances, s'il n'avait été si pressé, il se serait attardé pour les menacer plus amplement, mais il devait d'abord retrouver la dame Jenifaël. Soufflant un grand coup dans son costume bouffant qui le faisait transpirer comme jamais, il s'arrêta. Enfin, son bureau.

Jetant négligemment ses vêtements, il posa la sacoche qu'il portait en bandoulière depuis une heure, et qui contenait plusieurs documents dont certains requéraient l'attention du chevalier elfe. Après avoir revêtit des apparats plus adéquats pour affronter les rues bondées de la cité, le conseiller du roi vérifia que tout était en ordre dans sa chambre. Pas de documents volés. Pas d'infiltration détectée. Et sa cachette n'avait pas été consultée. Bien. Esdher reprit sa sacoche, essuyant la sueur à son front, et rajusta ca ceinture munie de son fleuret. Il se surprenait toujours à consister à quel point, en plus d'être inutile, cette arme était un fardeau. Mais un gentilhomme comme lui se devait de présenter de quoi décourager les mendiants galeux qui bordaient les rues. S'extrayant de sa pensée, il se mit en route. Il ne fallait pas s'attarder.

Il emprunta une porte secrète qui le mena non loin des écuries, et indiqua au palefrenier la monture qu'il emprunterait. Emeraude était parfait pour se pavaner dans la cité de manière à se faire reconnaître de la populace et se frayer un chemin là où on le souhaitait. Son poil blanc et son crin de paille, qui n'évoquaient nullement son nom, avait toujours cet effet sur les quidams d'écarquiller leurs pupilles endormies. Partant au petit trot, il se dirigea vers le marché.

Ayant atteint les étalages, il confia sa monture à un garde de service, et se fraya un chemin dans la foule. Une dizaine de minutes dépensées en recherches minutieuses portèrent ses fruits, et la princesse fut bientôt en vue, l'air affairé à vouloir quitter la place centrale. Il l'interpella.

"Dame! Chevalier!...Bon sang, elle va encore m'en vouloir de prononcer son nom...Jenifaël!"

Elle finit par se retourner, après une quinzaine de visages surpris. Alors qu'ils dévisageaient la promise du cadet de leur souverain, le conseiller lui empoigna le bras et l'emmena un peu plus loin. Il jeta un regard noir aux citadins, qui reprirent peu à peu leur activité première alors qu'ils s'éloignaient.
Revenir en haut Aller en bas
Jenifael
Gardienne du forum
avatar

▌Date d'inscription : 22/09/2009
▌Messages : 1811
▌Age : 30



Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: Re: Il y a beaucoup de choses à faire dans une vie [libre]   Lun 26 Avr - 6:00


    Une voix s'éleva dans la foule, mais perdue dans ses pensées, l'elfe n'y porta pas grande attention. Le temps passait vite, sûrement trop vite et les choses ne bougeaient pas assez à son goût. Il ne lui restait plus que deux mois, et son destin serait scellé à celui d'Hadrian, plus qu'il ne l'était déjà. Jenifael ne savait toujours pas quelle décision elle devait prendre vis à vis de son avenir, mais surtout par quel moyen y parvenir. De plus, Arzhael semblait décidé à lui mettre des bâtons dans les roues. Elle devait donc agir, mais pas bêtement.

    Le froid engourdissait ses mains, et elle rajusta sa cape sur ses épaules. La foule la laissait passer, consciente que ce n'était pas habituel de voir le Premier Chevalier du prince se promener dans les rues de la villes, surtout avec ce froid glacial. La voix derrière elle se fit plus insistante et l'a sortit de ses pensées. Elle se retourna devant les regards incrédules des passants, et vit Esdher, le conseiller dur roi descendre de son cheval. Il était trop tard, elle ne pouvait pas fuir, mais l'envie y était. Jenifael se méfiait de tout ce qui se rapprochait d'Arzhael, de près comme de loin. Et son premier conseiller n'était pas le genre de personne à qui l'elfe souhaitait la bienvenue. Elle afficha néanmoins un sourire hypocrite comme elle avait apprit à en faire au palais impérial. Esdher avança et lui prit le poignet pour l'emmener à l'écart des citadins. La chevalier retira brusquement sa main, son regard devenant noir.


    _ Je peux savoir ce qu'il vous prend ?


    Elle le regarda en coin, l'idée qu'Arzhael ou même Hadrian l'ait envoyé pour la suivre et l'espionner. Vu la situation, ça deviendrait gênant mais dramatique aussi, marquant le manque de confiance en la princesse. Jenifael étendit son esprit sur Esdher, mais n'y trouve que la confusion habituel. Cet homme passait décidément trop de temps dans les archives. Mais alors qu'elle allait quitter son esprit, elle perçut une certaine agitation. Jenifael relâcha sans en savoir plus, et plongea ses yeux bleu dans ceux de son interlocuteur; elle espérait y déceler quelque chose de plus, qui n'avait rien à voir avec la routine ennuyeuse du palais. Elle resta sur son idée d'espionnage et posa tout simplement la question, pour ne pas avoir du temps à perdre:


    _ Est-ce le roi qui vous envoie ? Ou Hadrian ?


    L'elfe plissa les yeux et posa sa main droite sur sa hanche. Si ce n'était pas le cas, pourquoi un conseiller parcourait-il la moitié de la ville à la recherche d'une personne qui regagnerait le palais un moment donné ? S'il était arrivé quelque chose, elle l'aurait bien senti. Cependant, elle se risque de poser la question:


    _ Est-il arrivé quelque chose au palais ?


Désolée pour ce post court, mais l'inspiration manque en ce moment ^^

__________________________________


Gardienne du forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kleryana.forumactif.org
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Il y a beaucoup de choses à faire dans une vie [libre]   Ven 30 Avr - 10:08

Effectivement, d'après l'expression presque rayonnante, assez rare chez la princesse, qui s'était peinte sur son visage lorsqu'elle l'avait vu, Esdher s'attendait à des remontrances rien que du fait d'avoir gâché par sa présence sa petite promenade. Mais une fois à l'écart des étals, la princesse avait retrouvé cet air habituel et si charmant de dédain envers toute gente officiant pour la cour ou le roi. L'archiviste se crispa un peu, rentrant légèrement la tête dans les épaules et se renfrognant quelque peu sous les questions abruptement lancées de la dame Jenifaël. Pour une fois que sa réquisition servait des buts purement honnêtes et vierges de toute machination, il subissait tout de même le regard courroucé de la jeune elfe...Enfin, lorsque l'on parle de but honnête en cachant à dessein ses émotions face à une personne spécialement dotée d'un pouvoir de Ressentation...

"Non, non, aucun problème au palais, enfin aucun qui soit digne d'une attention particulière, sinon les conséquences de votre réaction face à ce que je vais vous dire. Encore une fois veuillez m'excuser de vous avoir embarrassé devant cette population de quidams, je me porterai responsable de toute conséquence gênant vos actions auprès du roi. C'est lui, par ailleurs, qui m'envoie, et il faudrait pour ce dont j'ai à vous parler, que nous nous rendions dans un lieu où il est possible d'écrire convenablement; après tout il s'agit de votre signature."

Devant l'air interrogateur et méfiant de la jeune femme, le quatrième conseiller royal ouvrit sa sacoche, prenant dedans deux parchemins enroulés de très bonne facture et d'une taille assez conséquente. Les prenants de sa main libre, il montra brièvement au chevalier le fond de son sac contenant un encrier, des plumes, des rouleaux à parchemin, un tube de cire rouge ainsi qu'un sceau. La princesse avait écarquillé les yeux en croyant voir le sceau du roi entre les mains du conseiller, mais il s'avérait que le symbole représentait la section des archives royales.

"Sa Majesté a besoin que vous ratifiiez ce parchemin que je vous lirai volontiers quand nous serons à l'aise dans une auberge, ou peut-être un lieu plus sûr, dit le jeune membre de la cour tout en commençant à se diriger vers l'angle de la rue. C'est à propos d'un traité de partage et de collaboration entre différents services communs à la cour royale et à château de votre père le roi elfe. Il s'agit notamment de demandes d'émulation dans les services hospitaliers royaux, de partage des connaissances des monuments, mais surtout la coopération des archives respectives du royaume d'Arzhaël et celles de votre père. Je sais que je peux me permettre de dire cela devant vous, mais c'est, comme vous vous en doutez, une proposition qui accordera bien plus d'avantages à notre suzerain qu'à votre patrie. Cependant, vous savez aussi ce que le refus de signer une telle missive impliquerait pour le peuple des elfes."
Changeant de ton, regardant la princesse d'un air concerné, il ajouta:"Dame Jenifaël, je sais que vous ne m'aimez pas, mais sachez que même si ce traité m'apportera personnellement de grandes possibilités d'amélioration dans mon métier, je n'ai pas voulu que ce que vous lirez aille si loin. De plus, je comprendrai très bien que vous alliez tempêter contre le roi de ne pas avoir fait part du colloque qui a discuté et écrit ce parchemin, mais je vous prie de vous abstenir de protester. C'est malheureusement plus pour avoir un accord écrit officiel que pour bénéficier de votre réel avis que tout cela s'est passé ainsi et que je me retrouve à vous forcer à cela dans ces rues bruyantes. le Prince votre promis, était également présent, et pour sa défense, il a également émis quelque réserve face aux mesures prises. Mais toute contestation constituerait un certain désastre pour les elfes, assurément..."
*Un désastre, oui, pour autant que ces bibliothèques recèlent sûrement ce que je cherche, encore plus qu'Arzhaël...Surtout princesse, pas de bêtise, ou vous iriez mettre en péril des années de travail acharné...et puis qu'importe si elle ne me fait pas confiance, elle pourra demander à tout le monde et savoir que tous les autres conseillers ont demandé le partage des archives, contrairement à moi, le jeune archiviste, eheh*

Avec un sourire compatissant, le gentilhomme lui fit signe de le suivre de sa main tenant les parchemins, lui indiquant la route de l'autre bras.


[HRP: je suis 4eme conseiller du roi (le dernier en fait), pas le plus haut gradé tout de même^^, et puis j'ai un autre parchemin en main si tu veux une piste de rp^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Jenifael
Gardienne du forum
avatar

▌Date d'inscription : 22/09/2009
▌Messages : 1811
▌Age : 30



Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: Re: Il y a beaucoup de choses à faire dans une vie [libre]   Mer 12 Mai - 9:58

[ suite .I C I. ]

__________________________________


Gardienne du forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kleryana.forumactif.org
MDJ
Bête de guerre toute puissante
avatar

▌Date d'inscription : 21/12/2009
▌Messages : 157


Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: Re: Il y a beaucoup de choses à faire dans une vie [libre]   Sam 31 Juil - 23:26

Jenifael : 28 xP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il y a beaucoup de choses à faire dans une vie [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il y a beaucoup de choses à faire dans une vie [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 11 Choses à faire pour passer le temps chez WalMart !!
» [Jeu] 1001 choses à faire avant de mourir !
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?
» Mais que pouvons nous bien faire dans une chambre...
» [Jour VIII] « Que diable allait-il faire dans cette galère ? »
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom of Kleryana  :: Le Royaume de Kleryana :: + Elhenis + :: Elbereth :: Rues & Place du Roi Phoenix-
Sauter vers: