AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
          

Partagez | 
 

 Il y a beaucoup de choses à faire dans une vie [suite, PV Esdher]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jenifael
Gardienne du forum
avatar

▌Date d'inscription : 22/09/2009
▌Messages : 1811
▌Age : 30



Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: Il y a beaucoup de choses à faire dans une vie [suite, PV Esdher]   Mer 12 Mai - 9:57


    Qu'était-ce encore ces papiers ? Jenifael ne quitta pas Esdher des yeux, sentant la colère et l'amertume monter en elle. Encore des faits contre les elfes, encore des ratifications qui ne faisaient que soumettre davantage le peuple, comme si l'esclavage n'était pas assez suffisant. La princesse se retint de se montrer trop agressive. Elle devait agir au plus vite, avant que les choses empirent.
    Toujours murer dans son silence, elle plissa des yeux sans perdre une miette du visage inexpressif de l'archiviste. Elle le sonda une fois encore, essayant de déceler ne serait-ce que le moindre signe d'une quelconque malveillance. Mais rien, rien ne fit son apparition. Elle pensa qu'elle en saurait peut-être davantage en le suivant et en écoutant ce qu'il avait à dire.

    Jenifael lui fit donc un signe de tête, indiquant qu'elle le mènerait dans un lieu sur. Et alors qu'elle avançait, elle murmura à l'archiviste sans tourner la tête:

    _ Ce n'est pas que je ne vous aime pas, c'est uniquement que je n'apprécie pas qu'on fouine dans les affaires des autres. Et croyez moi, cette ratification n'aidera en rien mon sentiment.

    La chevalier poursuivit sa route en silence, n'accordant aucun regard à l'archiviste. Elle n'aimait tout simplement pas cette situation car c'était comme si tout lui échappait brusquement. Elle tenta d'entrer en contact avec Nessa avec son esprit.

    _ Nessa ?

    Aucune réponse. Ou pouvait bien être la sorcière ? Elle seule aurait pu l'aider dans cette situation, mais il faudrait qu'elle se débrouille par elle-même. Jenifael soupira silencieusement, tandis qu'ils marchaient à travers la foule. Les passants se poussaient volontairement à leur passage et l'elfe ne put s'empêcher que la répression autoritaire des gardes devaient en faire beaucoup. Les gens avaient tout simplement peur de tout ce qui était militaire ou d'autorité royale, de près ou de loin.
    Alors qu'ils passaient un croisement, une bourrasque de vent froid s'éleva et glaça toute personne qui se trouvait dans le carrefour. L'hiver était particulièrement rude cette année-ci et la princesse se demandait comment le peuple allait survivre avec le peu de nourriture.

    Ils arrivèrent enfin à destination; l'Auberge du Vieux Loup. Même si la demeure était toujours remplie de monde, l'endroit était calme pour les gens qui voulaient être à l'écart, loin des oreilles indiscrètes. Jenifael ouvrit la porte, et la chaleur lui prit agréablement le visage. Elle poussa Esdher à l'intérieur en souriant; qu'est-ce qui pouvait dire si ce rat de bibliothèque fréquentait ce genre d'endroit ? Elle entra à son touer et fut rapidement saluée par quelques gardes qui prenaient leur pause au chaud. La princesse passa devant l'archiviste en prenant soin de ne pas le bousculer et glissa entre les tables pour rejoindre le comptoir. Avec une grande politesse, elle salua le gérant, un vieil homme d'une grande sagesse et d'une grande bonté. Sans demander ce que son interlocuteur désirait, l'elfe commanda deux hydromel et attendit dans le même mutisme qu'une serveuse s'occupe rapidement de sa commande. Une fois cela fait, elle prit son boc et sans attendre se dirigea vers une table à l'écart.

    Une fois installée sur sa chaise, Jenifael se décida enfin à prendre la parole. Son ton froid devait transmettre le fond de sa pensée:

    _ Il est bien clair que cette ratification ne m'enchante pas du tout, et si je continue dans cette lancée, je rajouterai qu'elle n'est qu'une excuse pitoyable pour assouvir davantage mon peuple.

    Elle but une gorgée puis reposa son verre tout en arquant un sourcil:

    _ Et je peux savoir pourquoi le roi envoie-t-il un archiviste dans les fins fonds des rues d'Elbereth me trouver, alors qu'il suffisait tout simplement d'attendre que je rentre ? Je n'ai aucune preuve que ce document provienne du roi, alors pourquoi devrais-je le signer immédiatement ? C'est vrai, la garde royale ne vient-elle pas d'arrêter un traître, le deuxième conseiller du roi, alors qu'est-ce qui me prouve que vous venez du conseil du roi ? De plus, mon père est l'émissaire, je ne suis qu'une simple représentante du peuple des elfes, alors pourquoi devrais-je signer ?

    Jenifael décolla son dos du dossier de la chaise et s'approcha de la table afin d'y poser ses coudes. Elle murmura à l'attention d'Esdher de façon à ce que nul autre ne l'entende:

    _ Ecoutez-moi attentivement Esdher, si vous pensez que quelqu'un a l'intention de s'infiltrer dans les archives elfiques aussi facilement, dites-lui qu'il se trompe grandement.

    Elle appuya à nouveau son dos sur le dossier et croisa ses mains, et avec un naturel déconcertant, elle demanda :

    _ Vous ne m'avez parlé que d'un seul parchemin. Quant est-il du second dans votre sac ?




__________________________________


Gardienne du forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kleryana.forumactif.org
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Il y a beaucoup de choses à faire dans une vie [suite, PV Esdher]   Ven 11 Juin - 10:12

L'épreuve de l'auberge. Iuhk y était bien entraîné, mais aussi préparé que l'on pouvait l'être, l'erreur pouvait se produire à chaque instant, sous n'importe quelle forme, pour compromettre l'identité d'Esdher. Le faux archiviste suivit alors la princesse jusqu'à une table, empoignant la choppe d'une main et la soutenant de l'autre avec un air toujours plus noble, en lorgnant d'un œil curieusement hautain de l'insalubrité du salon. Du moins, c'est ce que le mercenaire dissimulé sous le costume laissait croire, se concentrant sur quelques individus pour vérifier que la place était sûre. Non pas qu'il souhaitait protéger les affaires du Roi, mais plutôt qu'il préférait ne pas risquer de compromettre ses propres plans. Heureusement, la place était sans danger aucun, finit-il par conclure en s'asseyant face à la dame Jenifaël.
Deuxième. C'était la seconde fois que l'artefact que l'homme portait l'avertissait de la tentative de perception sensitive du chevalier. Comme toujours, elle n'avait pas confiance. Iuhk seretint de sourire. Malgré sa persévérance à exprimer sa sympathie envers elle, de manière pas tout à fait malhonnête d'ailleurs, la princesse avait été et restait des plus glaciales avec lui. Peut-être était-ce à cause de son mentor, le premier conseiller, qu'elle appréciait encore moins. Ou peut-être n'était-il, simplement parce qu'il était humain, pas digne de confiance. C'était une opprimée, comme tout son peuple. En tout cas, ses mots écorchaient l'ouïe du rôdeur déguisé avec plus de véhémence que de détresse, pour sûr.


"Et je peux savoir pourquoi le roi envoie-t-il un archiviste dans les fins fonds des rues d'Elbereth me trouver, alors qu'il suffisait tout simplement d'attendre que je rentre ? Je n'ai aucune preuve que ce document provienne du roi, alors pourquoi devrais-je le signer immédiatement ? C'est vrai, la garde royale ne vient-elle pas d'arrêter un traître, le deuxième conseiller du roi, alors qu'est-ce qui me prouve que vous venez du conseil du roi ? De plus, mon père est l'émissaire, je ne suis qu'une simple représentante du peuple des elfes, alors pourquoi devrais-je signer ?
-Vous n'y êtes pas du tout, répondit calmement Esdher, vous ne devez pas oublier qu'étant l'ambassadrice entre nos deux peuples et un chevalier de la cour, vous faites partie intégrante des figures d'importance de cette dernière. C'est en tant que seconde d'Arzhael que vous ratifierez le traité. Quand à ce qui m'envoie sur-le-champ vous transmettre ces messages aujourd'hui..."

Oh, la raison n'était pas unique. Pourquoi effectivement l'envoyer en ville, lui, un haut membre de la noblesse de robe, qui plus est un archiviste ployant sous la charge? Peut-être tout d'abord parce qu'il l'avait souhaité. Le caractère étourdi qu'il montrait parfois en bibliothèque était une excellente excuse pour donner des tâches insignifiantes aux laquais, et se rendre compte finalement *Tudieu mille barils!* qu'il ne restait aucun suivant pour colporter les informations les plus importantes ou pour trier les dossiers les plus intrigants, ce dont l'homme à double-face devait alors se charger seul! Manœuvre qu'il avait su conserver depuis son entrée en fonction et qui avait accéléré ses recherches de manière impressionnante. Mais manœuvre qui lui permettait aussi d'avoir affaire à qui il voulait. Et c'était présentement le cas. Il devait rencontrer la princesse en face-à-face avec ce manuscrit. Le second parchemin les concernait tous les deux, elle assez directement, et lui...de manière plus perverse. Il voulait guetter sa réaction lorsqu'elle découvrirait le document, si toutefois c'était possible.
En vérité, c'était possible; la manière dont les informations seraient connues du mercenaire serait la seule variable. Sauf si...sauf si son allié ne se pointait pas. Il était en retard, et ne devait pas connaître cette auberge. Il devait opérer une diversion permettant à l'archiviste de lire un peu le parchemin si la princesse ne le lisait pas dans l'auberge. L'invité surprise était donc optionnel, mais on ne sait jamais. Avoir ce sbire près de lui serait un gage de sûreté pour Iuhk. Peut-être que le Conseiller Dennion aurait aussi besoin de ces informations.
Car c'est aussi une autre raison pour laquelle on avait envoyé Esdher et pas une autre personne: à la fois personnalité gradée et presque benjamin de la cour, le "jeune homme" avait le caractère qui déplaisait le moins à la combattante elfe. Sa désignation était souvent un choix diplomatique quand il s'agissait de s'adresser à des elfes ou des individus moins familiers à la couronne. Mais aujourd'hui, il s'agissait de la seule et unique initiative du mercenaire.


"Et donc, ceci, dit-il à voix basse en tendant le rouleau scellé à la princesse, est le fameux rapport concernant les convois de biens précieux et de bétail entre Halzaroth et Karyanis, le rapport que vous aviez demandé en plus des statistiques habituellement retournées à Elhenis. Celui qui, je crois bien, était de votre volonté mais aussi celle de son Altesse Hadrian."

L'archiviste traqueur en savait à la fois trop et trop peu sur les raisons de ce rapport, ce qui avait naturellement attisé sa curiosité. Beaucoup de domaines était impliqués, sur le plan des approvisionnement, des flux d'émigration des bourgeois, mais surtout sur des plans bien plus discrets et capitaux pour le royaume. Hadrian semblait bien impliqué, ainsi que des habitants communs aux possessions, elles, peu communes. Pour finir, les contacts du maraudeur avaient appris que Gloredhel, dont la fête allait être célébré d'ici quelques mois, apparaissait comme une importante étape du voyage...
Revenir en haut Aller en bas
MDJ
Bête de guerre toute puissante
avatar

▌Date d'inscription : 21/12/2009
▌Messages : 157


Feuille de personnage
Niveau: 100
Expérience :
1000000000/1000000000  (1000000000/1000000000)

MessageSujet: Re: Il y a beaucoup de choses à faire dans une vie [suite, PV Esdher]   Sam 31 Juil - 23:27

Jenifael : 25 xP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il y a beaucoup de choses à faire dans une vie [suite, PV Esdher]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il y a beaucoup de choses à faire dans une vie [suite, PV Esdher]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 11 Choses à faire pour passer le temps chez WalMart !!
» [Jeu] 1001 choses à faire avant de mourir !
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?
» Mais que pouvons nous bien faire dans une chambre...
» [Jour VIII] « Que diable allait-il faire dans cette galère ? »
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom of Kleryana  :: Le Royaume de Kleryana :: + Elhenis + :: Elbereth :: Auberge du Vieux Loup-
Sauter vers: