AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
          

Partagez | 
 

 [Quête] Quand les âmes protègent les trésors....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MDJ
Bête de guerre toute puissante
avatar

▌Date d'inscription : 21/12/2009
▌Messages : 157


Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: [Quête] Quand les âmes protègent les trésors....   Sam 5 Mar - 1:47

Le bateau apparait entouré de brume, a quelques mètres de la plage. Un ancien galion de Kleryana, dans toute sa splendeur.

La nuit est froide,le ciel couvert, et le vent se lève.




Objectif Principal : Trouver le trésor.
Objectif 1 : Trouver un moyen d'atteindre le pont du galion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▌Date d'inscription : 26/07/2010
▌Messages : 81
▌Age : 25



Feuille de personnage
Niveau: 2
Expérience :
114/118  (114/118)

MessageSujet: Re: [Quête] Quand les âmes protègent les trésors....   Lun 7 Mar - 1:57

Rhovanion explorait cet endroit,a la recherche de ses parents,il esperait qu'ils soit vivants,afin d'en apprendre plus,et il ne quittait jamais son arc,qu'il possédait depuis qu'il était un petit poulain.

Le vieux centaure se dirigea vers les falaises d'Emeraudes pour contempler la mer,une belle mer dont l'eau été couleur vert bouteille,synonyme de pureté,mais la brume recouvrait la cote,une brume opaque et assez inquiétante.

La longue barbe de couleur marron du centaure claquait au vent,soudain alors qu'il tournait son regard il vit.. un bateau apparaitre dans la brume un vieux Galion.

Il semblait abandonner,les voiles étaient déchirées,peut être avait t'il été victime d'un naufrage? Rhovanion savait que c'etais souvent courant sur l'océan ce genre de chose.

Il descendit la falaise et se dirigea vers la mer d'Emeraude,il s'arrêta a mis chemin,écoutant sa sagesse, il resta a contempler le vieux galion a l'abandon.

Jamais il n'avait entendu parler de cela dans ses voyages,on n'avait jamais cité un vaisseau fantôme hantant les cotes d'Emeraude,c'etais un genre tout nouveau pour le vieux centaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Bête de guerre toute puissante
avatar

▌Date d'inscription : 21/12/2009
▌Messages : 157


Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: Re: [Quête] Quand les âmes protègent les trésors....   Lun 7 Mar - 6:42

Alors que Rhovanion se rendait sur la plage, des brigands arrivèrent. Deux arbalétriers se tenaient dans son dos et trois soldat, dont un lancier, un épéiste, se protégeant d'un bouclier, et un soldat, portant une masse d'arme, lui barrèrent la route.

Ta bourse centaure....Ou je te tue....

Les hommes riaient de bon coeur.



Rhovanion est encerclé. Une attaque de sa part le condamnera a une mort par les carreaux des arbalétriers.

Qui volera a son secours ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▌Date d'inscription : 30/05/2010
▌Messages : 82
▌Age : 24



Feuille de personnage
Niveau: 2
Expérience :
67/118  (67/118)

MessageSujet: Re: [Quête] Quand les âmes protègent les trésors....   Lun 7 Mar - 9:34

Quel étrange matinée...

Très tôt dans la matinée, si seulement les matinées existaient en enfer, je me réveillais avec l'impossibilité de me rendormir. Ce qui me rendit d'humeur ni bonne ni mauvaise. Un long soupir lorsque je me décida a enfin quitté mon lit. Cela faisait plusieurs semaines que je n'allais plus faire de petites visites au royaume de Kleryana. Plusieurs mois avaient passé depuis la rencontre avec ma chère soeur... Je semblais absent. Je m'affairai à aller me laver comme pour me rafraichir et me achever de me réveiller vraiment.

Je m'habilla d'une chemise blanche ample, ainsi que d'un pantalon. Sans oublier mon collier de chaîne. Vieux souvenir que je gardais toujours avec moi. Depuis si longtemps...

Je m'apprêtai à aller vers la bibliothèque, prenant congé de torture des esclaves humains. Ceux qui n'avaient pas réussi leur jugement derniers et avait été malheureusement condamner à un séjour éternelle dans le royaume de mes ancêtres maudits. Je marchai d'un pas presque pressant. J'étais un bien étrange démon. Mais si je voulais en découvrir d'avantage sur le monde où ma soeur était, et pour bien d'autres raisons dont je tairai ici, je me devais de lire à chaque jours. En ce moment, je me préoccupais à en savoir sur les classes sociales... Il y en avait de toutes sortes ma parole ! Du moins, des genres de personnages...

Juste avant que je n'arrive à ma destination, j'entendis des serviteurs chuchoter entre eux. Les émotions qui s'en dégageaient étaient entre petits rires malicieux, et surprise extrême. J'ouvris l'oreille. Toutes informations dites pouvaient être intéressantes...Bien qu'entre démons de classes inférieurs, se pouvait aussi être des bizarreries, mais ne sait-on jamais.

N'arrivant pas à entendre avec tout leur petits rires, je me retourna vivement. Tout sourire. Sourire que les serviteurs et habitants du royaume avaient appris à connaître, et peut-être à craindre ?

-Eh bien messieurs, puis-je savoir de quoi vous parlez ? Cela me semble très intéressant, vous savez combien j'aime entendre des histoires... Surtout les vôtres.

Cela pouvait être prit pour du sarcasme, puisque je n'aimais pas particulièrement qu'on me raconte des âneries. Mais pourtant, très vrai, j'aimais entendre de nouvelles informations. Les deux se regardèrent, puis me regardèrent d'une manière méfiantes, comme s'ils cachaient quelque chose de précieux.

''Nous n'avons rien à te dire'' dirent-ils sèchement. Pfff, les démons, quels têtes de mules...Quel ironie que je venais de dire là.

-Ohhh mais c'est qu'ils sont amusants ces deux petits, vous savez comment j'aime jouer !, continuais-je avec un plus grand sourire encore...Mais un regard effrayant. Mes yeux devinrent violets. Mon regard pénétra dans l'âme de celui qui semblait le plus informer. Une de mes technique que j'avais développer à force.

Le démon concerner sursauta, tandis que l'autre me regarda, et fuit en courant, comprenant ce que je faisais.

Ce que je vis eu le don de, et me faire sourire, et de me rendre en colère. Une rumeur circulait parmi les démons que dans les royaumes d'en bas, un bateau fantôme avait refait surface. Ce n'était pas tant le bateau qui m'intéressait et me rendait rageur. C'était le mot ''fantôme'' dans la désignation ''bateau fantôme''. Qui disait bateau fantôme, ...enfin, le mot le disait. Disait aussi des esprits étaient en fuites, et que des gens n'avaient pas fait leurs devoirs de jugements, et que les âmes ne s'étaient pas rendus. Pire encore, avez vous déjà entendu parler d'histoires de fantômes où les âmes contrôlant un bateau étaient bienfaisant ?

En d'autres termes, bateau fantôme égale mauvais esprits. Mauvais esprits, esprits généralement condamnée à l'enfer. Mon royaume. Enfin...Le royaume de mon père. N'empêche que si je ne voulais pas voir le poste de Seigneur du royaume me voler sous le nez, je devrais faire mes preuves. Et si...je parvenais à les faire revenir dans le royaume ? Père serait fière ! Cela me prendrait beaucoup d'énergie, et il me faudrait un plan, mais je pourrais y arriver...

Après quelques minutes de réflexions, je revis le démon qui n'avait pas bouger, et tremblotait un peu. Je remarqua mes sourcils froncés, Je relâcha mon ''prisonnier'' en retrouvant un sourire.

-Tu as un esprit très amusant...Tu peux disposer !

Il n'attendit même pas que je termine ma phrase pour retourner rejoindre son ami. Pff, l'impolitesse. Aller, j'avais mieux à faire. Je tourna le pas et me rendis sans plus attendre aux portes des enfers. Priant pour tomber près de la mer d'émeraude.

***

Je tomba je ne sais trop où, je savais seulement que le choc avait été brutal et que ma chemise blanche devait être drôlement taché. Je me releva en grommelant quelque peu. Je m'avança vers la falaise et vie la mer. J'avais eu de la chance ce coup-ci. Un nouveau sourire. Puis, je regarda en dessous de moi. Un mi-homme mi-cheval, avec de la racaille. Il ne semblait pas que je puisse atteindre le bateau sans passé par eux. Bon, et puis, sa pourrait être intéressant.
Je me rendis vers la rive, où la troupe semblait s'y être amassé.

-Allons messieurs, pourquoi user de violence ?... , dis-je avec un petit sourire, un léger soupire. Tentant de faire diversion. Je ne connaissais personne ici, et personne ne me connaissait. Puis disons que j'avais un habilement très très ordinaire. Alors l'aspect de surprise était dans mon camps.

Cependant, je n'étais pas très patient en cette soirée. À voir toute leurs armes, je me prépara mentalement à passé à l'attaque. Les fixants tous un par un, même un peu le centaure, mais un peu moins, puisque lui n'était pas concerner par ma prochaine action, enfin, pas en tant que ''l'attaqué''. Mes yeux devinrent gris, presque blanc. Entrant dans leur têtes.

-Maintenant, agissez comme de vraies hommes. Lâcher vos armes.

Ce que le centaure ne savait peut-être pas, c'est qu'en ce moment j'utilisais ma technique de persuasion. Espérant qu'elle marche. Bien que je savais me montrer très convaincant. Tiens, je n'avais pas utiliser de magie depuis ce matin, sauf pour les démons, et encore là, ...Alors je n'aurais qu'à me défouler ici ! Bien que je devais garder le meilleur pour la fin, ou je verrais l'objet de ma venue ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▌Date d'inscription : 30/09/2009
▌Messages : 255


Feuille de personnage
Niveau: 3
Expérience :
174/176  (174/176)

MessageSujet: Re: [Quête] Quand les âmes protègent les trésors....   Lun 7 Mar - 10:53

Une nuit sans lune, voilà qui ne m'aidait pas à trouver mes marques dans l'escalade qui m'emmènerait au sommet de la falaise. Aucune source de lumière, je ne pouvais qu'avancer en tâtonnant les roches devant moi. Les cheveux de Mira s'enfonçaient aisément dans certaines alcôves, au moindre faux pas, je ne risquais rien. La chut mortel ne serait pas pour cette fois ci. Il y avait pourtant bien des sentiers qui menaient au sommet de la falaise, mais la plupart d'eux n'étaient que de trompeuses supercheries et ne menaient nulle part ou aboutissait à un terme fâcheux. L'ascension était ardu et dangereuse, par une ravine tortueuse, solitaire et interminable. Je décidais de faire une pause, et je me rendis compte que je pouvais à présent contempler les terres que j'avais quitté et qui s'étendaient bien en dessous de moi.
Je frissonnais maintenant, il commençait à faire froid à cette altitude et le vent venait, perçant au milieu des rochers. Des pierres aussi, libérées sous la force du souffle, déboulaient par moment et flanc de la falaise et passait entre moi, ce qui était une chance, ou alors au dessus de ma tête, ce qui devenait inquiétant. La nuit était tristement silencieuse, et je n'osais pas respirer trop fort car les échos étaient sinistres et le silence semblait ne pas vouloir être rompu que par le bruit de l'eau, la plainte du vent et le craquement de la pierre.
Je lançais les cheveux au dessus de moi, et me saisit d'une pierre plus haute. Cela pouvait aussi me faire office de grappin, et dans le cas présent, je venais de gagner quelques mètres. Je fis soudain halte… J'entendais dans les ténèbres environnantes des bruits mystérieux. Cela ne pouvait qu’être un phantasme du vent dans les fissures et les ravines du mur rocheux, mais les sons étaient ceux de cris aigus et de sauvages éclats de rire. Soudain un éclair zébra le ciel, pendant un quart de seconde la falaise s’illumina comme en plein jour. Était-ce une mauvaise blague ? Je commençais à croire que cette mission se finirait par une mort dans d'atroce circonstance.

« Scotch... Est-ce que tu viens d'entendre çà ? »

J'ouvris ma veste afin de regarder le petit chat qui se tenait à l'intérieur, le vent froid n'attendit pas pour s'engouffrer dans l'ouverture, et j'eus l'impression de plongé tête la première dans les eaux froids de la mer d'Emeraude.

« Oui, je viens d'entendre, et ce n'est pas du tout rassurant. J'espère que Slorak sait ou il vient de envoyer... »

J'acquiescait, et sans un mot de plus je resserrais le tout autours de mon cou afin de ne pas mourir dans la minute. Je n'étais pas encore en haut, et je savais que j'allais endurer encore de longue minute. J'entendais encore de temps à autre le grondement sourd du tonnerre. Le sentier ne tarda pas à devenir encore plus escarpé et difficile, et pour tout dire, mon humeur aussi. La route sinueuse et grimpante avait presque disparu a plusieurs endroit, ou elle était obstruée par des éboulis. Plus les minutes avançaient plus la nuit se faisait terriblement sombre sous d’épais nuage. Ce maudit vent glacial tournoyait entre les rochers. Ma main droite tâtonnât soudain un espace plat. Je me hissais le plus vite possible. Enfin, je venais enfin de finir de grimper, et je me tenais maintenant, seul face à l'immensité sombre de la mer d'émeraude. Je regardais en arrière. A ma droite maintenant, une abîme de ténèbres… ou le terrain tombait brusquement dans un profond ravin. Je méritais bien une pause après l’escalade laborieuse d’une pente toujours aussi raide que les autres. Scotch pouvait maintenant sortir, et c'est ce qu'il fit sans attendre, se dégourdir les pattes étaient visiblement une priorités. Je m'assis moi aussi, car il était difficile de rester debout avec le vent vous fouettant le visage continuellement. Une fois dos à lui, je me sentis renaitre. Il était maintenant temps de discuter un peu.

« Est-ce que tu vois ce bateau quelque part boule de poil ? » Ma voix se perdit dans les rafales de vent, je du reposer ma question un peu plus fort pour qu'il comprenne. C'est la qu'il se mit à parler de nouveau dans ma tête, même s'il savait que je n'aimais pas ça, c'était le moyen le plus facile pour dialoguer. « Je ne le vois pas encore pour le moment, mais je pense que si nous nous rapprochons du bord et que nous commençons par longée la crête nous finirions bien par l'apercevoir, qu'en pense tu ? » Je me remis à hurler, ne connaissant pas comment user de la télépathie. « Je crois que tu as raison, séparons nous chacun d'un côté, contacte moi par télépathie si tu a un problème ou une piste. D'accord ? »

Le chat inclina sa tête, et partit en courant dans une des deux directions qui s'offrait à nous. Celle qui bien sur lui offrait le vent dans le dos, pour qu'il n'est pas à braver la force des souffles, petit malin. Le temps ne m'offrait aucun répis, et je me décourageais presque lorsque je l'aperçu enfin en contrebas, une étendu brumeuse sur laquelle il semblait flotter. Alors c'était lui ce fameux bateau fantôme ?

J'eus le souffle coupé, il imposait. Vestige d'un ancien royaume sur lequel le temps n'avait plus d'emprise. Je ne sentis même pas Scotch qui se positionnait à côté de moi, le regardant de tout son long lui aussi. Par ou allions nous commencer ? Il devait être hors de porté d'homme, et le rejoindre à la nage devait être la chose la plus dangereuse à faire. Si nous ne mourrions pas de froid avant de l'atteindre, je ne savais pas ce qu'il se trouvait de l'eau pour prendre un tel risque. « Tu pense que nous pourri... Chut ! »
Je m'accroupis automatiquement, des voix, je venais d'entendre des voix plus bas. Lentement, en rampant, je me mis au niveau du bord. Je ne voyais pas bien dans l'obscurité grandissante, mais je distinguais plusieurs silhouettes. Tiens, n'était-ce pas un centaure qui se tenait là face à eux ? Si, c'est bien ce qu'il me semblait, et un homme se tenait plus loin en retrait. Malgré mon ouïe hors du commun, je ne parvenais pas à comprendre la totalité du dialogue, mais je compris au moins qu'il dissuader le reste du groupe de commettre un geste irréparable.
Je ressentis la sensation désagréable de l'intrusion de Scotch dans mon esprit.

« Pense tu qu'il faut que nous intervenions Maël ? »

« Non, notre objectif est ce bateau, nous ferions mieux de trouver une solution pour y entrée au plus vite en évitant au maximum les ennuis, tu ne crois pas ? »

Le sort en était jeté, je n'interviendrais pas, et j'étais de toute façon d'aucune aide de la ou j'étais. La seule chose qu'il fallait que je fasse au plus vite était de sentir les vieilles planches craquante de ce bateau sous mes pieds, de prendre ce qu'il contenait et d'en ressortir avant que le soleil ne se lève. Oui d'ailleurs, qu'adviendrait il de moi une fois que ce bateau disparaitrait dans les lueurs du jour ? Je frissonnais, ne préférant même pas y penser. Il était temps pour moi de passé à l'action. Je respirais une dernière fois l'air iodé au sommet de cette falaise, droit comme un pique. Je n'étais qu'une ombre parmi les ombres, je n'avais peur de rien..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▌Date d'inscription : 31/12/2010
▌Messages : 16


Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience :
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: [Quête] Quand les âmes protègent les trésors....   Mer 9 Mar - 16:13

C’était une matinée comme toutes les matinées. Mais chaque matinée finit d’elle-même par chercher son grain d’unicité ! Les journées ne se reproduisent pas, elles se ressemblent, certes ! Mais chacune est différente ! Donc au lieu de mentir et de traiter une matinée parmi tant d’autres, c’était une matinée, une seule, unique ! La pluie avait cessée de pleuvoir, sous la pluie, une silhouette approchait de la porte du palais. Un jeun homme aux cheveux jaunâtres ouvrit la porte dans un sal grincement, et la personne entra. Sa chevelure mouillée sous l’effet des larmes du ciel s’étalait le long de son dos. Juro entra. C’était donc une matinée anormale, où Juro en personne faisait sa randonnée. Une odeur vanillée suivait de loin son passage, et bien qu’exquise, impressionnant mensonge.

____

Réveilles-toi, gamine ! On a affaire !’ Le même jeun homme du matin criait à faire trembler les murs de la chambre. Sur un lit des plus gigantesques qu’il soit, le drap était soulevé, quelqu’un enroulé dedans, un corps minuscule qui paraissait encore plus petit dans cet énorme lit. Le jeun homme perdait sa patience et se décidait d’agir. Avançant vers la couverture, il la retira d’un mouvement ferme. La pauvre créature, au corps si petit et si frêle ouvrit ses yeux bleus, la différence de température la fi trembler, elle bailla.

Se redressant doucement, posant mille et une questions, Jush voulait qu’elle se réveille et au plus vite. Impatient comme à son habitude, il se mit à crier tous genre de répliques enflammées. Celles-ci ne faisaient rien à l’enfant qui retournait au lit, comme tout bébé innocent qui désire rêver encore plus. Le bruit ne la dérangeait pas du tout, retrouvant sa position initiale, elle bailla de nouveau et s’engouffra dans ses rêves, laissant Jush dans l’incapacité d’agir. Dommage pour lui que pour le long de cette journée, c’est lui qui doit la surveiller !

____

Finalement elle se réveilla, quelques heures plus tard heureuse et enjouée. S’habillant de sa robe blanche et suivie de son garde du corps du jour elle sortit du palais. Ayant bien sûr une idée de ce qu’elle allait faire ! Cherchant dans sa bonbonnière, elle retira un bonbon, un délice, un souvenir ! Souvent, remuer les mémoires qu’elle a prises au gens était son passe temps ; Et pas même quelques minutes passées, son activité pour la journée était décidée ! Dommage pour le jeune homme qui la suivra partout…

Ulk était de loin, surement pour la raison de son jeune âge, le chouchou de Juro ! Et pas juste lui, mais aussi de son père et de Rain ! Chose que Jush n’arrivait ni à comprendre ni à tolérer ! L’enfant, d’après lui, si fragile et si médiocre ! Lui qui était fort méritait bien plus qu’un minable jeu d’enfants ! Mais elle le savait ! Son jeune âge trompe tout le monde, son caractère aussi ! Mais elle comprend d’elle-même que son compagnon aimait l’action ! Elle l’y menait !

S’appropriant les épaules de Jush comme trône de voyage

[HRP]Je suis désolé! CE n'est pas JUSTE que je n'ai pas d'inspiration mais que je suis débordé cette fin de semaine... Mes deux marionnettes ne sont pas encore avec vous! Elles voyagent encore Razz[Fin, HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Bête de guerre toute puissante
avatar

▌Date d'inscription : 21/12/2009
▌Messages : 157


Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: Re: [Quête] Quand les âmes protègent les trésors....   Mer 9 Mar - 22:54




Le vent souffle de plus en fort. Une tempête commence a se former au dessus des l'océan. Déjà d'innombrable végétaux morts et autres branches virevoltent sur la plage. Il faut trouver un abris et vite, ou alors, se rendre dans le bateau immédiatement....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▌Date d'inscription : 26/07/2010
▌Messages : 81
▌Age : 25



Feuille de personnage
Niveau: 2
Expérience :
114/118  (114/118)

MessageSujet: Re: [Quête] Quand les âmes protègent les trésors....   Mer 9 Mar - 23:23

Alors qu'il exploré la plage,Rhovanion se voit menacé par des bandits qui lui demande la bourse ou la mort,le vieux centaure regardait les arbalètes et prit conscience que si il prenait son arc,il serait mort.

Mais un homme vint alors,un jeune homme qui alla vers eux,essayant de persuader les voleurs d'arreter leur geste.

Le vieux centaure leva alors la tète,des nuages s'annoncelaient,il reporta son regard sur la mer,et de nombreux végétaux mort commencait a se répendre sur la plage,des branches d'arbres arrachées par le vent virevoltait dans les air.

Il allait y avoir une tempete,et une grosse,il fallait trouver un abris,mais d'abord se débarasser des brigands,oui mais comment? ils étaient pret a lui tirer un carreau dessus,il ne pourrait pas prendre son arc et tirer une fleche,malgré sa technique de rapidité.

Heureusement,l'homme intervint et tenta de les persuader de la bétise de leur geste et comportement.

Le vieux centaure approuva d'un claquement de sabot et il parla:

-Soit,faites ce que vous voulez,mais sachez que vous serez emporter par la mer assez rapidement,car une grosse tempète s'annonce avec un gros orage,et la vous vous apercevrez que la bétise de votre comportement est plus que flagrante,est dénuée de maturité

Deja la barbe du vieux centaure claquait de plus en plus fort par l'effet du vent,la tempete n'allait pas tarder a arriver,il fallait s'abriter,oui mais ou?

Rhovanion remarqua le bateau,ils n'avait pas d'autres choix que de se cacher dedans et attendre que cela passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▌Date d'inscription : 30/05/2010
▌Messages : 82
▌Age : 24



Feuille de personnage
Niveau: 2
Expérience :
67/118  (67/118)

MessageSujet: Re: [Quête] Quand les âmes protègent les trésors....   Jeu 17 Mar - 7:31

Les brigands désarmés, je jeta un discret regard vers le mi-homme mi-cheval. Discret parce qu'il était fort dangereux de quitté du regard un ennemi plus de deux secondes, surtout que je n'étais pas encore sur d'arrêter ma technique là.

Le centaure n'avait pas dit un mot depuis mon arrivé, mais cette fois je sentis bien le coup de sabot contre le sol. Il semblait contrarié. Quoi que...Il ne fallait pas être un génie pour savoir que n'importe qui qui se faisait menacer ainsi ne resterais pas indifférent...Quoi que...Je souris à demi.

''Soit,faites ce que vous voulez,mais sachez que vous serez emporter par la mer assez rapidement,car une grosse tempête s'annonce avec un gros orage,et la vous vous apercevrez que la bêtise de votre comportement est plus que flagrante,est dénuée de maturité''

À ces mots, je ne pus m'empêcher de regarder un peu autours de moi sans que mes yeux ne changent de couleurs. Ce ciel gris, le grand vent, l'air légèrement humide, je dus me retenir pour ne pas rire. Cela me faisais toujours rire de voir la réaction des humains face à des chaos s'approchant. Je n'aimais pas tant l'eau, cela me rappelant de mauvais souvenirs, mais j'aimais cet ambiance d'avant désordre. En plus de l'atmosphère sombre qui recouvrait peu à peu l'endroit.

-Puis, pensez-y...Sois vous repartez bien gentiment chez vous, sois vous prenez le risque de mourir de nombreuses façons. Que vous donnerais le fait d'avoir une, déjà maigre bourse, si vous prenez le risque de mourir ensuite ? Vous ne pourriez même pas en profiter...

Comme pour me donner l'air un peu plus convainquant, je replongea mon regard en eux et m'arrangea pour qu'ils aient comme l'impression que leurs muscles étaient entrain de se tordre très lentement et douloureusement. Je n'y mis pas énormément de puissance, déjà étant donné que cette technique ne me prenais pas tant d'énergie, tant en fait qu'elle ne durait pas une heure, mais cela me semblait être suffisant, en plus de la tempête qui approchait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▌Date d'inscription : 31/12/2010
▌Messages : 16


Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience :
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: [Quête] Quand les âmes protègent les trésors....   Jeu 14 Avr - 4:52

C’est un prince ! entendait-on retentir dans le silence du bois. Les petites jambes d’Ulk tapotaient les épaules du pauvre Jush… Celle-ci bougeait sans relâche fixant du doigt un homme aux cheveux bien longs. ‘Jush, Par là’ Criait-elle comme la gamine qu’elle était le devait. Ainsi, le pauvre jeun homme du suivre ses instructions et sortir des buissons faire face au démon. Un soupire large parcouru ses poumons, son expression était des plus délaissés et des plus tristes. La gamine, quand à elle souriait largement. ‘Déposes-moi’ Murmura-t-elle avec autorité, fixant le sol. Il s’appliqua. Il ne l’avait pas mise sur ses épaules parce qu’il le désirait mais parce qu’elle l’avait demandé ! Libéré du fardeau, un sourire s’installa sur ses lèvres. La jeune princesse atterrit en beauté sur ce sol indigne. Elle se dirigea de petits pas vers la silhouette, tendis sa main vers la chevelure en soie, et la toucha… Un sourire de joie l’a pris, elle se retourna vers Jush comme pour lui montrer sa découverte !

C’est un prince !’ Déclara-t-elle de nouveau. Le jeune homme se moqua d’elle avec acharnement ! Un prince ? Sur ces terres ? Ici ? De ce temps catastrophique ? Il n’y avait qu’elle pour faire une telle déduction. ‘Il n’en est pas un !’ Répondit-il après un large moment de rires déplacés. L’expression d’Ulk changea, relâchant la chevelure, elle se mit face à son accompagnant, et sans réserves, le frappa d’un coup de pied qui se fit audible dans sa raison. Croisant ses bras, elle se redirigea vers sa découverte. Le regarda, droit dans les yeux. ‘Dis lui que tu ES un prince ! UN VRAI’ Annonça-t-elle, autoritaire, certaine, et décidée. Le brun, tenant sa tête désespérément, soupira de nouveau. ‘Pardonnes ses gamineries ! Ce n’est qu’une gamine !’Annonça-t-il à l’homme ouvertement. Il fixa ensuite Ulk lui chuchotant de loin d’arrêter ces enfantillages.

Le vent souffla brusquement jouant de la robe d’Ulk qui se trouvait dans une situation critique, d’après elle. Jush, jugea indispensable de la tenir proprement, sinon… Eh bah sinon, elle s’envolera avec le vent ! Avec son poids de plume ! Mais elle lui évita la peine s’accrochant au pied du prince avec acharnement. ‘Ulk !...’ articula le pauvre Jush. L’expression de la gamine ferait rire des milliers… Il était temps pour le gardien de trouver une solution adéquate… sinon, … qui sait ?
D’accord ! Ulk…’ Commença-t-il en la fixant, ‘Prince !’ Ajouta-t-il en fixant l’inconnu. ‘Que dites-vous de discuter à l’abris du vent ?’ Finit-il en pointant le bois juste à coté. Mais l’esprit d’un gamin reste celui d’un gamin ! Ulk refusa illico, choisissant le sens contraire :

On voyage dans le bateau du prince pour aller dans son royaume !’ Finit-elle par déclarer la dernière et meilleur blague de la journée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▌Date d'inscription : 30/09/2009
▌Messages : 255


Feuille de personnage
Niveau: 3
Expérience :
174/176  (174/176)

MessageSujet: Re: [Quête] Quand les âmes protègent les trésors....   Ven 6 Mai - 8:27

« Maël, partons au plus vite. »

La voix de Scotch n'était qu'un murmure que le vent transportait jusqu'à mes oreilles. Il avait de toute façon raison, une tempête était en train de se lever, et il était encore plus dangereux pour moi d'être sur les hauteurs plutôt qu'avec les brigands en contrebas. Je tentais tout de même un coup d'oeil juste en dessous de moi. J'étais assez agile pour ne pas me laisser surprendre par le vent, à moins que celui ci ne décides de se mettre à souffler en rafales dans les prochaines minutes.
L'eau n'était qu'une étendue noire, il était presque même impossible de voir ou celle ci commençait. J'eus des frissons...

Il aurait été fou de se jeter du bord de la falaise et d'affronter l'inconnue. Je risquais de me briser les os sur une pierre, et je ne savais absolument rien des créatures marines qui vivaient dans eaux là. J'avais déjà eu la chance d'en sortir une fois, ce n'était pas pour retourner dedans la tête la première. Et puis, qui disait bateau fantôme disait forcément tout un tas de bestiole surnaturel. Qu'elles soient sur le pont ou dans l'eau faisait une grande différence, je ne comptais pas à ce qu'elles m'attirent vers les fonds marins.

Une inspiration, lente et mesuré. Scotch comprit de lui même qu'il valait mieux qu'il se glisse dans le poche de mon manteau. « Tu risques d'être un peu secoué l'ami, si tu te sens partir, n'hésite pas à planter tes griffes dans ce que tu trouves... Je préfère que tu me lacère la peau plutôt que de perdre mon catalyseur. ». Un grognement sourd me répondit, il avait compris le message. Un éclair zébra le ciel pendant que j'étendais mes bras à l'horizontal. Il était temps.

Je me lançais dans le vide, à la manière des aigles fondant sur leurs proies. Juste deux différence entre eux et moi, je ne possédais pas de plumes et ne savait pas voler, et je n'avais aucune proie m'attendant là ou je fonçais tête baissé. Une fois à mi-chemin ou presque, car je ne distinguais pas bien ou j'en étais, je me retournais de façon à ce que mon dos sois face à la mer, et je voyais défiler de mes yeux la falaise, devenant de plus en plus haute au fur et à mesure. Ma manche gauche ne se déchira pas quand les cheveux de Mira partirent par million vers le pan de roche le plus proche de moi. Le choc ébranla tout une partie de la falaise, et j'eus le plus grand mal à ralentir ma chute, étant donné que toutes mes prises s'effondrait sous l'impact. Je n'aurais pas été étonné que les différentes personnes présentes sur la plage ne me remarque. Heureusement que les hurlements du vent venaient couvrir le brouhaha occasionné. Je n'avais pas prévu le choc qui suivit, et il m'arracha un hurlement de douleur en même temps que les griffes de Scotch se plantant dans ma poitrine. J'avais enfin une prise, mais surpris comme je l'avais été, mon bras c'était tendu d'un seul coup. Aucun craquement, il n'était pas cassé, mais la douleur vint instantanément, brûlant chaque centimètre de ma peau. Je réagis tout de même avec sang froid. Mes jambes se plantèrent sur une surface lisse, et je commençais ma course à la vertical. Le bateau fantôme était encore loin, mais si mon plan fonctionnait, je pourrais enfin me tenir dessus et reprendre mes esprits et mon souffle dans moins de quelques secondes. Une nouvelle partie de la façade s'écroula non loin de moi, et les immenses rochers firent trembler la mer. Soulevant des vagues colossale.

« Merde, voilà qui n'était pas pré... » Je me tus. Et si je venais de faire une grosse erreur ? Les vagues pourraient renverser le bateau, et s'en était finis du trésor qu'il contenait. Non, Slorak ne me le pardonnerais pas, et ce n'était pas là digne du premier chevalier. Il fallait que je gagnes le bateau au plus vite et que je répare tout cela moi même. Plus le temps de pensé à quoi que ce soit. Les cheveux de Mira s'enfoncèrent au plus profond de la falaise, et je priais intérieurement pour ne pas la faire imploser de l'intérieur. Les gens sur la plage devait désormais m'avoir vue, mais peu importe. Accroupis à la vertical, assez loin du bateau, je mis mon plan en œuvre. Je rappelais à moi les millions de fils qui retrouvèrent leurs place sous ma manche. Je ne tenais que par ma main droite et des prises sous mes pieds. J'armais mon poing de la main gauche, et portait un coup sur le mur. Les cheveux firent blocs, et je quittais maintenant la falaise, propulsé dans les airs tandis ce que les cheveux s'allongeaient de plus en plus. Je n'avais jamais fais ça, mais je me rendis compte que c'était une technique plus qu'utile pour fuir un combat ou une situation dangereuse comme aujourd'hui. Je flottais littéralement dans les airs, dépassant les immenses vagues et me rapprochant au plus près du galion. J'étais au bout de la portée que pouvait m'offrir mon arme, et bientôt ce ne serais que de la chute libre. Avais-je bien calculer mon coup ? Ou alors retomberais-je dans l'eau pour finalement me tuer moi même avec le grabuge orchestrer par mes soins ?

Les secondes suivantes seraient visiblement les plus importante de ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▌Date d'inscription : 26/07/2010
▌Messages : 81
▌Age : 25



Feuille de personnage
Niveau: 2
Expérience :
114/118  (114/118)

MessageSujet: Re: [Quête] Quand les âmes protègent les trésors....   Lun 9 Mai - 9:06

Rhovanion ne comprenait plus rien a ce qui se passait,le vieux centaure été déboussolé par ce qui arrivé:

-Que se passe-t'il? expliquez-moi!

Sa longue barbe marron claquait de plus en plus, et il regarda le galion,il n'avais pas le choix si il voulait eviter la tempete,il entraina les autres a venir avec lui:

-Vous venez? quand a vous les brigands vous m'avez menacé mais si vous restez la vous allez ètre emportés alors dépéchez-vous!Soit vous me tuez et vous etes emportés soit vous venez sans rien me faire et vous vivrez....

Puis il jeta un regard aux personnes présentes et il galopa vers le vieux bateau, voyant la mer il se mit a nager en agitant ces quatres sabot et ces bras avec lenteur puis arrivé sur le plancher des vaches il se coucha en repliant ces membres contre son ventre équin et il attendit que les autres arrivent en ésperant qu'ils fassent vite ou qu'ils savaient nager et qu'ils ait accepté son offre sinon il irait les sauver contre leur gré.
Bien qu'un peu méfiant envers le vieux bateau il valait mieux s'y cacher pour laisser la tempete passer il continuerai son chemin plus tard.
Il se sentait seul tout d'un coup..si seul... bon il n'y avait pas de rapport avec l'ouragan du dehors qui se préparait mais cela lui rappelait le massacre des siens,une tempete dans sa vie qui avait été si parfaite jusque la car il avait été aimé de sa tribu et en une seconde on lui avait tout pris.

Il regarda avec bonté deux petites souris essayait de se nourrir, se fichant pas mal de la mauvaise réputation de ces rongeurs le vieux centaure les prit dans ces bras et les posa contre son flanc droit pour qu'elles se rechauffent.
Rhovanion n'avait pas froid lui..
Il agita sa queue qui vint battre sa croupe.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Bête de guerre toute puissante
avatar

▌Date d'inscription : 21/12/2009
▌Messages : 157


Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: Re: [Quête] Quand les âmes protègent les trésors....   Mer 22 Juin - 6:44

Les vagues qu'a généré Maël percute le bateau au moment ou lui même retombe dessus. Il commence à être emporté. Rhovanion réussit à nager jusqu'au bateau, en oubliant cependant les créatures qui peuplent les eaux foncés. Plusieurs piqures inquiétantes apparaissent sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Quête] Quand les âmes protègent les trésors....   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Quête] Quand les âmes protègent les trésors....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand les dès sont jetés .....
» Quand on rêve éveillé. [Pv Jann et Sweety]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom of Kleryana  :: Le Royaume de Kleryana :: + Vlùgwei + :: Lieux intermédiaires :: Falaises de la mer d'Emeraude-
Sauter vers: